Luka Doncic (44 points) est plus magique que le Magic

Après leur crack au grand large face à Oklahoma City, les Mavs entendaient rebondir avec la réception d’une autre franchise à leur portée, le Magic.

Poussé par un Luka Doncic déterminé à effacer ce vilain souvenir, et auteur d’une première mi-temps décourageante avec 30 points, Dallas a réussi à virer Orlando en lui passant notamment un 25-8 à cheval sur le troisième et dernier quart temps (114-105).

Battus en début de rencontre, les Mavs ont progressivement pris le contrôle du match grâce à Luka Doncic, mais aussi grâce à leur banc et Tim Hardaway Jr. qui a notamment signé un match à 21 points, dont 12 dans le dernier quart-temps.

« C’était un match pour récupérer. C’est encore tôt dans la saison, mais nous devions nous assurer que nous étions prêts à réagir.” a déclaré Josh Green, auteur de 6 points en sortie de banc. « Il n’y a aucune raison pour que nous ne soyons pas à 6 victoires et 0 défaite. Nous avons encore beaucoup de marge de progression, mais je suis surtout content d’avoir pu récupérer la victoire. »

Dépassés par leurs maladresses, incarnés par Paolo Banchero le 21/6 mais aussi Franz Wagner au tir du 12/3, les Magic n’ont pas pu suivre les Texans en seconde période…

A RETENIR

La folie de la première partie de Doncic. “Il était évident qu’il était prêt à se battre.” a expliqué Jason Kidd après. “Il a donné le ton dès le début.” Et comme ! Avec l’enthousiasme de l’entracte, Luka Doncic a permis à son équipe de traverser la tempête en début de match, alors que le Magic démarrait fort. Insaisissable devant Paolo Banchero, Terrence Ross et tous les autres défenseurs envoyés dans son dos, Luka Doncic a récité son basket sans sourciller, avec plein de blagues au cercle pour des paniers faciles. A 16 unités dans le premier quart-temps, il en a ajouté 14 dans le second, pour finir avec 44 pions. Et surtout la victoire à la fin !

Fin de série pour Paolo Banchero. Ce n’est pas pour ne pas avoir essayé, à 6/20 au tir, mais Paolo Banchero n’aura pas atteint les 20 points pour le septième match de sa toute jeune carrière NBA. Déjà à 18/6 et 19/6 pour ses deuxième et troisième jeux, il avait réussi à limiter le break grâce à sa capacité à marquer des points sur la ligne de tir, mais là encore il a peiné hier soir avec seulement 5/8. C’est donc un ton en dessous d’Elvin Hayes et d’Oscar Robertson, les deux rookies qui ont fait mieux à leurs débuts… Evidemment on ne parle pas de Wilt Chamberlain qui est hors catégorie.

HAUTS ET TONGS

Luka Doncic. Toujours allègrement plus de trente points marqués, déjà là à la mi-temps (!), Luka Doncic a enchaîné un sixième match consécutif de 30 points ou plus lors de ses six premiers matchs. Il est le premier joueur de l’histoire à le faire depuis Michael Jordan en 1986 ! Avec 44 unités au bout, plus 5 passes et 3 rebonds, il a mené ses Mavs vers le succès.

Tim Hardaway Jr.. Il n’est toujours pas au niveau de la direction, avec un petit 5/15, mais le fantôme des Mavs commence à trouver un rythme. La preuve, Tim Hardaway Jr. a réalisé son meilleur match de la saison avec 21 points, dont un 8/8 parfait au tir et 12 de ses 21 points marqués au quatrième quart-temps.

était était. Parti dans un big five, Bol Bol a répondu avec le premier double-double de sa carrière. Auteur d’un match à 16 points, 11 rebonds, plus 3 contres, il enchaîne sur son très bon début de saison.

r j hampton. Sans Cole Anthony ou Markelle Fultz (et Jalen Suggs), la ligne arrière du Magic a été décimée. RJ Hampton en a profité pour être à ses côtés, lui qui s’était fait discret depuis la rentrée. Avec 15 points, 4 rebonds et 2 interceptions, RJ Hampton a rappelé nos bons souvenirs. S’il confirme qu’il peut tirer dehors, il aura ses minutes avec le Magic…

⛔️ paolo banchero. Fin de série pour la recrue de Magic. Après six matchs consécutifs de 20 points ou plus pour commencer sa carrière NBA, la troisième plus longue séquence de l’histoire, il a terminé la nuit dernière avec 18 points sur 6/20 tirs…

LA CONTINUATION

Magie (1-6) : Suite du “road trip” à Oklahoma City mardi.

Mavs (3-3) : Réception jazz le mercredi.

Dallas / 114 Coups rebondit
joueurs le minimum Coups 3 pointes LF SOIT J PS La source en toi pb Connecticut +/- points évaluer
D. Finney-Smith 29 5/7 3/5 0/0 1 sept 8 0 3 deux 0 0 -1 13 vingt-et-un
bœuf 29 2/5 23 0/0 0 0 0 0 3 1 0 0 +10 6 4
J mcgee 9 0/2 0/0 0/0 0 3 3 0 1 0 0 0 -12 0 1
S.Dinwiddie 32 5/13 0/4 2/2 0 4 4 5 3 3 1 0 -9 12 quinze
L.Doncic 37 17/26 2/9 8/14 0 3 3 5 3 1 0 0 +13 44 38
M. colle 25 1/3 0/2 0/0 0 deux deux deux deux 1 0 0 +17 deux 5
T. Hardaway Jr. 27 5/15 3/9 8/8 0 1 1 3 deux 1 0 0 +9 vingt-et-un seize
D. Powell 12 23 0/0 1/1 deux deux 4 0 deux 0 0 1 +10 5 9
c bois 24 2/6 0/1 1/1 1 9 dix 0 deux 0 deux 0 +7 5 9
j vert 17 23 1/2 1/2 1 1 deux 0 1 1 1 0 +1 6 6
41/83 11/35 21/28 5 32 37 quinze 22 dix 4 1 114 124
orlando / 105 Coups rebondit
joueurs le minimum Coups 3 pointes LF SOIT J PS la source en toi pb Connecticut +/- points évaluer
p banquier 32 6/20 1/6 5/8 0 3 3 4 5 0 deux 0 +6 18 6
F.Wagner 35 3/12 0/3 5/6 0 deux deux 4 deux 0 3 1 -8 Onze 5
W.Carter Jr. 33 5/10 1/3 4/6 3 6 9 4 1 0 deux 0 -6 quinze 19
b était 30 7/10 0/1 2/2 3 8 Onze 0 4 0 deux 3 -5 seize 25
Ross 25 3/7 2/4 0/0 0 3 3 deux deux 0 1 0 +1 8 8
c oeufs 25 2/5 1/4 0/0 deux 6 8 3 deux 0 0 0 -14 5 13
A.Schofield 4 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 1 0 0 0 -4 0 0
M.Bamba 17 2/4 1/1 0/0 0 4 4 1 deux 0 0 1 0 5 9
r j hampton vingt-et-un 6/9 3/4 0/0 deux deux 4 1 1 deux 0 0 -6 quinze 19
k harris 17 3/4 23 4/5 1 deux 3 1 3 0 deux 0 -9 12 12
37/81 29/11 20/27 Onze 36 47 vingt 23 deux 12 5 105 116

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*