Proscenic WashVac F20 Review: Le nettoyeur de sol externe

Note de l'éditeur : 4 sur 5

confort d’utilisation

Le Proscenic F20 est conçu dans le même esprit que le Robo Rock Couple et le Tineco Floor One S5. Une grande tête de lavage attrape un rouleau chargé d’éliminer les taches les plus tenaces. Cette tête n’est pas vraiment considérée comme “bord à bord”, comme celle du dormir H12, mais est capable de marcher presque parfaitement le long des murs. Cependant, il est impossible de le faire passer sous des meubles bas ou entre deux objets : l’imposant balai est difficile à manier.

Proscenic WashVac F20 - L'étrange nettoyant pour sols

L’entraînement de la brosse, motorisé à la fois pour déloger la saleté du sol et pour la lustrer, permet de la déplacer facilement, mais même avec cette aide, les 5 kg de l’autolaveuse pèsent souvent sur le bras, sachant qu’une fois nettoyé le réservoir d’eau est plein , l’appareil atteint un maximum de 6 kg.

Vous l’aurez compris, ce réservoir a une contenance d’un litre, tout comme celui chargé de récupérer l’eau sale. Avec de telles capacités, le Proscenic dépasse tous ses concurrents dans la position. Le Dreame H11 Max est le seul capable de rivaliser grâce à ses 900 ml embarqués. Mais si ces réservoirs ajoutent un poids considérable au F20, ils permettent également d’économiser de nombreux allers et retours au point d’eau, que ce soit pour remplir ou vider.

Le filtre est caché au-dessus du filtre HEPA.

Le filtre est caché au-dessus du filtre HEPA.

Proscenic, cependant, n’a pas été en mesure de trouver un système hygiénique pour les débris et la poussière. Comme avec la plupart des appareils de ce type, capables d’aspirer et de laver, les déchets se mélangent à l’eau sale. Un écran fait initialement office de barrière, mais il s’avère inefficace. L’utilisateur doit alors vider le réservoir tout en retenant les déchets avant de les jeter à la poubelle.

Les résidus restent au fond du réservoir d'eau sale.

Les résidus restent au fond du réservoir d’eau sale.

Différents modes de nettoyage sont fournis sur le WashVac F20. Si vous avez un mode boost classique, c’est le mode automatique qui nous intéresse le plus, déjà trouvé chez d’autres concurrents. Une fois activé, ce mode se charge de réguler à lui seul la puissance d’aspiration et le volume d’eau rejetée sur le sol. Pour ce faire, un capteur infrarouge est présent au niveau de la tête de lavage et détecte les liquides et salissures.

Le bouton avec la goutte d'eau permet de passer d'un mode de nettoyage à l'autre.

Le bouton avec la goutte d’eau permet de passer d’un mode de nettoyage à l’autre.

L’utilisateur peut également choisir de n’activer la fonction d’aspiration qu’en cas de sols très humides, notamment un œuf cassé ou de l’eau renversée. Cela évite un mouillage supplémentaire en libérant l’eau contenue dans le balai.

Enfin, un quatrième et dernier mode est disponible, dédié à la stérilisation. Grâce à l’électrolyse, le balai serait capable de désinfecter le sol sans détergent. Ecologique, cette technique associe sel, eau et électricité pour créer un liquide aux propriétés antibactériennes. Malheureusement, nos instruments de mesure ne nous permettent pas de vérifier leur efficacité ; par conséquent, nous ne pouvons nous fier qu’aux déclarations du fabricant. Ajoutons cependant que le balai fonctionne en mode automatique lors de la désinfection du sol.

Ce symbole indique que le mode stérilisation est activé.

Ce symbole indique que le mode stérilisation est activé.

Afin de ne pas se perdre parmi toutes ces fonctions, un écran indique le mode activé et les éventuels problèmes de maintenance, comme un réservoir vide. Les anneaux s’allument également du bleu au rouge en fonction de la saleté du sol (le rouge indique évidemment un degré de saleté plus élevé).

Connecté, le WashVac peut être couplé avec un smartphone et l’application Proscenic. Ce dernier, notamment, informe l’utilisateur de l’état de santé de la machine, de son niveau de charge, de la détection d’erreur et propose un historique de nettoyage. L’écran du balai délivre déjà pas mal d’informations, on ne ratera pas grand chose sans l’application.

Enfin, le F20 abrite une batterie amovible. De ce fait, l’utilisateur ne peut le recharger qu’en le plaçant à l’emplacement prévu à cet effet dans la borne de recharge. Il est également possible de laisser la batterie attachée au balai et de placer l’appareil directement sur la base.

Voici les deux connecteurs sur la base, permettant de recharger la batterie seule ou attachée au balai.

Voici les deux connecteurs sur la base, permettant de recharger la batterie seule ou attachée au balai.

Note de l'éditeur : 4 sur 5

Interview

Proscenic a fourni une fonction d’auto-nettoyage sur son F20. Pour l’activer, le balai doit être placé sur sa base de chargement et une commande située sur le manche lance le processus. Le WashVac fait alors tourner son rouleau pendant qu’il le mouille et ramasse l’eau sale. L’électrolyse entre à nouveau en jeu, cette fois pour désinfecter le pinceau. Des LED UV sont également placées dans la station pour aider à stériliser la brosse rotative.

La commande pour activer l'autonettoyage est située sur le dessus de la poignée.

La commande pour activer l’autonettoyage est située sur le dessus de la poignée.

Cette action semble terminée, mais ne dispense pas l’utilisateur d’un nettoyage supplémentaire du rouleau. Mais l’opération se fera à la main puisqu’elle n’entre pas dans la machine. Cependant, un second rouleau fourni par le constructeur chinois permet d’espacer les lavages.

Proscenic WashVac F20 - L'étrange nettoyant pour sols

Retirez simplement la pièce en plastique latérale pour libérer le rouleau.

Retirez simplement la pièce en plastique latérale pour libérer le rouleau.

Proscenic fournit également un filtre HEPA de remplacement. Installé en haut du réservoir d’eau, il doit être régulièrement rincé à l’eau claire et séché complètement avant d’être remis en place sur le balai.

Enfin, comme nous l’écrivions précédemment, les débris aspirés par le F20 finissent dans le réservoir d’eau sale. De ce fait, son entretien n’est pas des plus hygiéniques et oblige parfois l’utilisateur à se salir les mains, d’autant que l’ouverture de ce réservoir d’eau présente une résistance et nécessite d’étirer les muscles.

Le réservoir d'eau sale et sa crépine.

Le réservoir d’eau sale et sa crépine.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*