Les Lakers continuent face aux Pélicans après un miracle pour aller en prolongation !

Les Lakers continuent de gravir lentement la pente. Après leur victoire face aux Nuggets, ils enchaînent avec un deuxième succès consécutif, cette fois quasi miraculeux, face aux Pélicans (120-117) qui ont joué sans Brandon Ingram. Ce dernier, après avoir été dominé une grande partie du match, a manqué de jus pour conclure.

Dès la première mi-temps, outre la pauvreté générale du jeu affichée dans la première partie du deuxième quart-temps, on retiendra les bons enchaînements de circulation de balle des Lakers, qui l’ont emporté au bout de douze minutes (23-27). ). Avec, le plus souvent, Russell Westbrook, toujours aussi convaincant en sortie de banc, à l’origine du match.

De nombreuses “passes supplémentaires” ont permis aux hôtes de prendre de meilleurs tirs derrière l’arc et d’améliorer leur direction. NOLA est resté trois longues minutes sans marquer tandis que les Lakers sont allés 12-0 pour entrer aux vestiaires en toute confiance (56-44).

Les locaux se sont bien repris après la pause pour s’offrir jusqu’à 16 points d’avance (60-44). Mais avec l’activité intérieure de Zion Williamson et le tir truqué de José Alvarado, les Pélicans tiendront le coup pour aller 13-0, reprendre brièvement l’avantage puis finir avec deux possessions en fin de troisième quart-temps (84-79). Les visiteurs ont poursuivi leur quête pour revenir dans la dernière mi-temps, se transformant en un match super serré malgré une cinquième faute de Zion Williamson.

Ce dernier reviendra à deux minutes de la fin pour ajouter quatre points d’affilée et redonner l’avantage à son équipe (108-109). LeBron James a tenté de répondre avec une rotation délicate et ratée qui a mis en place un dunk solo de Larry Nance Jr. sur la pause rapide avec quelques secondes à jouer. Lonnie Walker IV ratant un premier coup égalisateur, Dyson Daniels aurait dû conclure les débats sur les lancers francs. Il ne l’a pas fait, donnant aux Lakers une dernière chance avec 1,4 seconde à jouer. Et c’est l’improbable Matt Ryan qui a sauvé Los Angeles au buzzer.

En prolongation, les Pélicans ont manqué de jus alors qu’Anthony Davis, Lonnie Walker IV et LeBron James se sont occupés de l’arrivée.

A RETENIR

Les pélicans peuvent se mordre les doigts.. Dominés en première mi-temps, les visiteurs ont réalisé une seconde mi-temps très solide avec 67 points marqués. Mais parfois ils manquaient de lucidité dans le « temps de l’argent ». Au-delà du terrible double raté de Dyson Daniels aux lancers francs, on se souvient de ces rebonds qui n’étaient pas assurés après plusieurs tirs ratés de LeBron James, ouvrant de nouvelles possessions pour les Lakers. Sans oublier les arrivées perdues près du cercle par le duo Williamson-McCollum en prolongation.

Les rotations de Darvin Ham. L’expérience de Russell Westbrook en dehors du banc a de nouveau été concluante puisque le meneur a encouragé le jeu offensif des Lakers, notamment au deuxième quart-temps. L’entraîneur a tout de même choisi de se passer de lui dans les trois dernières minutes, puis dans le temps additionnel, pour favoriser l’effort de Patrick Beverley, toujours muet en attaque, et renvoyer le ballon dans les mains de LeBron James. Plus particulièrement, lors de la possession finale du temps réglementaire, il a choisi de parier sur Matt Ryan au lieu de Lonnie Walker IV, qui venait de rater un coup. Un pari payé alors que le héros de la soirée s’était parfois trop excité.

TOPS/FLOPS

Lonnie Walker IV. Qui l’aurait imaginé devenir la troisième option offensive de l’équipe ? Hier soir, il a pris le contrôle de l’attaque en signant un dernier quart-temps de haut niveau. Auteur de plusieurs dunks autoritaires en contre-attaque, il a laissé le jeu venir à lui pour sanctionner les triplés. Ça change de dimension à Los Angeles.

zion williamson. Un parti fort, comme lui, statistiquement. Mal à l’aise hors de la raquette, il a continué à attaquer LeBron James et Anthony Davis avec sa main gauche, qui a réussi à le retenir un peu par moments. Malgré ses inquiétudes fétides, il a terminé meilleur buteur de son équipe avec plus d’efficacité que CJ McCollum.

✅ ⛔ James Lebron. Non loin du triple-double, le ‘King’ s’est interrogé sur le choix de ses coups dans les derniers instants. Comme ce virage de base délicat avec 12 secondes à jouer ou ce très mauvais coup pris une minute plus tôt à neuf mètres. Bien qu’il ait expliqué qu’il était malade depuis dimanche, il a clairement abusé de ce tir à longue distance et n’a pas réussi à s’approcher du cercle. La preuve, il n’a tiré ses premiers lancers francs qu’à trois minutes de la fin.

⛔ Jonas Valanciunas. Un match raté s’est cependant terminé très près du double-double. Face à un Anthony Davis très actif en défense (en comptant le Lituanien mais aussi Zion Williamson), le centre peinait à tirer efficacement, notamment en périphérie. Résultat : Willie Green s’est passé de lui pendant tout le quatrième quart-temps et les prolongations pour s’appuyer sur un Larry Nance Jr toujours très utile.

LA CONTINUATION

Lakers (2-5) : Réception jazz, vendredi.

Pélicans (4-3) : Réception des Warriors, vendredi.

les Lakers de Los Angeles / 120 Coups rebondit
joueurs le minimum Coups 3 pointes LF SOIT J PS la source en toi pb Connecticut +/- points évaluer
à davis 37 8/17 0/0 4/4 5 Onze seize 4 3 1 1 4 +9 vingt 35
je james 40 23/09 0/7 2/4 0 dix dix 8 3 0 deux deux +5 vingt 22
T.Brown Jr. 27 4/7 1/3 6/6 1 9 dix 1 1 0 0 0 +6 quinze 23
P.Beverley 27 0/3 0/0 0/0 1 3 4 3 0 1 deux 0 +7 0 3
L.Walker IV 40 17/09 5/9 5/6 0 3 3 1 deux 1 deux 1 +8 28 23
je suis ryan 18 4/11 3/9 0/0 1 1 deux 1 1 0 1 0 -sept Onze 6
W.Gabriel seize 3/4 0/1 0/0 deux deux 4 1 4 1 deux 0 -6 6 9
R. Westbrook 25 6/10 1/4 0/0 1 6 sept 9 deux 0 6 1 +4 13 vingt
A. Reaves 3. 4 2/6 0/3 3/3 0 0 0 deux 1 deux 1 0 -Onze sept 6
45/98 10/36 20/23 Onze Quatre cinq 56 30 17 6 17 8 120 147
La Nouvelle Orléans / 117 Coups rebondit
joueurs le minimum Coups 3 pointes LF SOIT J PS la source en toi pb Connecticut +/- points évaluer
z williamson 37 21/11 0/1 5/8 deux 3 5 sept 5 0 3 0 -13 27 23
n.m. maréchal 39 3/8 1/3 2/2 0 5 5 3 1 3 deux 1 -dix 9 14
J. Valanciunas 22 3/11 1/2 2/2 4 6 dix 1 deux 0 deux 0 -dix 9 dix
C. McCollum 41 27/10 1/6 1/1 1 8 9 8 deux 1 1 deux -3 22 24
T.Murphy III 40 4/9 0/5 4/4 deux 3 5 3 deux 1 0 0 0 12 seize
L. Nance Jr. 31 5/8 0/0 1/2 0 8 8 5 4 4 0 1 +7 Onze 25
j.hayes 4 0/2 0/0 0/0 1 0 1 0 1 0 0 0 -3 0 -1
D.Graham 18 23 0/1 0/0 0 1 1 deux 1 0 3 0 +2 4 3
J.Alvarado 18 6/8 3/4 0/0 0 deux deux 4 deux 1 1 0 +10 quinze 19
D.Daniels seize 3/5 23 0/2 1 4 5 deux 0 0 1 1 +5 8 Onze
47/102 8/25 15/21 Onze 40 51 35 vingt dix 13 5 117 144

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*