Un Devin Booker torride abat les Clippers

Entre deux prétendants au titre, on s’attendait à un match serré et stimulant… Mais les Suns ont tué tout suspense avec un 11-0 d’entrée, bien suivis par Devin Booker (35 points) qui a su conserver cet avantage tout au long de cette période. . . Invaincus après deux matches, les Clippers ont logiquement mordu la poussière à domicile dimanche soir (112-95). Il a pesé la victoire arrachée la veille contre les Kings.

Malgré une belle allée pour Paul George ou Nicolas Batum, qui ont frappé un panier improbable du milieu de terrain à la fin du premier quart-temps, Los Angeles a poursuivi le score tout au long du match, incapable de ralentir la machine venue d’Arizona. . Il faut dire qu’avec leur crossover à propulsion, Paul George (4/11) et Reggie Jackson (0/5), les Clippers avaient peu de chances de faire un “comeback” comme l’an dernier alors qu’ils l’avaient fait quatre fois. d’un déficit de 24 points…

De la même manière, en sortant du banc, Kawhi Leonard n’a pas fait de miracles, avec seulement 11 points et 6 rebonds, 2/6 au tir… C’est bien simple, les Clippers n’ont jamais réussi à descendre sous les 10 points d’écart, avec une tentative dans le troisième quart-temps, bientôt déjoué par Booker et Cam Payne.

Lors d’une soirée au cours de laquelle Chris Paul a rejoint le podium des meilleurs passeurs de tous les temps avec 11 000 ou plus, les Suns contrôlaient fermement le match avec un record bien distribué. Huit joueurs de Phoenix ont terminé entre 7 et 13 points, dont Deandre Ayton avec 13 points et 8 rebonds.

A RETENIR

Devin Booker, torride. Avec 13/21 tirs dont 5/9 derrière l’arc, plus 4 passes décisives à son actif, Devin Booker a été le principal architecte des Suns qui n’ont jamais pris de retard au tableau d’affichage. Prenant le contrôle du match de la manche, Phoenix a pu compter sur son arrière tireur All-Star pour alimenter le tableau de bord chaque fois que les Clippers semblaient capables de mettre un point culminant. Avec une moyenne de 30 points, plus 6 passes décisives et 4 rebonds, D-Book est déjà en pleine forme en ce début de saison !

Chris Paul, le roi de la passe. Dès le début du match, CP3 est passé à l’action avec le premier caviar du match d’un 3 points de Booker, puis un autre dans l’action suivante de l’alley-oop d’Ayton. Ce dernier représente simplement sa 11 000e présence en carrière, lui permettant de rejoindre John Stockton et Jason Kidd au-dessus de ce cap rarement atteint. Paul a toujours une marge sur Stockton (15 806) mais peut viser à devenir le deuxième de l’histoire en rattrapant Kidd (12 091). Ce sera au mieux la saison prochaine.

TOPS/FLOPS

Devin Booker. 28, 33, 35… Devin Booker est bien parti ! Le buteur licencié des Suns a réussi hier soir un match de gala avec sa direction de loin, son jeu préféré à mi-distance mais aussi plusieurs blagues dans le cercle. Booker a su parfaitement varier son jeu, étant imparable pour une défense californienne encore molle.

Jean mur. La seule bonne nouvelle de l’après-midi pour les Clippers. Le chef vétéran et député de Los Angeles a tenté de remobiliser ses troupes, jusqu’ici en ordre dispersé. Avec 17 points et 4 passes décisives en 21 minutes, Wall a profité de toutes les occasions pour rentrer dans le cercle. Mais il était très seul.

paul-georges. On pourrait ajouter son ami Reggie Jackson, qui est resté dans le match, mais George a passé une mauvaise nuit à la maison pour la première fois de la saison. Bloqué au 4/11 au tir, PG13 a certes été productif dans d’autres secteurs du jeu avec 7 rebonds et 4 passes décisives, mais son -7 +/- atteste d’une performance à l’intérieur…

LA CONTINUATION

Los Angeles (2-1) : Doubleheader avec le Thunder à Oklahoma City, mardi puis jeudi.

Phénix (2-1) : Premier d’une série à domicile de six matchs, avec Golden State accueillant mardi.

Clippers de Los Angeles / 95 Coups rebondit
joueurs le minimum Coups 3 pointes LF SOIT J PS La source en toi pb Connecticut +/- points évaluer
M. Morris Sr. 31 10/14 2/5 0/0 1 4 5 1 1 1 1 0 -dix 22 24
n powell vingt-et-un 4/9 0/2 0/0 0 3 3 0 deux deux 3 0 -17 8 5
I. Zubac vingt-et-un 1/4 0/0 0/0 3 5 8 deux 1 0 3 0 -8 deux 6
r. Jackson 24 0/5 0/2 0/0 0 deux deux deux 0 1 0 0 -14 0 0
Georges P. 3. 4 4/11 2/6 6/6 0 sept sept 4 deux 3 deux 0 -sept seize vingt-et-un
N°Batum 14 1/3 1/2 0/0 0 3 3 0 1 0 0 0 -4 3 4
R. Covington 14 1/5 1/4 0/0 1 3 4 0 deux 0 0 0 -5 3 3
k léonard vingt-et-un 2/6 0/2 7/7 3 3 6 deux deux deux deux 0 +1 Onze quinze
m.brun 3 1/1 0/0 0/0 0 0 0 0 1 0 0 0 -deux deux deux
j mur vingt-et-un 7/12 2/4 1/5 0 0 0 4 1 1 0 0 -1 17 13
j preston 3 0/1 0/1 0/2 0 0 0 0 0 0 0 0 -deux 0 -3
t-mann 9 4/5 1/2 0/0 1 1 deux 0 deux 0 0 0 -8 9 dix
L Kennard 18 1/4 0/1 0/0 0 3 3 0 3 0 3 0 -4 deux -1
A.Coffey 3 0/1 0/0 0/0 0 0 0 1 0 1 0 0 -deux 0 1
BBoston Jr. 3 0/1 0/1 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 -deux 0 -1
Total 36/82 9/32 14/20 9 3. 4 43 seize 18 dix 14 0 95 98
Phénix / 112 Coups rebondit
joueurs le minimum Coups 3 pointes LF SOIT J PS La source en toi pb Connecticut +/- points évaluer
c.johnson 23 4/6 3/4 0/0 1 4 5 deux 4 1 0 0 +13 Onze 17
M. Ponts 36 3/9 1/3 0/0 1 3 4 4 3 0 1 1 +9 sept 9
D.Ayton 29 6/11 0/1 1/1 deux 6 8 1 5 0 4 1 +7 13 14
C. Paul 33 3/11 1/8 0/0 3 5 8 Onze deux 1 deux 1 +15 sept 18
D-Booker 35 13/21 5/9 4/4 1 0 1 4 1 1 3 0 +13 35 30
vous craignez 25 3/7 2/5 0/0 3 6 9 deux 1 0 0 0 +1 8 quinze
J.Okogie 1 0/0 0/0 2/2 0 1 1 0 0 0 0 0 +2 deux 3
Politique J. 17 4/8 0/2 1/1 deux 8 dix 1 0 0 0 0 +13 9 seize
C. Payne quinze 4/11 1/3 1/2 0 1 1 deux 0 1 deux 0 0 dix 4
D.Washington Jr. 1 0/1 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 +2 0 -1
D. Lee 12 1/3 0/2 0/0 0 1 1 1 1 0 0 0 +6 deux deux
L Shamet 13 2/5 2/5 2/2 0 1 1 1 1 1 0 0 +4 8 8
43/93 15/42 11/12 13 36 49 29 18 5 12 3 112 135

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*