Modern Warfare 2 (2022) par jeuxvideo.com

Comme chaque année, Call of Duty a des spécifications auxquelles vous ne pouvez pas trop vous écarter, avec une campagne solo et multijoueur. Nous avons déjà donné notre avis sur l’aventure principale de ce dernier Modern Warfare 2 il est donc temps de passer au second morceau, le plus gros. Oui, Activision mise d’abord sur sa dimension en ligne pour attirer de plus en plus de joueurs. Est-ce que ça vaut toujours le coup de vérifier ? Voici donc notre verdict sur la question.

Important : Ce test n’est valable que pour le mode multijoueur de Call of Duty Modern Warfare 2. Retrouvez notre avis complet sur la campagne dans ce adresse. Tout a été fait sur PS5.

Apparemment, oui : Call of Duty est toujours la même vieille histoire. Une campagne plus ou moins réussie et un multijoueur pas toujours impeccable. Sur ce point, les deux derniers ouvrages de la série (opérations noires de la guerre froide, Avant-garde) étaient assez décevants. Pas le choix alors, ce nouveau Guerre moderne 2 doit changer de cap. Oui, c’est la suite du reboot 2019, souvent cité comme le meilleur Call of Duty de ces dernières années, tant pour son aventure principale que sa dimension en ligne ! Nous avons déjà donné notre avis sur l’épisode solo de 2022, il est donc temps de passer à l’autre gros morceau. On vous vendra un peu de la mèche, c’est très solide.

Une actualité importante mais méconnue

Tout d’abord, les bases. Avec Modern Warfare 2, Call of Duty accueille nouveau gameplay clairement non négligeable. Désormais, il est possible de plonger vers l’avant pour se retrouver en position couchée ; s’accrocher à un rebord avant de grimper dessus; nager sur et sous l’eau. La première mécanique est utile pour foncer dans le feu de l’action avec style, ou franchir une fenêtre, et la seconde peut donner une dimension “parkour” au déplacement, notamment sur les grandes cartes (32v32) où des bordures sont prévues à cet effet. ils sont nombreux.

Du neuf appréciable, mais dans un état un peu négligé ! Les dix petites cartes (6v6) proposées au lancement ne mettent presque jamais en avant l’aspect parkour et eau (à une ou deux exceptions près), ce qui est normal, quelque part, car elles privilégient majoritairement l’action mouvementée. C’est juste qu’on oublierait presque cette nouvelle une fois au combat, ce qui est un peu gênant. Zone de guerre 2.0 les utilisera certainement mieux. En marge, notez qu’il y a toujours le toboggan et la possibilité d’enfoncer votre arme dans un mur.

Un gameplay plus lent mais très efficace.

Après cette petite déception, il faut se rendre à l’évidence : Modern Warfare 2 sent chaud (sans jeu de mot) ! C’est un stimulant efficace, quelle que soit l’arme en main. Le fusil de chasse et le tireur d’élite ont tous deux un répondeur, une nette amélioration par rapport à la version bêta de septembre dernier. Pas de problème, on a vite renoué avec le plaisir de Modern Warfare 2019 avec une grosse différence cependant : les coups sont un peu Ralentissez qu’à ce moment-là. La glissade, par exemple, prend moins de temps, et il faut plus d’efforts pour franchir un obstacle et poursuivre sa route. Rien de grave pour le grand public, mais les puristes seront probablement en désaccord. Pour notre part, nous adhérons vraiment à la proposition.

Ce n’est pas la seule chose que Modern Warfare 2 fait différemment. Avant d’entrer dans tous ces nouveaux modes, cartes, il y a un changement à un élément de base pour le multijoueur Call of Duty. Rassurez-vous, on retrouve ici les équipements tactiques et meurtriers, les fameuses séries d’éliminations, les upgrades de combat qui se rechargent au fur et à mesure du jeu (avec quelques nouveautés en général). Ce sont les atouts, ces bonus pour customiser votre héros et lui donner des avantages utiles, qui lui offrent une seconde jeunesse. Désormais, vous n’en portez plus trois en permanence mais deux, auxquels s’ajoutent deux autres avantages « bonus et ultime », qui s’activent 4 et 8 minutes après le début d’un match. Si vous accomplissez des prodiges pendant cette période, cette période de temps sera raccourcie. Par coïncidence, c’est important, car de puissants avantages (détermination, alerte élevée) sont désormais soumis à ce délai. De quoi rendre les bons joueurs moins impitoyables dès qu’ils se lancent dans une partie, au grand soulagement des nouveaux venus.

Call of Duty Modern Warfare 2 – Match à mort en vue TPS (Jeu, PS5)

Verrez-vous un Call of Duty plus accessible ?

Bref, avec ce Modern Warfare 2, on a l’impression qu’Activision et Infinity Ward font tout pour rendre Call of Duty plus accessible ! Une affirmation qui attire l’attention avant même de commencer une partie, avec des menus beaucoup plus épurés que par le passé, quitte à oublier des informations. Il en va de même pour le système de progression des armes. Désormais, vous n’aurez plus besoin de déverrouiller les armureries une par une. Chaque arme représente une “famille”, avec un instrument principal donnant accès à ses versions similaires. Par exemple, vous devez mettre le M4 au niveau 13 pour récupérer le FTAC Recon. Malgré une lisibilité qui laisse à désirer, ce système a le mérite de faciliter la progression des armes beaucoup plus fluide, moins directifet poussez le joueur à essayer de nouvelles approches. Car oui, les accessoires (viseur, crosse, barillet, etc.) sont parfois universels, pouvant transposer entre deux instruments d’une même famille en un clin d’œil, sans avoir à recommencer. C’est effectivement un très bon point.

Au-delà de la facilité d’utilisation, Call of Duty 2022 n’a pas peur d’essayer des choses, de prendre des risques, comme cet incroyable mode à la troisième personne. Oh oui, vous avez bien lu ! Dans Modern Warfare 2, il est possible de jouer à Domination, Hardpoint et Team Deathmatch avec une caméra portable (il s’agit d’une zone multijoueur distincte, pas d’une option à activer quand vous le souhaitez). Si l’idée nous paraissait franchement absurde lors de la bêta, notamment dans le cas d’une franchise FPS historique, il n’en est pas de même pour la version finale. Cette nouvelle fenêtre sur l’action de Call of Duty est une bonne idée, qui fonctionne parfaitement. Par rapport à septembre, il y a aussi eu un changement : la caméra ne passe plus forcément à la 1ère personne lors de la visée, maintenant cela dépend de la puissance du zoom ou d’un paramètre à activer dans les options. Un détail qui donne toute sa légitimité à la mode. La sensation est tout aussi robuste qu’en FPS.

Nouveaux modes sympas

Pendant que nous parlons de modes, il y a trois nouveaux petits dont nous n’avons pas encore parlé ! Oui, en plus des célèbres Team Deathmatch, Domination, Hardpoint, Kill Confirmed ou Search and Destroy, Modern Warfare 2 accueille Libération de prisonnier, KO (6 contre 6) vous Invasion (32 contre 32) ! Dans le premier, vous devez défendre ou sauver deux otages en les ramenant à votre base. La seconde est plus tournée vers l’action avec un sac, très clairement indiqué sur la carte, qu’il faut tenir pendant 60 secondes. Enfin, c’est une sorte de “Ground War” mais sans points à capturer et avec des soldats IA, ainsi que de vrais joueurs.

En général, ces propositions nous ont convaincus. Comme Search and Destroy avant lui, Prisoner Free est une approche réussie pour apporter de la tension aux jeux. Ici, il n’y a pas de respawn automatique, il faut se déplacer lentement, réfléchir à deux fois avant de prendre un otage. On se retrouve aussi souvent dans des cas où il faut escorter ou défendre un collègue, comme dans KO, ce qui est assez rare pour le souligner. D’un autre côté, Invasion est un peu plus classique mais offre une action rapide et à grande échelle. Au total, Call of Duty 2022 propose une dizaine de modes 6v6 sur autant de cartes et deux modes 32v32 sur cinq cartes. Les jeux de niveau 1 (mode hardcore) viendront plus tard.

Call of Duty Modern Warfare 2 – Le nouveau mode “KO” (Jeu, PS5)

Des bases toujours solides

Comme d’habitude, le contenu de Modern Warfare 2 prévoit de s’étendre à l’avenir, mais dans l’état actuel des choses, vous avez beaucoup à apprécier et à apprécier ! Nous ne l’avons pas mentionné, mais ce Call of Duty comprend évidemment des jeux privés, trois missions coopératives toujours amusantes, et même écran divisé (pas compatible avec tous les modes, désolé). C’est presque une donnée chaque année, mais le jeu a l’air bien, il tourne très bien à 60 ips sur PS5 et Xbox Series X, qui peut même passer à 120 ips avec une petite perte de qualité d’image, si votre écran le permet. Une plastique presque irréprochable pour des cartes réalisées avec soin, aux lignes peut-être trop classiques. En l’état, nous n’avons remarqué que quelques bugs d’affichage qui nous ont obligés à relancer le titre. Le design sonore est, quant à lui, toujours nickelé.

conclusion

points forts

  • Super sensations de tir
  • progression plus fluide
  • Innovations pertinentes
  • La technique, le son, au top
  • Un épisode plus accessible
  • Coop, split/partie privative

Points faibles

  • Se sentir plus lent qu’il ne se divisera
  • L’eau, une nouveauté trop discrète
  • Plus de “bugs d’affichage”

Alors, Modern Warfare 2 marque-t-il la révolution du multijoueur Call of Duty ? Eh bien, dans un sens, oui. Avec des bases très solides qui font honneur au travail de 2019, la série innove et apporte un nouveau gameplay, de nouvelles équipes clairement bienvenues. Surtout, la progression est bien plus fluide, avec un joli travail sur le système de déblocage des armes ! Quelque part, tout est fait pour accueillir de nouveaux joueurs et c’est un très bon point. Même le mode à la troisième personne est étonnamment réussi. Globalement, cet opus fera certainement perdre les puristes habitués à un gameplay plus rapide. Sinon, si vous voulez vous adonner à une action effrénée, c’est l’idéal.

12.6

Avis des lecteurs (58)

Lire les avis des lecteursDonnez votre avis sur le jeu !

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*