Nantes a commencé ! – Débrief et NOTES des joueurs (FCN 2-1 Qarabag) – Football

Lors de la 5e journée de Ligue Europa, le FC Nantes a arraché jeudi la victoire à Qarabag (2-1). Ce succès permet à Nantes de rester dans la course à une qualification en barrage.

Nantes s'est arraché

Ludovic Blas dans le port des Canaries.

Convaincu de gagner dans l’espoir de se qualifier pour les barrages, le FC Nantes a fait son travail en battant Qarabag (2-1) jeudi. Mais le moins que l’on puisse dire, c’est que la victoire a été remportée dans la douleur !

En effet, les Canaris ont été dominés en début de match. Sans les arrêts importants de Lafont face à Owusu et Kady, Qarabag aurait ouvert le score rapidement et logiquement.

Un cadeau pour Nantes

Heureusement pour Nantes, le gardien Magomedaliyev n’a absolument pas récupéré et a permis à Blas (1-0, 16) de marquer contre le développement du match. Début de match de plus puisque les hommes de Kombouar, poussés par une super ambiance à la Beaujoire, sont enfin entrés dans leur match.

Leurs courses étaient plus claires et les locaux n’étaient pas loin du 2-0 avec la volée de Blas, ou avec le tir appliqué de Moutoussamy. Par contre, Qarabag avait reçu un coup à la tête avec sa pastille de porteur. Mais son attaquant Owusu a cependant contraint Lafont à intervenir deux fois pour conserver cet avantage à la mi-temps. On se doutait que Nantes allait devoir résister aux assauts de l’opposition en seconde période.

Le sauveur Ganago !

Confirmation au retour des vestiaires quand Qarabag obtenait un penalty contesté et conclu par Ozobic (1-1, 56e). Le match a alors commencé à tourner face à Nantes, sauvé par le poteau sur un coup franc surpuissant de Kady ! Le genre de signal qui ne trompe pas… Car dans le temps additionnel, l’entrant Ganago (2-1, 90+4) a fini par céder le relais aux Canarias, toujours en course pour le classement en barrages !

La note du match : 7/10

Bien qu’ils n’aient eu besoin que d’un match nul, les joueurs de Qarabag ont joué le match, nous avons donc vu un match ouvert avec beaucoup d’occasions des deux côtés. Sous un bal d’ambiance, les canaris cherchaient la victoire au bout du suspense. Un vrai match de Coupe d’Europe.

Les objectifs :

– Dans une montée ratée du gardien Magomedaliyev plein axe, Chirivella sert Blas juste devant lui d’une touche de balle. Le milieu offensif, sans contrôle, place parfaitement son ballon à droite du gardien (1-0, 16e).

– Du point de penalty, Ozobic tirait de mi-hauteur dans l’axe et laissait tomber Lafont qui partait de la droite (1-1, 56e).

– Sur un court centre de Castelletto au premier poteau, Ganago parvient à contrôler, dévier son ballon et trouver le poteau rentrant dans un angle serré. (2-1, 90+4)

Les NOTES des Nantais

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

Homme du match : Ludovic Blas (8/10)

Bien secondé par le gardien adverse et son passeur Chirivella dans son but, le milieu de terrain canarien est l’auteur d’une belle prestation ! Legaucher a tenté sa chance à chaque occasion et aurait marqué un joli doublé si le gardien azerbaïdjanais ne l’avait pas rattrapé. En plus de ses tirs, il s’est amusé avec des dribbles inspirés, à l’image de ses petits pas qui ont laissé Richard Almeida sur les fesses !

NANTES :

Alban Lafont (8) : On serait presque tenté de désigner un deuxième homme du match tant le gardien nantais a joué un rôle déterminant dans cette victoire. Blas a illuminé le match, Ganago a marqué le but dans le temps additionnel, mais le dernier bastion, marqué uniquement sur penalty, a été presque impérial ! Il a parfaitement battu les tentatives d’Owusu et Kady. Certes, il a aussi eu de la chance lorsque son poteau a dévié le coup franc de Kady.

Sébastien Corchia (4) : En raison des oublis défensifs de Guessand, le latéral droit a beaucoup souffert des débordements de Zoubir et Bayramov. Cependant, il a été intéressant avec le ballon, avec de bonnes transmissions vers l’avant pour Blas et Guessand. Remplacer 67 par Moussa Sissoko (non non)dont les jambes retrouvées ont permis à Nantes de pousser en fin de match.

Jean-Charles Castelletto (7,5) : alors que Girotto était en difficulté, l’ancien Brestois a fait le boulot. On l’a vu faire des interventions autoritaires à la Pallois, comme son entrée à Bayramov. En plus de ses duels gagnés, notamment dans la surface, le défenseur central a donné à l’attaquant Ganago la passe décisive.

Andrei Girotto (3) : pressenti pour mener cette défense en l’absence de Pallois mnag, le Brésilien a raté son match. Il a certainement réussi deux arrêts, dont l’un aurait pu se transformer en csc. Mais ses balles perdues mettent son équipe en grand danger ! Sans parler de sa faute sur Owusu qui lui aurait sûrement valu un carton rouge si Merlin n’était pas revenu à ses côtés.

Quentin Merlin (2) : Malgré les bons centres distribués, le latéral gauche n’a pas réussi à faire oublier ses difficultés défensivement. Vesovic et Kady ont pris le relais à plusieurs reprises et sans trop de difficultés. Mais surtout, sa perte de balle entraîne le penalty égalisateur.

Samuel Moutoussamy (7) : Ces matches de Coupe d’Europe lui vont à merveille ! Son énergie à la récupération et son volume de jeu l’ont rendu indispensable jeudi. Il a également été appliqué techniquement dans ses passes et ses centres. On peut juste lui reprocher sa frappe trop axiale en première période. Remplacer le 79 par le buteur Ignacio Ganago (non non)auteur d’une belle séquence en angle fermé !

Evann Guessand (3,5) : en plus de ses turnovers, l’ancien Niois avait l’habitude d’oublier son repli défensif en début de match. Il a récupéré en quelques minutes. Mais malgré un bon centre qui a failli provoquer un csc d’Azri, son apport offensif a été insuffisant. Remplacer 67 par Dennis Appiah (non non)précieux dans une intervention défensive qu’il valait mieux ne pas gâcher en fin de match.

Chirivella (7,5) : A l’image de sa passe décisive aux Blas, le milieu de terrain espagnol a fait preuve de précision dans tout ce qu’il a entrepris. Il a su diriger le jeu avec un minimum de touches de balle, d’où sa capacité à accélérer le jeu en contre-attaque. Remplacer 88 par Marcus Coco (non non).

Ludovic Blas (8) : voir commentaires ci-dessus.

Kader Bamba (7) : Rarement titularisé, l’ailier nantais a marqué des points. Il n’a jamais hésité à frapper la balle au pied et n’a pas lésiné sur le recul défensif. Inspiré, il a réalisé de bons échanges avec le côté Merlin. Remplacer 67 par Moïse Simon (non non)qui a frappé fort dans son couloir gauche, ce que Beaujoire a beaucoup apprécié.

Mostafa Mohamed (4) – Capable de remporter quelques duels aériens, l’attaquant égyptien a encore sous-performé. Hormis son enchaînement en fin de match, avec sa reprise de volée, son extravagance technique est encore trop grande pour un joueur censé soulager son équipe.

+ Retrouvez les résultats et le classement de la Ligue Europa en Maxifoot

Et pour vous, qui ont été les meilleurs et les pires joueurs du match ? Commentez dans la case “commentaires” ci-dessous !

NANTES 2-1 CARABAJA (mes-tps : 1-0) – LIGUE EUROPA – Groupe G (Nantes) / Journée 5
Stade : Stade de la Beaujoire, Nantes – Arbitre : Jakob Kehlet, Danemark

mais : L. Blas (17e) I. Ganago (90+5e) pour Nantes – F. Ozobic (56e, pen.) pour QARABAG
avertissements : K. Bamba (41e), Andreï Girotto (60e)pour NANTES- M. Vesovic (82e)pour QARABAG

NANTES : a.lafontJ. Castelletto, André GirottoS. Corchia (M. Simon, 67e), P. MerlinS. Moutoussamy (I. Négatif, 78), Chirivella (M. Coco, 88e)L. BlasE. Guessand (D. Appiah, 67e), K. Bamba (M. Sissoko, 67 ans)Moustafa Mohamed

QUARABAG : S. MahammadaliyevB. Mustafazade, médinaM. Vesovic (A. Hseynov, 88e), Toral Bayramov (E. Jafarguliyev, 88e)G. Garayev (Glio Romo, 79e), Richard (M. Jankovic, 69e)F. Ozobic (R. Seydayev, 69e)cadi, A.ZoubirO. Kwabena

Blas félicite pour son beau but (1-0, 16)

Ozobic a sorti Lafont sur penalty (1-1, 56e)

Buteur à la 94, Ganago a offert la victoire au FCN

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*