L’héroïque Paul George, Holiday et Markkanen aussi

Les résultats de la soirée.

rois @ Frelons : 115-108
Sixers @ Assistants : 118-111
stimulateur cardiaque @ réseaux : 109-116
faucons @ rapaces : 109-139
Pistons @ dollars : 108-110
Grizzlis @ le jazz : 105-121
fusées @ Ciseaux : 93-95

– Nous étions un peu inquiets paul-georges et les Clippers hier, discutant de leur début de saison mouvementé. Ce soir, “PG13” a enlevé toute la rouille et le stress qui s’étaient collés à la peau depuis la reprise. L’ailier de Los Angeles a non seulement réalisé un match monstre contre Houston (35 points, 9 rebonds, 8 passes, 6 interceptions et 2 contres), mais il a sauvé la peau de son équipe avec le panier gagnant. Avec 6 secondes restantes, Paul George était chargé de doucher les Rockets.

Derrière, il faut saluer le très bon travail défensif de Nicolás Batum dans la dernière possession du match, qui aurait pu mal tourner. Les Clippers ne se sont toujours pas calmés et devront encore se passer de Kawhi Leonard pour les prochains matchs, mais au moins ils ont stoppé la spirale perdante dans laquelle ils se trouvaient.

Utah et Lauri Legend, la belle histoire continue

– Le Jazz continue de se moquer des puissances et de l’idée que ce groupe a été simplement constitué pour finir en bas du classement NBA. Cette fois, c’est Memphis qui est tombé au sol de l’Utah, malgré le retour de la maladie d’Alzheimer. je mords (37points). Si ce dernier est parti pour un début de saison de calibre MVP, qu’en est-il de quoi Lauri MarkkanenQui devra-t-on bientôt surnommer “Lauri Legend” s’il continue sur ce tempo ?

Sans vergogne, le Finlandais a mené sa nouvelle équipe vers le succès avec un impact délirant : 31 points, 11 rebonds, 4 contres et 2 passes décisives. L’ancien joueur des Bulls semble même avoir passé un cap en termes de protection du cercle, en plus de la furie offensive déjà vue à l’EuroBasket il y a quelques semaines.

Utah est 6-2, doucement calé derrière le duo Phoenix-Portland, au statut d’équipe la plus plaisante à suivre, puisque ce groupe, qui n’était pas destiné à jouer, est en train d’écrire une belle histoire.

Steve Nash s’exprime sur la nouvelle polémique de Kyrie Irving

– Voulez-vous un autre nom pour une discussion “trop ​​tôt” sur le MVP en NBA ? alors essaie pascal je suis désolé. Le Camerounais connaît un début de saison phénoménal avec les Raptors et a encore une fois été excellent pour éviscérer les Raptors ce soir. “Spicy-P” était à nouveau partout et a apporté 31 points, 12 rebonds et 6 passes pour que son équipe passe une soirée bien tranquille.

Barnes écossais (21-8-7) et Gary Trent Jr. (21 pts) ont également été pointus. Bien plus, en tout cas, que apporte jeunequi a connu un match très difficile avec un triple-double, évidemment non homologué, des points (14), des passes (10) et… des turnovers (10), à 3/13.

– Les Nets ont remporté leur deuxième match de la saison -yahoo- après avoir battu les Pacers à domicile. Kevin Durant (36 pts) a été le grand homme de la soirée, puisqu’en plus d’avoir porté Brooklyn sur ses épaules, ‘KD’ est devenu le 19e meilleur buteur de tous les temps en NBA en dépassant Vince Carter avec 25 754 points désormais.

Mal entrés dans le match, les Pacers ont tenu grâce à 30 points de Chris Duarte et dans le tournage bouclier ami (22 points). Le duo Mathurin-Haliburton (27 pts à eux deux) a été plutôt bien contenu par les Nets.

Le grand méchant braquage de Jrue

– Les Pistons ont failli battre les deux derniers champions d’affilée en 24 heures. Sans le tir à 3 points vacances juniors avec 45 secondes à jouer, les Bucks n’étaient sans doute plus invaincus. Le meneur, auteur de 25 points, 10 passes et 7 rebonds, a sorti Milwaukee d’un bourrage et a permis à son équipe d’être la seule encore invaincue en NBA.

Giannis Antetokounmpo (31 points) et ruisseau lopez (24 pts) ont aidé les Bucks à relever le défi imposé par les très intéressants Pistons en début de saison, notamment grâce à Cade Cunningham (27 points) et Bojan Bogdanovic (23points).

Killian Hayes Il a joué 17 minutes depuis le banc. Malheureusement, le meneur français a de nouveau échoué (0/4), mais il a apporté 3 rebonds et 4 passes, pour un différentiel de +7 lorsqu’il était en jeu.

– Les Kings continuent après un départ raté. Sacramento a encore gagné, cette fois à Charlotte, en s’appuyant sur l’habileté de Kevin Huerter (26 pts) et l’impact global de mitchell-davidon (23 pts), auteur de Precious Shots in Money Time. Les Californiens traînaient de 15 points à la mi-temps et ont perdu De’Aaron Fox sur une blessure sur la route après un coup au genou. La soirée avait donc mal commencé, mais les joueurs de Mike Brown ont trouvé les ressources mentales pour frapper un bon coup.

Théo Maledon Il a joué 11 minutes hors du banc pour Charlotte, avec 2 points, 3 passes décisives, 1 interception et 1 contre.

Pas d’embiid, pas de problème

– Comme on s’en était alarmé en début de saison, les Sixers vont un peu mieux et ont retrouvé l’équilibre (4-4). Philadelphie n’a pas trop souffert de l’absence de Joel Embiid, malade, et a battu Washington. james durcir a mené le débat et s’est permis de battre son record de passes décisives dans un match NBA (23 points, 17 passes), main dans la main avec Tyrese Maxey (28 pts) et très habile Georges Niang (4/4 à 3 points).

Le choix de Wes Unseld pour remodeler son cinq, avec l’intégration d’Anthony Gill au détriment de Deni Avdija, n’était pas pertinent.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*