Rudy Gobert joue un tour aux Lakers

CE loups/Lakers restera comme la partie où russell westbrook (18 points, 8 rebonds) a été une nouvelle fois, pour une nuit (sinon plus ?), une recrue remplaçante. En fait, pour la première fois en 14 ans, il s’est assis sur le banc du milieu, laissant James Lebron (28 points, 7 rebonds, 5 passes, 4 interceptions) se bat tant bien que mal pour mettre fin à sa propre série noire, en l’absence d’Anthony Davis (arrière) pour cause de blessure.

Sans “AD”, Minnesota en a profité pour avoir un excellent Rudy Goberto (22 points, 21 rebonds) à l’intérieur, mais aussi anthony edward (29 points) et Villages de Karl-Anthony (21 points, 8 rebonds, 7 passes), pour martyriser la défense de Los Angeles.

De quoi s’imposer (111-102), au terme d’une deuxième période globalement maîtrisée, et pousser “Violet & Or” encore plus loin en ce début de saison…

A RETENIR

Le nouveau rôle de Russell Westbrook. Pour la première fois depuis sa saison recrue en 2008/09, le “Brodie” a commencé un match sur le banc, afin qu’il puisse jouer davantage en tant que porteur du ballon principal. S’il lui a fallu un peu de temps pour s’échauffer, le MVP 2017 a réussi à rentrer dans son jeu. Plus précisément, planter 10 points au deuxième quart-temps, être agressif, pour remettre les Lakers en contact. Un bel apport, en termes d’énergie, pour mener le banc californien et l’aider à dominer l’équipe des Wolves (47 à 22), malgré plusieurs erreurs malheureuses (6/17 aux tirs, 5 revirements et 5 fautes).

lakers trop imparfaits. Entre leurs 22 revirements, qui leur ont coûté 25 points à la passe, ou leur 9/29 à 3 points, les ‘Violet & Or’ ont manqué de propreté et de direction. Cependant, il y avait de la place pour repartir avec plus qu’une simple défaite de plus mais, plombés par trop d’erreurs, qui sont impitoyables face à un candidat aux playoffs, les joueurs de Darvin Ham ont quand même dû s’incliner. Désormais, l’heure est grave en Californie, avec ce 0-5, et on se demande ce qui pourrait renverser la vapeur…

TOPS/FLOPS

Les “Big Three” du Minnesota. A eux deux, Karl-Anthony Towns, Rudy Gobert et Anthony Edwards ont marqué près des deux tiers des points de leur équipe (72 sur 111). Tour à tour, ils ont pu presser là où le sabot presse à Los Angeles, c’est-à-dire près du cercle en l’absence d’Anthony Davis, mais aussi s’éloigner dans des séquences. Gourmand, Gobert a été le plus constant des trois, se montrant efficace du début à la fin alors qu’Edwards et Towns ont brillé respectivement au troisième quart (16 points) et au quatrième (14 points).

✅ LeBron James. Si les déboires s’accumulent pour les Lakers, le ‘King’ en profite néanmoins pour continuer à écrire sa légende. Hier soir, il est ainsi devenu, devant Karl Malone (et malgré une adresse en berne), le recordman des matchs avec plus de 20 points en saison régulière (1.135). Une nouvelle prouesse statistique à ajouter à votre liste, déjà immensément fournie…

Prince Taureau. Pour une fois, ce n’est pas Jaylen Nowell qui s’est le plus démarqué du côté des Wolves sur le banc, mais l’ancien joueur des Hawks and Nets. Auteur de 13 points, 5 rebonds et 3 interceptions en 26 minutes, il a été tout simplement le leader du deuxième unité du Minnesota, avec sa polyvalence, sa fiabilité et son efficacité. A reproduire donc.

Le duo Reaves/Gabriel. En dehors du banc, Austin Reaves (12 points, 7 rebonds, 3 passes) et Wenyen Gabriel (8 points, 6 rebonds, 3 interceptions, 2 contres) ont montré de belles choses aux côtés de Russell Westbrook. Volontaire, son activité en attaque et en défense a fait du bien aux Lakers, dès son entrée sur le court. Nous ne serions pas surpris de voir le trio de Westbrook utilisé plus souvent, et en même temps, à l’avenir.

Patrick Beverley. Plus que le maladroit Lonnie Walker IV (6 points, 3/10 au tir et 0/4 au tir à 3 points), les Lakers ont beaucoup manqué à “Pat Bev”. Car, pour son retour dans le Minnesota, il a tout de même livré une prestation ringarde : seulement 6 points en 30 minutes, 2/4 au tir. Trop peu influent – pour ne pas dire fantomatique – sur le plan offensif, il n’a pas non plus été franchement convaincant en défense. Aussi, terminer la partie avec un « over/under » de… -23, autrement dit, le pire de la partie.

LA CONTINUATION

Minnesota (4-2) : voyage à San Antonio, dans la nuit de dimanche à lundi (00:00).

Los Angeles (0-5) : accueil depuis Denver, dans la nuit de dimanche à lundi (02h30).

Minnesota / 111 Coups rebondit
joueurs le minimum Coups 3 pointes LF SOIT J PS la source en toi pb Connecticut +/- points évaluer
J. McDaniels 29 2/7 2/6 0/0 0 1 1 deux 6 0 deux 4 +17 6 6
A.Edwards 38 22/11 3/8 4/6 0 4 4 deux 4 1 deux 0 +4 29 vingt-et-un
R.Gobert 37 7/11 0/0 8/12 8 13 vingt-et-un deux 3 1 1 deux +8 22 39
K. Villes 37 8/17 3/7 2/2 deux 6 8 sept 1 1 deux 0 +11 vingt-et-un 26
D.Russell 31 4/15 2/7 1/2 0 4 4 sept 1 6 deux 1 +12 Onze quinze
toi prince 26 5/10 2/6 1/2 0 5 5 0 deux 3 1 0 -1 13 14
A. Rivières 13 0/2 0/1 0/0 0 0 0 1 0 0 0 0 -5 0 -1
B. Forbes 9 1/3 1/2 0/0 1 0 1 1 deux 0 0 0 +2 3 3
J Nowell vingt 3/12 0/3 0/0 3 deux 5 5 deux 1 0 1 -3 6 9
41/99 13/40 16/24 14 35 49 27 vingt-et-un 13 dix 8 111 132
les Lakers de Los Angeles / 102 Coups rebondit
joueurs le minimum Coups 3 pointes LF SOIT J PS la source en toi pb Connecticut +/- points évaluer
je james 37 10/24 1/6 7/8 3 4 sept 5 deux 4 3 0 -13 28 26
T.Brown Jr. 32 4/10 4/6 0/0 1 sept 8 0 4 0 4 0 -9 12 dix
D.Jones 24 1/4 0/0 1/2 4 4 8 1 3 0 3 1 -19 3 6
P.Beverley 30 2/4 0/1 2/2 1 5 6 4 3 0 1 0 -23 6 13
L.Walker IV 24 3/10 0/4 0/0 1 deux 3 3 3 0 deux 1 -3 6 4
W.Gabriel vingt-et-un 3/6 0/1 2/2 0 6 6 1 deux 3 1 deux +10 8 seize
R. Westbrook 33 17/06 1/4 5/10 1 sept 8 3 5 1 5 1 0 18 dix
A. Reaves 27 4/5 23 2/2 1 6 sept 3 0 0 deux 0 +8 12 19
k nonne 12 4/9 1/4 0/1 0 deux deux 0 0 0 1 0 +4 9 4
37/89 29/09 19/27 12 43 55 vingt vingt-et-un 8 22 5 102 108

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*