temps de charge et de trajet de notre Supertest

mg 5

La MG 5 Extended Autonomy est conçue pour être polyvalente. Encore faut-il qu’il puisse prendre la route avec sérénité. C’est l’objet de ce test faisant partie du Supertest.

Le Supertest, qu’est-ce que c’est ? Il s’agit d’un nouveau format de test sur Automobile-Propre.com qui suit les premières impressions recueillies lors du premier trajet. C’est un approfondissement digne des plus grands spéléologues, effectué sur des distances beaucoup plus longues et toujours sur le même parcours selon un protocole bien précis qui a vocation à être répété à chaque nouveauté. Nous commençons cet exercice avec hybrides rechargeables et maintenant nous appliquons également une évolution dédiée à l’électricité. Le but? Rassemblez des informations complètes à partir d’un test de longue durée en conditions réelles !

N’hésitez pas à suggérer d’autres questions dans les commentaires pour cette nouvelle rubrique !

Il est déjà passé par nos différents bancs d’essai, la MG 5 fait preuve d’une relative sobriété. Avec sa batterie de 57 kWh, le break promet une autonomie mixte de 358 km sur notre boucle type et 255 km d’autonomie sur un trajet long uniquement sur autoroute. Elle est correcte et cela la place dans la bonne moyenne du segment. Il dispose tout de même d’une puissance de recharge maximale de 87 kW dans les bornes rapides, bien en deçà de la concurrence. Qu’est-ce qui ternit sa polyvalence ?


lire aussi
Test – MG 5 Extended Autonomy : consommation, autonomie et performances mesurées par notre Supertest

Courbe de recharge MG 5 : un plein utile en 35 minutes

Avec une telle puissance de recharge, la MG 5 promet un maximum de 0 à 80 % en 40 minutes avec un pic annoncé de 87 kW de puissance. Une puissance légèrement dépassée puisque lors de notre test de recharge et d’acquisition de courbe nous avons enregistré un maximum de 90 kW. Cela le place au même niveau que la MG ZS EVqui n’avait pas atteint la valeur indiquée de 92 kW.

Dès le début de la charge, la puissance monte au maximum et forme un plateau légèrement ascendant jusqu’à 40% de charge, lorsqu’un premier pas se fait sentir. La courbe descend progressivement jusqu’à 80 % de charge, où la puissance est de 52 kW. C’est tout à fait correct dans l’absolu, mais aussi en relatif, puisqu’il n’est inférieur que de 42,2% à la puissance maximale annoncée. A titre de comparaison, un Renault Mégane e-Tech affiche une baisse de 68,7 % !


lire aussi
Test Renault Mégane e-Tech : les temps de charge et de trajet de notre Supertest

La courbe est alors moins rayonnante, car la puissance chute rapidement, atteignant 21 kW à 90 % et 7 kW à 95 %. Il faut attendre 11 minutes de plus pour arriver à 90% et le plein à 100% tourne en 1h13. Mais encore une fois, c’est mieux que ce que nous avons vu avec la MG ZS EV. Notez également que la cassure présentait une compatibilité capricieuse avec les terminaux Efacec du réseau Allego, mais dans une moindre mesure par rapport au ZS. Cependant, avec d’autres transporteurs, pas de problème, pas même sur un Tesla Supercharger !

Courbe de recharge typique
10 à 80% 80 à 100% 10 à 100%
Temps de charge (en min) 35 38 73
Autonomie gagnée (en km) 178 51 229

Autonomie retrouvée : 158 km en 30 minutes

Sur un long trajet exclusivement sur autoroute, on a relevé une autonomie totale de 255 km, soit 178 km d’autonomie « utile » avec un plein à 10-80 %, comme toujours préconisé. Mais c’est l’autonomie récupérée par le temps de recharge qui intéresse le plus les conducteurs. Voici donc un tableau présentant ces valeurs par tranches de 15 minutes à partir d’un SoC de 10 %. Un simple arrêt régulier à la gare pendant que l’on prend le temps de prendre un café permet de gagner près de 90 km d’autonomie.

Autonomie retrouvée
Temps de charge (en min) quinze 30 Quatre cinq 60
Autonomie gagnée (en km) 89 158 201 216

Combien coûtent les recharges MG 5 ?

Hormis Total Énergie et quelques autres opérateurs moins présents, la facturation à la minute n’est plus d’actualité sur les autoroutes à péage. Ionity a récemment changé de ton, simplifiant les calculs, même si ce n’est pas toujours la solution la plus intéressante. L’une ou l’autre, on l’aura. Lors de nos différents tests, la MG 5 a consommé en moyenne 43,2 kWh selon l’écran d’affichage des bornes entre 10 et 80 %. Dans Ionity, le plein utile représente 29,81 € (0,69 €/kWh). A Fastned, le ticket descend à 25,49 €, alors qu’à Electra il faut compter 19,01 €.

Sur ce trajet type, nous rechargeons trois fois pour un montant total de 47,1€ hors frais transporteur. Dans l’aire de service de Darvault (à 430 km), où nous avons effectué la dernière recharge, cela coûte 10,95 €/100 km. Selon la solution choisie pour trouver le SoC de départ, cela signifierait un prix de revient total compris entre 11€/100 km (recharge à domicile) ou 13,30€/100 km (recharge Electra par exemple). Rappelons que la recharge AC est fournie avec une puissance de 11 kW en standard.

Planificateur d’itinéraire : pas de solution à bord

Dernière née de la gamme, la MG 5 ne propose pas encore de planificateur d’itinéraire. C’est vraiment son seul vrai défaut, car les conducteurs devront faire des calculs minutieux avant de commencer et se fier à leurs estimations. Sinon, utilisez des applications comme ABRP ou Chargemap, qui affichent les mêmes prévisions. Pour ce trajet de 500 km, les deux systèmes prévoyaient trois stations différentes pour 1h10 de recharge au total.

De notre côté, plusieurs solutions s’offraient à nous. La première était de suivre l’une ou l’autre des applis en planifiant nos arrêts réguliers (gare Fastned à Saint-Ambreuil, gares Ionity à Maison-Dieu et Darvault). Nous avons également envisagé une feuille de route plus audacieuse, qui nous aurait permis d’atteindre la zone des Lochères avec le réservoir plein, avec près de 3% de batterie restante à l’arrivée. Ambitieux, il semblerait donc ne nous faire gagner que 5 minutes de cooldown au total.


lire aussi
Boitier ABRP et OBD2 : la solution idéale pour vos longs trajets en voiture électrique ?

Nous avons finalement décidé de faire trois arrêts, en poussant le premier jusqu’à la station Electra de Beaune. Une solution intermédiaire récente, ce qui facilite notamment le déplacement dans l’autre sens. Au tour habituel de 4h20, on ajoute 55 minutes de recharge au total. Avec notre forfait de 4 minutes par arrêt (temps d’évolution et arrêt lancement/recharge), le temps total pour ce trajet de 500km était exactement de 5h27. Au final, c’est ce qu’on est en droit d’attendre d’un fourgon électrique compact avec une batterie de moins de 60 kWh et, c’est là que ça devient plus intéressant, plus rapide qu’avec une MG ZS EV.

Qu’est-ce que le super test ?

Amateurs de chiffres et allergiques aux fiches techniques officielles, les Supertest, nouveau format de test d’Automobile-Propre, est fait pour vous, rassemblant les données recueillies lors d’un essai en conditions réelles et selon un protocole transparent et précis. Nous les ajouterons le mercredi suivant la publication du deuxième volet consacré à la MG 5 sur notre article de synthèse permettant de comparer les valeurs notées des modèles testés, ce qui fera toute la valeur de la rubrique.

Si vous souhaitez aller plus loin, n’hésitez pas à consulter notre jugements et interagir avec la communauté notre forum de discussion.

Leave a Reply

Your email address will not be published.