Preview The Devil in Me : en attendant Halloween, le nouveau Dark Pictures nous fait peur

Avance The Devil in Me : en attendant Halloween, le nouveau Dark Pictures nous fait peur

Quatrième volet de l’anthologie Dark Pictures, The Devil in Me a été abordé à travers une démonstration de sa version pour PC. L’occasion pour nous de visiter l’hôtel de la mort imaginé par Supermassive Games, et d’emmener notre équipe d’enquêteurs le plus loin possible en prenant les bonnes décisions. Mais le studio a-t-il fait de même ?

à huis clos à l’hôtel

The Devil in Me : en attendant Halloween, le nouveau Dark Pictures nous fait peur

C’est sur une ligne de “château du meurtre», un hôtel imaginé par HH Holmes regorgeant de pièges barbares, dans lequel on retrouve les nouveaux héros du dernier épisode de la première saison de les images sombres. La démo commence avec le petit groupe déjà installé dans l’establishment infernal et occupé à produire un rapport percutant sur l’une des histoires les plus sordides de l’Amérique.. Erin et Charlie sont d’abord stressés par la perte d’un paquet de cigarettes. Il est bien connu que fumer tue. Alors que le duo se promène dans le bar, le réalisateur du documentaire est presque attaqué par une silhouette qui se cache dans l’ombre. Plus tard, on incarne Mark, le caméraman terre-à-terre qui a remballé ses nombreux problèmes avec Kate, la star de la série. C’est dans sa peau que l’on découvre les commandes les plus directes de Devil in Me, avec des cases à tirer et des trous à sauter. Bien que le gameplay soit plus souple que d’habitude, il reste rigide avec des sauts chronométrés et de longues animations dès qu’une action est réalisée. Enfin, Jamie, l’éclairagiste, nous plonge dans un casse-tête très classique (trouver un code pour ouvrir une porte) tandis qu’Erin, l’apprentie spécialiste du son, nous propose notre premier choix de cornaline. On ne vous dira rien, ce serait dommage de gâcher le plaisir de la découverte.

La terreur devant la caméra.

The Devil in Me : en attendant Halloween, le nouveau Dark Pictures nous fait peur

Encore une fois, toute la grammaire du cinéma d’horreur est utilisée avec des caméras subjectives (dans les yeux de la menace qui s’approche de la victime) et des plans qui jouent avec l’obscurité ambiante. Supermassive Games a une expérience significative en la matière et le studio montre qu’il sait construire le suspense, même s’il le fait avec les artifices les plus conventionnels.. Oui, nous parcourons des couloirs inquiétants, parfois éclairés uniquement par une simple bougie, entourés de sons lugubres, prêts à sursauter à la moindre frayeur qui survient lors de la visite. À la demande de homme moyen, peu d’espoir
et maison de cendres, la mécanique bien huilée de la terreur continue de fonctionner. Côté technique, les défauts pointés plus haut restent les mêmes : on n’échappe pas aux regards inexpressifs et aux mouvements un peu trop rigides, qui provoquent inévitablement un étrange effet vallée. Encore.

“Ne viens pas pleurer s’ils finissent par te tuer”

The Devil in Me : en attendant Halloween, le nouveau Dark Pictures nous fait peur

Outre les contrôles directs plus prononcés, l’autre ajout majeur provient des stocks. D’une simple pression sur le D-pad, les protagonistes peuvent utiliser leurs propres objets. Charlie a une carte de visite pour ouvrir les loquets des tiroirs, Jamie a un multimètre pour réparer les boîtes à fusibles, Mark a une caméra tandis qu’Erin capte les sons à travers les murs avec son microphone, ce qui rend les chasses au trésor particulièrement éprouvantes. . Difficile cependant de s’emballer tant les situations rencontrées lors de notre démo étaient classiques. : Nous avons dû chercher avec deux personnages différents des clés pour ouvrir des portes, puis un code pour accéder à un local électrique. Du côté de l’IA, on a vu des personnages mettre la tête contre les murs et attendre. D’une certaine manière, cela rappelle la fin du projet Blair Witch, mais nous imaginons que ce n’est pas l’intention. Il y avait quelques bugs visuels assez gros, mais on imagine que Supermassive Games les corrigera dans la version finale.

The Devil in Me : en attendant Halloween, le nouveau Dark Pictures nous fait peurThe Devil in Me : en attendant Halloween, le nouveau Dark Pictures nous fait peur

Heureusement, des choix importants capables de changer l’histoire semblent être présents dans cette démo. Encore une fois, la moindre mauvaise décision peut envoyer un héros dans la tombe. de la pire des manières. Le fait que l’action se déroule dans un hôtel oblige à visiter des lieux peu diversifiés. Comme l’établissement est conçu pour nous plonger dans la folie, on croise les doigts pour ne pas être plongés dans l’ennui à cause des copier/coller des chambres et des allers-retours désagréables.

Précommandez The Devil In Me sur Amazon

pas d’empreintes

Malgré des mécaniques dépoussiérées intégrant une prise en main plus souple et un système d’inventaire, The Devil in Me ne nous a pas totalement rassuré lors de notre démo. Si la version initiale centrée sur un monstre humain est intéressante à plus d’un titre, le design de la mission nous a paru jusqu’ici extrêmement conventionnel. Les principaux protagonistes, quant à eux, ne brillent toujours pas par leurs personnalités attachantes. Enfin, on espère que des objets comme la caméra ou le micro seront bien utilisés, bien plus que ce qu’on a pu voir jusqu’à présent. The Dark Pictures Anthology : The Devil in Me arrive sur PC, Xbox Series X/S, PlayStation 5, Xbox One et PlayStation 4 le 18 novembre 2022.

revue éditoriale

Avoir

Cette page contient des liens d’affiliation vers certains produits que JV a sélectionnés pour vous. Chaque achat que vous ferez en cliquant sur l’un de ces liens ne vous coûtera pas plus cher, mais le e-commerçant nous versera une commission. Les prix indiqués dans l’article sont ceux proposés par les sites marchands au moment de la publication de l’article et ces prix sont susceptibles de varier à la seule discrétion du site marchand sans en informer JV.
Plus d’informations.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*