les 10 nouveautés les plus attendues en 2023

De la citadine populaire au SUV de luxe, découvrez en avant-première dix nouveaux modèles électriques, non encore présentés, qui marqueront l’année 2023.

bmw i5

BMW donne à ses clients le pouvoir de choisir le moteur qui leur convient. Chaque nouveau modèle est disponible en essence, diesel, hybride et 100% électrique. Ainsi, après le X1 et la Série 7 en 2022, ce sera au tour de la Série 5 d’avoir un i équivalent. Baptisée logiquement i5, cette routière moderne se rapprochera de la Série 5, ne se distinguant que par quelques éléments de style qui rendront la voiture plus aérodynamique. La silhouette restera donc classique, un choix radicalement différent de Mercedes avec l’EQE. Dans les entrailles du i5 on devrait retrouver des éléments techniques (moteurs, batteries) déjà vus dans les autres i. La plus grande autonomie doit dépasser 600 km.

Citroën ë-C3

Fin septembre, les galons présentaient l’Oli, un concept qui marque le retour de Citroën comme marque populaire et porte d’entrée de Stellantis, avec Fiat. Le constructeur veut ainsi démocratiser l’accès à la voiture électrique. La première étape sera basée sur la nouvelle génération de la C3, dont la présentation aura lieu à la fin de cette année. Deux versions seraient en préparation : une avec un dossier technique similaire à celui que l’on connaît dans le reste du groupe, avec donc 350 à 400 km d’autonomie, et surtout une ë-C3 économique aux prestations dégonflées, qui proviendrait de attaque dans la Dacia Primavera. La base de travail est la nouvelle C3 « low-cost » lancée en Inde, mais selon nos confrères d’Argus, l’adapter à l’Europe demanderait plus de travail que prévu.


lire aussi
Présentation – A la découverte de Citroën Oli, le laboratoire sur roues le plus expérimenté

Fiat 600

Entre la 500 et la Type, il y a un grand écart dans la gamme Fiat. La firme a aussi totalement délaissé le segment B, celui des modèles urbains polyvalents, alors qu’en Europe elle était un poids lourd sur ce marché. Le constructeur s’apprête enfin à repartir à sa conquête grâce à un tout nouveau modèle, qui pourrait adopter le nom de 600. Le véhicule sera un SUV urbain électrique, d’environ 4,10 mètres de long. Il partagera sa base technique avec le jeep vengeur, ce dernier disposant d’un bloc de 156 ch et d’une autonomie de 400 km. Les deux voitures seront également assemblées en Pologne. Le patron de Fiat a prévu un dévoilement au début de la nouvelle année, mais aucun prototype n’a été vu en forme jusqu’à présent.

ford puma

Ford a de grandes ambitions pour les voitures électriques. Pourtant, l’électrification de la gamme semble haletante ! A ce jour, côté tourisme, il n’y a que la Mach-E, à un prix devenu premium, supérieur à 60 000 €. Le downgrade se fera progressivement, avec un nouveau modèle en 2023 conçu principalement pour le marché européen (à gauche dans le teaser ici). C’est un SUV compact, né d’un accord avec Volkswagen. Il s’appuiera donc sur la plateforme MEB utilisée par l’ID.4. Mais ce nouveau véhicule, qui pourrait faire revivre le nom Cougar, sera produit dans une usine Ford à Cologne. Les caractéristiques techniques s’annoncent proches de celles de la VW qui offre jusqu’à 530 km d’autonomie.

hyundai kona

Kia ayant renouvelé le Niro, nous sommes attentifs à l’arrivée de la deuxième génération de son cousin technique, le Kona. Logiquement, le modèle ne devrait pas évoluer techniquement de manière significative, comme cela s’est produit avec la Kia, qui dispose d’un moteur de 204 ch et d’une batterie de 64,8 kWh, pour une autonomie de 463 km. Cela reste un très bon rapport qualité-prix sur le marché des SUV urbains électriques. Le Kona, quant à lui, va faire sa révolution esthétique. Le premier était déjà original, le suivant le sera encore plus. Le recto et le verso, par exemple, seront barrés d’une épaisse barre lumineuse.

Cyberster MG

Cyberster MG

La marque MG, qui bat désormais pavillon chinois, n’a pas oublié toute l’histoire britannique du label. Il y aura donc à nouveau un roadster MG ! Et comme les nouvelles productions de la firme, ce cabriolet à capote en toile sera électrique. Le véhicule était annoncé pour un concept en 2021. A l’époque, MG promettait un 0 à 100 km/h réalisé en moins de 3 secondes et une très longue autonomie, 800 km. La version série a a déjà été taquiné (en août 2022) et sera entièrement dévoilé en 2023.

mini nouveau

La Mini Hatch se divisera. La marque prépare une toute nouvelle génération dédiée aux voitures électriques, qui sera produite en Chine en collaboration avec Great Wall (les thermiques évolueront encore, et continueront à être assemblées au Royaume-Uni). Ce changement sera l’occasion de faire évoluer le design. Bien sûr, la silhouette et les éléments forts, comme les optiques rondes, resteront, mais les designers prendront quelques libertés avec certaines pièces, comme les feux. A bord, le cercle central deviendra XXL. Si la marque a déjà montré des prototypes camouflés (de quoi s’immiscer dans le travail des chasseurs de lames), elle n’a encore rien dit dans la fiche technique. On espère avoir une meilleure autonomie, en stabilisant l’actuelle à 233 km.

Détente Nissan

La première Nissan électrique produite en série n’aura pas de troisième génération. La Leaf compacte va disparaître pour laisser place à un crossover. Cela a été préfiguré par le concept-car Chill-Out (photo), qui ressemble à un coupé SUV, avec des formes simplifiées et des surfaces lisses. Le modèle reprendra la nouvelle plate-forme CMF-EV, qui a été inaugurée par le frère aîné Ariya et reprise plus tard par la Mégane E-Tech. Elle sera assemblée à la place de la Leaf à l’usine anglaise de Sunderland. Cependant, il faudra attendre fin 2023 pour le voir.

macan porsche

Voici une Arlésienne ! Promis depuis des années, le Macan électrique ne cesse de revenir en arrière. Attendu en 2021, puis en 2022, il devrait être présenté fin 2023, pour une arrivée sur les routes en 2024. Le développement étant plombé par la partie logicielle, Cariad, la filiale dédiée du groupe Volkswagen, n’a pas assuré ce. Porsche perd son temps… même si l’entreprise a déjà du mal à produire le Taycan en raison d’une pénurie de semi-conducteurs. Le Macan électrique aura une nouvelle base dédiée à l’électrique, les EPI, et un style plus dynamique que le thermique, aux accents coupé SUV.

renault r5

Renault 5 Electrique R5 Prototype 2021 03

Alors oui, la nouvelle R5 électrique sera en concession début 2024. Mais elle sera dévoilée en 2023, au cours du second semestre. Renault devrait même ouvrir les carnets de commandes à l’automne. La marque au Diamant a lancé il y a quelques semaines les tests avec des mules, c’est-à-dire la base technique de la voiture dissimulée sous une carrosserie de Clio. Les prototypes avec la silhouette finale ne devraient pas tarder. Renault a promis que la version de série sera très proche du herald concept, qui est donc une version néo-rétro de la 5 née en 1972. La R5 aura des caractéristiques techniques similaires à celles de la Zoé, soit 400 km d’autonomie. autonomie et un bloc de 100 kW. Mais une version avec une batterie plus petite permettra un prix de base plus attractif.


lire aussi
Voitures électriques : les 10 nouveautés les plus attendues en 2023

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*