Nice qualifié après une bonne frayeur ! – Rapport des joueurs et NOTES (Cologne 2-2 OGCN) – Football

Accroché à Cologne (2-2) lors de la 6e journée, l’OGC Nice est resté en tête de son groupe. Le club d’Azur est donc classé pour les 8e de conférence de la Ligue Europa.

Bonne note

Nicolas Pp était assez discret en général.

Après une double avance gâchée en quelques minutes, l’OGC Nice a concédé le nul à Cologne (2-2) lors de la 6e journée de la conférence de Ligue Europa.

Le résultat est tout de même suffisant pour conserver la 1ère place du groupe et se qualifier pour les huitièmes de finale, sans passer par les play-offs.

Schmeichel décidé !

Nice n’a cependant pas disputé son meilleur match de la saison. Hormis les occasions de Brahimi, pris in extremis, et de Dante de la tête, les Aiglons n’ont pas été dangereux en début de partie.

Tandis que de l’autre côté, sans être beaucoup plus inspiré, Cologne obligeait Schmeichel à effectuer deux arrêts importants devant Adamyan et surtout Tigges ! Les deux équipes se dirigeaient vers une égalité logique à la mi-temps. Mais à la fin de ce premier acte, Nice s’est envolé grâce à Laborde (0-1, 40e) et Brahimi (0-2, 43e) dans la foule ! Un réalisme bienvenu puisque dans l’autre match de poule, le Partizan Belgrade a pris l’avantage sur Slovacko (1-0) et mis la pression sur le Gymnase.

Nice a presque tout gâché!

A cette heure de la nuit, Nice n’avait rien à craindre. Seulement voilà, les hommes de Lucien Favre ont raté le début de seconde période ! Résultat, Huseinbasic (1-2, 48e) a rapidement réduit le score. Puis, vers l’heure de jeu, Duda (2-2, 60e) profite de l’inattention des Niois pour égaliser. Le représentant de la Ligue 1 s’est ainsi hissé à la 2e place du groupe, se qualifiant uniquement pour les play-offs.

Un but de plus pour Cologne et Nice pourrait tout perdre ! On craignait le pire avec le but d’Adamyan… refusé pour hors-jeu juste après le deuxième but allemand. Nice a souffert, mais a concédé de justesse une occasion franche jusqu’au bout. Et l’autre bonne nouvelle, c’est que Slovacko a énervé Belgrade (1-1), permettant à Nice de reprendre la place de leader et le billet pour les huitièmes de finale de C4.

La note du match : 6/10

Techniquement, les deux équipes devaient le faire. Mais ce qui était en jeu, le suspense, l’intensité et l’ambiance nous ont offert une rencontre agréable jusqu’aux dernières secondes.

Les objectifs :

– Après un très bon débordement côté gauche, Brahimi centre en direction de Laborde. L’attaquant niois, initialement contré, se relève, dévie son ballon vers la gauche et trouve le chemin des filets d’une frappe contrée par un défenseur (0-1, 40e).

– Après une récupération haute, Atal lance immédiatement Brahimi au centre. L’ailier du Gym tardait un instant avant que Schindler n’entre dans la surface, et tirait entre les jambes de l’ailier pour surprendre le gardien Schwbe (0-2, 43e).

– Après un corner, Pedersen glisse un bon ballon de Huseinbasic dans la surface sur l’aile droite. Sans contrôle, le milieu tire sur Schmeichel ! (1-2, 48)

– Après un coup franc joué rapidement dans l’entrejeu, Huseinbasic du droit centre pour Duda. Grâce à une pression tardive de Lemina, l’international slovaque parvenait à centrer son ballon et à le mettre hors de portée de Schmeichel (2-2, 60e).

Les NOTES du Niois

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

Homme du match : Jean-Clair Todibo (7,5/10)

Si Dante a donné de la voix, son complice à la charnière centrale a donné l’exemple par sa détermination ! Concentré et toujours bien placé, l’ancien Blaugrana a attiré les défenseurs centraux allemands. Il est l’auteur d’interventions précieuses et n’a pas trop cherché à les relancer. On l’a quand même vu faire une très belle percée ballon au pied.

BEAU :

Kasper Schmeichel (6,5) : peut-être peut-on lui reprocher le premier but encaissé à son premier poteau, et encore. Cependant, sans leurs arrêts importants en première mi-temps, Nice ne serait jamais entré dans les vestiaires à la mi-temps avec une avance de deux buts. Le gardien danois a clairement été décisif.

Youcef Atal (3,5) : Capable de faire de gros écarts de vitesse, l’arrière droit a encore peiné dans le dernier geste. Sans aucun doute, il est un passeur décisif pour Brahimi après une bonne récupération haute. Mais il a gâché de nombreuses situations favorables à cause de ses mauvaises décisions. Il faut aussi souligner les boulevards laissés dans son couloir en seconde période. Remplacez le 75 par Jordan Lotomba (non non).

Jean-Clair Todibo (7,5) : voir commentaires ci-dessus.

Dante (6) – Moins précis que d’habitude sur la relance, le capitaine du Gym a tout de même rendu une bonne copie. Il n’a jamais baissé les bras malgré la pression en seconde période et a toujours encouragé ses coéquipiers dans les moments difficiles.

Melvin Bard (3) : Avec autant de revirements, l’arrière gauche peut se réjouir de ne pas avoir offert de but à Cologne. Une de ses erreurs a permis à Schmeichel de sauver la chance d’Adamyan. Ce jeudi soir, le ballon lui a brûlé les pieds.

Hichem Boudaoui (4) : Très mobile, le milieu de terrain aligné côté droit a laissé le porteur de ballon Atal pour mieux participer à la construction dans l’axe. Sa précision technique a été précieuse en première période. Mais il a complètement disparu sous la pression au retour des vestiaires.

Mario Lemina (3) : Destiné à donner de l’air à son équipe en seconde période, le milieu de terrain a échoué. Il a pris quelques initiatives pour briser les lignes opposées, mais avec beaucoup de gaspillage dans le processus. Il manque également de réactivité dans le but de Duda. En fin de partie, il a encore jeté ses dernières forces pour défendre le résultat.

Khphren Thuram (4) : Ses qualités athlétiques lui ont permis de gagner des duels et de tenter quelques accélérations ballon au pied. Pas de quoi rattraper ses nombreuses fautes techniques, comme sa reprise complètement ratée sur corner. Remplacer 68 par Aaron Ramsey (non non).

Bilal Brahimi (7) : capté in extremis par Huseinbasic sur une occasion en or, l’ailier niois s’est bien rattrapé. En plus de son but, il profite de la lenteur des défenseurs allemands pour mettre le feu à l’arrière-garde adverse ! Il ne ménagea pas ses efforts et fut logiquement remplacé en 75 par Sofiane Diop (non non).

Nicolás Pp (3,5) : en meilleure forme ces derniers matchs, l’arrière latéral prêté par Arsenal n’a pas continué sur sa lance. Il a fait de grandes choses comme le petit pont sur Hbers. Mais il s’est montré rarement dangereux et il s’est montré très discret en seconde période.

Gatan Laborde (4) : Avec sa fameuse détermination, l’ancien Rennais a enchaîné pour arracher un but important à son équipe. On ne peut pas toujours lui reprocher son manque de combativité. Mais sinon, il était souvent seul. En l’absence d’automatismes avec ses coéquipiers, il a dû composer avec des ballons difficiles et mal négocié plusieurs situations intéressantes.

+ Retrouvez les résultats et classements de la Ligue Conférence sur Maxifoot

Et pour vous, qui ont été les meilleurs et les pires joueurs du match ? Commentez dans la case “commentaires” ci-dessous !

FC COLOGNE 2-2 NICE (mes-tps : 0-2) – LIGUE CONFÉRENCE – groupe D (Nice) / Journée 6
Stade : RheinEnergieStadion, Cologne – Arbitre : Cesar Soto Grado, Espagne

mais : D. Huseinbasic (48e) O. Duda (60e) pour le FC COLOGNE – G. Laborde (40e) B. Brahimi (43e) pour NICE
avertissements : T.Hbers (55e), L.Maina (69e)pour FC COLOGNE

FC COLOGNE : M. SchwbeNicolas Soldo, T. HbersK. Schindler (L. Maina, 59e), K.PedersenD. Huseinbasic (E. Martel, 72e), O. Duda (J. Thielmann, 85e), E.Skhiri, F. Kainz (B. Schmitz, 59e)S. Tigges, S. Adamien

BEAU : K. SchmeichelJ. Todibo, danteY. Atal (J. Lotomba, 75e), M.BardH. Boudaoui, M. Lemina, K. Thuram-Ulien (A. Ramsey, 68e), B. Brahimi (S. Diop, 75e)Nombre de pages, G. Laborde

Tigges, la tête la première, est tombé sur Schmeichel

Huseinbasic a abaissé le score au retour des vestiaires (1-2, 48e)

Les Aiglons accrochés mais qualifiés 8e

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*