Test de Resident Evil Village par jeuxvideo.com

Plus d’un an après la sortie de Resident Evil Village, le DLC Shadows of Rose voit enfin le jour, accompagné d’une foule d’autres contenus pour cette horrible licence. Capcom est particulièrement généreux avec cette Gold Edition qui bénéficie de nouveaux éléments, dont ce DLC à la troisième personne. La qualité sera-t-elle au rendez-vous ? Comment ce DLC va-t-il conclure l’histoire de la famille Winters ? Autant de questions auxquelles nous avons désormais les réponses.

Il n’y a pas de Rose sans épines

Resident Evil Village Shadows of Rose : un DLC vraiment indispensable ?

16 ans après les événements de
Resident Evil Village où elle n’était qu’un bébé, nous avons trouvé Rose. Désormais jeune adolescente, elle vit mal son quotidien à cause du harcèlement qu’elle subit. La raison ? Les étranges pouvoirs qu’il a depuis sa naissance… qu’il ne peut pas contrôler. La fille du héros moderne de Resident Evil Ethan Winters est au-delà de la fatigue d’être traitée de monstre et laissée pour compte. Dès lors, elle n’hésite pas à saisir l’opportunité qui lui est offerte de se débarrasser de ses capacités extraordinaires et de vivre enfin une vie normale : pour cela, Rose doit entrer en contact avec un fragment de Mégamycète, une sorte d’organisme dégoulinant capable d’intégrer des gènes codes. , qui sont la source de ses pouvoirs. Ni une ni deux, Rose se retrouve téléportée dans un autre monde… Un monde que nous connaissons bien. On se retrouve au village, plus précisément au château.. Déterminée à poursuivre sa quête pour se débarrasser de sa malédiction, Rose est à la recherche du cristal purificateur.. Heureusement, vous ne serez pas seul dans cet environnement difficile. Le jeune adolescent sera accompagné… par une entité qui se manifeste en écrivant sur les murs avec un sublime éclat doré. Attendez… Est-ce le test DLC de Resident Evil Village ?

Cette entité mystérieuse guide Rose, mais pas seulement. En effet, il vous permet d’obtenir des munitions et des ressources. Il prend le temps de lui parler, la rassure et n’indique pas trop subtilement la direction avec des mots comme « vers la gauche » ou « par ici ». Se présentant à Rose comme un inconnu bienveillant du nom de Michael, cette entité est son principal interlocuteur. Grâce à elle, la jeune femme va apprendre à utiliser ses pouvoirs pour se frayer un chemin à travers les lieux (il y en a peu…) de la ville pour parvenir à son but. Il sera capable de détruire les noyaux d’amas de substances organiques visqueuses qui bloquent son chemin. Ses pouvoirs serviront également à se défendre, car à part ses deux fusils et quelques grenades qui traînent, Rose n’a pas vraiment d’arsenal varié. Cela dit, grâce à ses pouvoirs, il pourra se débarrasser des griffes de certains monstres qui tentent de lui sucer le visage. Chaque utilisation de ce croc magique argenté enlève un point à son pouvoir. Cela peut être rechargé en consommant des plantes trouvées un peu partout.. Rose est souvent attrapée par des ennemis car elle est assez lourde, ce qui rend les tentatives d’esquive difficiles.. Malgré les mises en garde de Michael sur le danger de cette escapade fantomatique, Rose n’écoute que son courage et est prête à tout pour se débarrasser de son malheur surnaturel. Soyons clairs, l’histoire de ce DLC est absolument exceptionnelle. La fin est décevante et la façon dont l’entité communique avec Rose suscite un sourire. Le tout nous laisse un sentiment amer, ceci dû à un scénario exagéré et extrêmement prévisible. Le personnage de Rose est attachant, mais elle aurait gagné à être davantage mise en avant. Elle semble un peu délavée par tout ce qui lui arrive durant son périple, mais elle reste une agréable compagnie pour le joueur.

Resident Evil Village Shadows of Rose : un DLC vraiment indispensable ?

Une impression de déjà-vu…

Dans cette courte aventure, nous n’avons trouvé que deux endroits dans la ville. Cependant, il est impossible de les visiter librement comme nous l’avons fait dans Resident Evil Village. Le chemin est balisé et facile à suivre donc on progresse avec aisance, sans doute trop… Rose évolue finalement dans deux des lieux que l’on a connus dans le jeu principal. D’un coup, il est difficile de profiter du paysage, surtout lorsque la majeure partie de l’aventure se déroule à l’intérieur. Nous ne verrons également qu’une petite partie des quelques environnements, comme le Château, dont certains sont tout simplement inaccessibles. Cependant, revisiter ces lieux qui ont changé au cours des 16 années écoulées entre notre première visite et Rose’s reste une expérience agréable, en particulier pour les joueurs qui ont joué à Resident Evil Village. Certains lieux ont gardé trace du passage d’Ethan, le héros du jeu principal, nous rappelant à certains moments les détails de notre précédente aventure.

Côté ennemi, on ne peut pas dire que c’est très varié… Loin de là. Dans le château, vous rencontrerez toujours la même créature qui essaie systématiquement de vous sucer le visage. Le bestiaire se diversifie peu dans les autres parties du jeu, ce qui est vraiment dommage. Sans rentrer dans les détails, gardez à l’esprit que certains boss vous rappelleront quelque chose si vous êtes un habitué de la série. La plupart du temps, il vous suffira de vous enfuir pour éviter le danger, comme nous le conseille Miguel à travers ses écrits magiques. Veuillez noter qu’il ne sera pas possible d’acheter des armes, des améliorations et d’autres objets pendant l’aventure. Encore une fois, sans aller trop loin, précisons que le marchand du jeu principal s’est trouvé une nouvelle occupation bien éloignée de son métier. Rose doit maintenant faire confiance à sa bonne fée Michael pour lui faire apparaître directement une arme… Trop facile, non ? Bref, il ne vous reste plus qu’à combattre la fleur avec un pistolet, sans trop vous soucier des munitions et des armes., qui, quelque part dans un Resident Evil, nous semble un peu étrange. Les énigmes sont assez standard et très similaires à ce que nous avons vu dans RE VIII. Les hochements de tête ou les réutilisations restent à voir, mais si vous avez déjà joué au jeu principal, vous ne le manquerez certainement pas. Certaines énigmes sont vraiment faciles et la solution est parfois donnée directement. Ils sont toujours divertissants de toute façon, mais ils n’offrent aucun véritable défi.

Resident Evil Village Shadows of Rose : un DLC vraiment indispensable ? Resident Evil Village Shadows of Rose : un DLC vraiment indispensable ?

Une rose au bord du gouffre

The Shadows of Rose est un DLC qui ne vous fait pas vraiment peur, sauf peut-être une fois. Effectivement, des créatures décousues joueront Rose dans une maison qui avait déjà fortement marqué les joueurs. Cependant, le reste du jeu ne comporte pas autant de passages qui peuvent nous faire grincer des dents. Mais en bref, vous ne ressentez aucune tension pendant l’aventure.. Cela vient aussi du fait que vous pouvez être conscient que tout ce qui vous entoure n’est peut-être qu’une illusion. De plus, sans la plupart des personnages charismatiques comme la grande dame Dimistrecu du jeu principal, vous savez qu’il n’y a pas de réelle menace dans ces endroits. Ce n’est pas une mission aussi addictive que d’habitude. Concernant les combats de boss, la difficulté est très inégale et ne semble pas refléter la progression du joueur dans sa quête. Ils ne peuvent pas être marqués et nécessitent très peu d’efforts pour être vaincus.

Resident Evil Village Shadows of Rose : un DLC vraiment indispensable ?

conclusion

points forts

  • Retrouver Rose 16 ans plus tard
  • Quelques lieux emblématiques de RE VIII
  • Les pouvoirs de Rose sont intéressants.
  • progression très rapide

Points faibles

  • extrêmement dominant
  • une histoire farfelue
  • ne fais pas vraiment peur
  • difficulté inégale
  • Sensation de lourdeur lors de la manipulation de Rose

Trop metteur en scène, Les Ombres de Rose nous prend par la main pour mieux nous enfermer sur sa scène. Un choix de progression très surprenant sachant que le jeu original était beaucoup plus ouvert. Peut-être que les indications servent à guider les nouveaux venus qui n’ont pas joué à Resident Evil Village, mais en tout cas ce DLC peine à être vraiment satisfaisant. Avec une histoire trop plate et quelques difficultés de gestion dans un environnement où la tension n’est pas omniprésente, on obtient un résultat finalement assez frustrant. Malgré un, peut-être deux, objets horribles qui fonctionnent bien et les pouvoirs de Rose qui ajoutent une nouvelle façon de progresser, ce DLC n’intéresse que les joueurs qui ont apprécié le titre principal. Une histoire à l’eau de rose qu’on aurait aimé beaucoup plus savoureuse…

14.5

Avis des lecteurs (172)

Lire les avis des lecteursDonnez votre avis sur le jeu !

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*