Première victoire de Laurent Blanc, Marseille s’enlise, Paris se développe

Cette 12e journée de Ligue 1 consacre l’arrivée d’un nouveau dauphin du Paris Saint-Germain. Le RC Lens est le nouveau deuxième du championnat après s’être imposé pour la troisième fois en trois saisons sur la pelouse de l’Olympique de Marseille samedi 22 octobre dernier.

Le PSG, quant à lui, flâne à Ajaccio, tandis que l’Olympique Lyonnais frappe fort avec son premier succès en un mois et demi. La première de Laurent Blanc comme entraîneur de l’OL.

Dimanche soir, Lille a battu l’AS Monaco 4-3 à domicile au terme d’un match spectaculaire. Ce troisième succès d’affilée en Ligue 1 emmène les Nordistes à la sixième place devant leur adversaire du soir.

En bas de tableau, Angers est la nouvelle lanterne rouge après sa défaite à domicile contre Rennes, tandis que Strasbourg, désormais 16e, respire la sortie de la zone de relégation.

Résultats de la 12e journée

Ajaccio-PSG : 0-3

Montpellier-Lyon : 1-2

Marseille-Lens : 0-1

Angers-Rennes : 1-2

Reims-Auxerre : 2-1

Toulouse-Strasbourg : 2-2

Clermont Brest : 1-3

Troyes-Lorient : 2-2

Nice-Nantes : 1-1

Lille-Monaco : 4-3

Confirmation du week-end : Ruiz est parti pour le dernier au PSG

Face à Ajaccio, l'Espagnol Fabián Ruiz a réalisé une performance de haut vol dans l'entrejeu du Paris Saint-Germain le 21 octobre 2022.

Si le duo Messi-Mbappé, en l’absence de Neymar, a permis au Paris Saint-Germain de jouer à Ajaccio vendredi (0-3), en ce début de 12e journée, un joueur semble bien parti pour s’imposer durablement au centre de la campagne parisienne A 26 ans, du haut de ses quatre-vingt-neuf mètres, l’Espagnol Fabián Ruiz, arrivé cet été de Naples, se présente désormais comme bien plus qu’une simple solution de remplacement en cours de match.

Depuis deux matches, le PSG joue avec une défense à quatre. Dans ce système, Fabián Ruiz se déplace à droite de la fourche centrale. Toujours en mouvement, la tête haute, l’élégant gaucher a livré une classe de maître face à Ajaccio (118 ballons réalisés, 75% de duels gagnés), une semaine après son bon match face à l’Olympique de Marseille. Alors que Renato Sanches et Carlos Soler connaissent des débuts hésitants à Paris, Fabián Ruiz postule désormais à un poste de titulaire. Une option qui pourrait calmer les nuits de Christophe Galtier, qui cherche des alternatives durables au système des trois défenseurs.

La série du week-end : Lens en passe trois à Marseille

Le Lensois Seko Fofana (à gauche) en bagarre avec Valentin Rongier (OM), samedi 22 octobre 2022 au Stade-Vélodrome, à Marseille.

Depuis sa sortie de Ligue 1 en 2020, le RC Lens sait qu’il existe désormais un terrain où il est presque certain de gagner les trois points chaque saison : le Stade-Vélodrome de l’Olympique de Marseille. Déjà vainqueur il y a deux saisons (3-2) et en 2021 (1-0) sur le sol marseillais, le club sang et or s’est imposé sur la pelouse de l’OM samedi (1-0) grâce à un but de David Pereira da Coast.

La domination de Marseille dans cette rencontre n’a pas suffi, et les Lensois en ont profité pour remporter une quatrième victoire avec une marge très mince cette saison. Un succès aux armes légères, mais pas immérité, selon Franck Haise, l’entraîneur lensois : « Nous n’avons pas tenu non plus, nous avons eu des occasions. Un hold-up, c’est quand on gagne d’un seul tir au but, à 10 contre 11. On a battu une super équipe qui a joué un super match. »

En battant Marseille pour la troisième fois consécutive au Vélodrome, le RC Lens a également infligé à l’OM sa troisième défaite consécutive en Ligue 1. Les Lensois, qui ont relégué Marseille à quatre points, ont également profité du match nul de Lorient dimanche à Troyes (2-2). pour occuper la place de dauphin du PSG de Merlus, à cinq points du club de la capitale.

Le premier du week-end : Blanc débloque son compteur

Bien servi par Maxence Caqueret, Alexandre Lacazette a inscrit le but de la victoire à la 90e minute contre Montpellier au stade de la Mosson le samedi 22 octobre 2022.

Après six matches sans victoire en Ligue 1, l’Olympique Lyonnais a finalement obtenu les trois points à Montpellier (2-1). C’est la première victoire de Laurent Blanc, nommé le 9 octobre à la tête de l’OL, grâce notamment à son capitaine Alexandre Lacazette. Ce dernier a offert la victoire au club rhodanien en fin de match grâce à son septième but de la saison. En première mi-temps, c’est aussi lui qui a aidé Houssem Aouar sur le premier but du match.

Parti d’Arsenal cet été pour retrouver son ancien club, le capitaine des Gones, âgé de 31 ans, semble revivre depuis le départ de Peter Bosz et son remplacement par l’ancien entraîneur du PSG. Même si Lacazette, avant que Montpellier ne revienne à 1-1, avait complètement raté une passe très simple à son partenaire en attaque, uniquement contre les buts adverses.

« Je dois donner un meilleur ballon à Moussa et le match est terminé. C’est pour moi. Je me suis excusé et je me suis encore excusé. Maintenant, je lui dois une passe décisive.”, a déclaré Lacazette, qui l’a récompensé par le but de la victoire. Un premier succès en un mois et demi en Ligue 1 pour Lyon, qui est huitième du championnat.

Les sursauts d’orgueil du week-end : Brest et Strasbourg sont toujours vivants

Les Brestois ont mis fin à une série de huit matchs sans victoire avec leur victoire à Clermont en Ligue 1 le 23 octobre 2022.

Respectivement 20e et 17e de Ligue 1 avant le début de cette 12e journée, le Stade Brestois et le RC Strasbourg ont réagi à l’extérieur. Brest, qui n’avait plus gagné depuis le 21 août à Angers (3-1), a obtenu sa première victoire avec Bruno Grougi en marge. Nommé entraîneur intérimaire en remplacement de Michel Der Zakarian le 11 octobre, Grougi a vu ses joueurs s’amuser à Clermont (3-1).

« Elle est sûre de faire du bien, cette victoire. C’est bon pour la confiance.”, s’est réjoui Jérémy Le Douaron, auteur du troisième but brestois. Grâce à ce succès, Brest se hisse à la 17e place, juste derrière Strasbourg. En mauvaise posture en ce début de saison, après un exercice 2021-2022 réussi, les Alsaciens pensaient avoir concédé une sixième défaite en championnat alors que Toulouse menait 2-0 à domicile. Mais grâce à des buts de Lebo Mothiba et Kevin Gameiro, le RCSA a arraché le nul au Stadium (2-2).

“Aujourd’hui, nous montrons les valeurs de combativité et de sacrifice. Un point ne suffit pas, c’est sûr. Mais chaque point est important dans le combat dans lequel nous sommes engagés.Strasbourg a expliqué Thomas Delaine après le match. Malgré le limogeage de plusieurs managers de Ligue 1 ces dernières semaines, Julien Stéphan conserve pour l’heure la confiance de sa direction pour maintenir le club strasbourgeois dans l’élite.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*