les Lakers coulent à nouveau, Maxey jette les Sixers !

Le bilan de la nuit en NBA, avec une nouvelle défaite pour les Lakers

faucons @ Pistons : 136-112
Frelons @ la magie : 93-113
Messieurs @ Celtics : 132-123 (après OT)
Sixers @ Rapaces : 112-90
stimulateur cardiaque @ Assistants : 127-117
Knicks @ dollars : 108-119
Lakers @ Loups : 102-111
Taureaux @ Éperons : 124-129
Le jazz @ pépites : 101-117
fusées @ Américain : 111-125
pélicans @ Soleils : 111-124

Les Lakers n’y arrivent vraiment pas !

– 5e match et 5e défaite pour les Lakers de Los Angeles cette saison. Sans que Anthony Davisfrappé dans le dos, les californiens frappent le sol Loups du Minnesota (102-111). Même maladroit à longue distance (1/6 avec un 10/24 au tir), James Lebron il a tout fait pour garder son équipe dans le match.

Et malgré l’impact correct de russell westbrook (18 points), de retour dans un rôle du banc, les hommes de jambon darvin soumis aux discussions. Comme un Patrick Beverley dépassé avec un vilain différentiel de -23. Devant, Rudy Goberto (22 points, 21 rebonds) Il a réalisé un vrai travail.

Tempsanthony edward (29 points) et Villages de Karl-Anthony (21 points, 7 passes) a profité des lacunes défensives des Lakers sans AD. L’épreuve continue pour Los Angeles…

Pourquoi ne pas paniquer à propos des Lakers de Los Angeles

Sixers relancés par Maxey

– En revanche, les Philadelphia Sixers, privés de Joël Embid en raison d’une douleur au genou, ils ont retrouvé le chemin de la victoire. Face aux Raptors de Toronto (112-90), un homme a notamment fait la différence : Tyrese Maxey. Auteur de sa meilleure carrière (44 points), il a assumé ses responsabilités.

En confiance après ses 10 premiers clichés réussis, le jeune talent a fait un vrai show. plus loin, james durcir (11 points) n’a pas eu le même succès. Mais il a eu l’intelligence de laisser le gonflé à sa partenaire, particulièrement chaude.

Oui pascal je suis désolé (26 points, 10 rebonds) ont tenté de répondre, les Canadiens ont eu du mal à se remettre de la faillite de Fred Van Vleet : 1 point sur le tir 0/11.

Doc Rivers est-il déjà en danger avec les Sixers ?

Les Cavs gagnent à Boston, les Bucks restent invaincus

– Bien décidés à jouer les premiers rôles, les Cleveland Cavaliers se sont offert un beau succès sur le terrain des Boston Celtics (132-123 après prolongation). Et pour l’emporter, la franchise de l’Ohio pouvait compter sur un duo donovan mitchell (41 points) – Caris Le Vert (41 points) XXL !

Cependant, menés de 15 points en première période, les Cavs ont réussi une excellente remontée pour finalement s’imposer en prolongation. Soit Jayson Tatum (32 points) et jaylen brun (32 points) n’ont pas démérité, les Celtics ont payé leur imprécision : 19 revirements.

– Après seulement quelques matchs, il n’y a qu’une seule équipe invaincue en NBA : les Milwaukee Bucks. Giannis Antetokounmpo et ses partenaires se sont débarrassés des New York Knicks (119-108). Comme à son habitude depuis le début de saison, le Greek Freak a montré la voie : 30 points, 10 rebonds et 9 passes décisives.

Avec l’ajout d’un collectif puissant (6 autres joueurs avec 12 points ou plus), la formation du Wisconsin a pu se construire une avance confortable puis s’en sortir. combattants avec un rj barrette (20 points) à l’envers, les Knicks ont peiné sans jalen brunson (13 points à 3/10 au tir) habile.

Des équipes au bon rythme

– Sans avoir le bilan parfait des Bucks, les Phoenix Suns repartent du bon pied avec une 4e victoire face aux New Orleans Pelicans (124-111). Contre une équipe épuisée sans zion williamson et Brandon Ingramla franchise de l’Arizona n’a pas eu besoin de pousser.

Ponts Mikal (27 points) et Devin Booker (16 points) a rapidement creusé l’écart. Et puis les remplaçants ont fini le travail malgré les efforts de Jonas Valančiūnas (25 points, 10 rebonds).

– Malgré ce bon bilan, les Suns ne sont pas à la première place à l’Ouest… Les Portland Trail Blazers sont leaders à l’heure actuelle après avoir battu les Houston Rockets (125-111). même sans Damien Lillardblessée, cette équipe a survolé les débats grâce à anfernee simons (30 points) et Jusuf Nurkic (27 points, 15 rebonds).

Incapables de s’imposer à l’extérieur jusqu’à présent, les Rockets n’ont pas trouvé les solutions pour rivaliser. Eric Gordon (18 points) et Kevin Porter Jr. (16 points) a juste limité les dégâts.

– A l’Est, les Atlanta Hawks se sont imposés face aux Detroit Pistons (136-112). Comme les Blazers, les Hawks ont pu compter sur un duo apporte jeune (36 points, 12 passes décisives) – Dejoute Murray (26 points) dominant.

malgré un Cade Cunningham (35 points, 9 rebonds, 8 passes) en grande forme, les Pistons ont complètement calé après la mi-temps. La faute, notamment, à un banc très limité et à une “acteur de soutien” inefficace, sauf Bojan Bogdanovic (22 points) et Isaïe Stewart (17 points, 8 rebonds).

Même les Magic gagnent !

– Sans trop en dire, les Denver Nuggets continuent de bien faire à domicile en battant les Utah Jazz (117-101). Rapidement libéré par Michael Porter Jr. (22 points), les Nuggets se sont imposés malgré un petit Nicolas Jokic (12 points, 10 rebonds, 6 passes).

Il faut dire qu’en quittant le banc, os d’hyland (26 points) a compensé les difficultés de son leader en s’enflammant à longue distance (7/12). En face, malgré une Lauri Markkanen (17 points, 10 rebonds) Toujours intéressant, le Jazz a peiné à cause d’une direction catastrophique derrière l’arc.

– Malgré l’effondrement garanti avant le début de la saison, les San Antonio Spurs jouent le jeu avec une nouvelle victoire face aux Chicago Bulls (129-124). Avec un Keldon Johnson (33 points) Inspirés, les Texans ont raté le making of DeMar DeRozan (33 points), qui a atteint 20 000 points en carrière (seulement 50e à le faire).

Par une nuit mouvementée après le départ surprise de Josué Cousin, les Spurs ont encore surpris avec une belle équipe pour faire la différence. À l’intérieur, Jacob Poeltl (21 points, 13 rebonds) a réalisé un projet d’envergure.

3 raisons de suivre (et d’aimer) les nouveaux Spurs

– Difficile de ne pas mettre la pression sur les Lakers, même les Orlando Magic ont débloqué leur contre-attaque face aux Charlotte Hornets (113-93). Une véritable marche à travers la santé des Floridiens, notamment avec un bon paolo banchero (21 points, 12 rebonds).

Avec une contribution supplémentaire de je suis bamba (19 points), les Hornets ont vite eu du mal à suivre. Trop imprécise en trois points, Charlotte n’a pas pu rivaliser malgré le fait que Gordon Hayward (18 points) ne méritait pas.

– Enfin, les Indiana Pacers ont dominé les Washington Wizards (127-117). Et pendant que les Lakers sont à la peine, deux hommes qui pourraient (toujours ?) jouer en Californie s’amusent : bouclier ami (25 points) et tourneur de miles (27 points, 10 rebonds) ont été à la base de ce succès.

avec un supplément Tyrese Haliburton (25 points, 12 passes) En forme, les Pacers se sont battus jusqu’au bout pour s’imposer. car devant bradley beal (31 points), Kristaps Porzingis (22 points) ou Kyle Kuzma (18 points) a demandé au répondant de combler de grands écarts… en vain.

Les Lakers auraient pu avoir Myles Turner et Buddy Hield, vont-ils regretter leur choix ?

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*