La fête du Raka, la dévotion de Beheregaray, l’illusion pour Michelin : ce qu’il faut retenir de la victoire de l’ASM contre Lyon

Une première tentative de Beheregaray pour bien démarrer (7-0, 14e), deux autres avant la pause pour break (24-8, 40e), deux autres après la pause pour décoller (36-8, 55e) : la victoire de l’ASM ( 43-20) n’a pas souffert de discussion ce samedi. Les hommes clermontois ont profité des faiblesses lyonnaises pour remporter une victoire facile, même si des essais de Botha (36-13, 61e) ou de Tuisova (43-20, 76e) ont brièvement remis en cause la fin de l’offensive. cousine.

“On s’est régalé” : les réactions après la victoire de l’ASM contre Lyon (43-20)

Le fait : Beheregaray, ce flanker

Yohan Beheregaray a idéalement lancé l’ASM avec son épreuve de force (14e). Je jouais donc dans une position de prostituée, ce qui est assez courant. Ce qui l’a été moins, c’est sa deuxième période, qu’il a passée entièrement au poste de… troisième ligne ! Les blessures de Lanen et Cancoriet en première mi-temps, puis de Dessaigne à la mi-temps, ont conduit le joueur béarnais à évoluer au poste d’arrière latéral. L’occasion pour lui de se faire remarquer dans des registres assez atypiques comme ce crochet ou ce crossover.

Festival offensif de l’ASM face à Lyon (lire le direct)

Joueur : Alivereti Raka

On le voyait depuis le début de la saison, il l’a confirmé ce samedi : Alivereti Raka est en forme internationale. L’ailier clermontois a inscrit son premier triplé en cinq ans grâce à trois actions de classe : à l’entame et à la fin d’une superbe première tentative, mélange de puissance et de vitesse (27e) ; opportuniste sur un ballon mal placé (38) ; comme une fin pure enfin, au bout de la ligne (50º). L’international français est le meilleur buteur du Top 14 avec 5 essais marqués depuis le début de la saison.

Recevez par mail notre newsletter ASM Match Day et retrouvez les informations essentielles et exclusives sur votre club préféré.

NL {“path”:”mini-log”,”id”:”MT_Sports_ASM”,”accessCode”:”14194144″,”allowGCS”:”true”,”bodyClass”:”ripo_generic”,”contextLevel”:”KEEP_ALL “,”filterMotsCles”:”1|10|11|14|15|17123″,”gabarit”:”generic”,”hasEssentiel”:”true”,”idArticle”:”4194144″,”idArticlesList”:”4194144 “,”idDepartement”:”282″,”idZone”:”30603″,”motsCles”:”1|10|11|14|15|17123″,”premium”:”false”,”pubs”:”banniere_haute |article|article2|article3″,”site”:”MT”,”sousDomain”:”www”,”tagsArticle”:”#ASMLOU22″,”urlTitle”:”le-festival-de-raka-la-devotion- de-beheregaray-folie-chez-michelin-ce-qu-il-faut-retenir-de-la-succes-de-l-asm-contre-lyon”}

Le chiffre : 16 697

Indéniablement, l’ASM progresse match par match dans le jeu depuis le début de la saison. Cela se ressent dans l’enthousiasme et la foule dans le stade. Après les 12.995 spectateurs de la réception de Pau, les 13.111 de La Rochelle, étaient ce samedi 16.697 au stade Michelin.

ASM Clermont – Lyon : donnez vos notes

La fiche technique

CLERMONT FERRAND (Stade Marcel Michelin). L’ASM Clermont a battu Lyon 43-20 (mi-temps : 24-8 pour l’ASM). Arbitre : M. Trainini, assisté de MM. Castaignede et Coussan. 16 697 spectateurs.

Points. Par l’ASM : Par l’ASM : six essais de Beheregaray (15), Raka (27, 38, 50), Penaud (54) et Pélissié (72), un penalty (23) et cinq transformations de Plisson (16, 28, 38) et Belleau (55, 73). Pour Lyon : trois essais de Couilloud (35e), Botha (61e) et Tuisova (75e), un penalty de Smith (19e) et une transformation de Berdeu (75e).

Carton jaune. A Lyon : Tuisova (21e).

Évolution du score. 7-0 (par ASM), 7-3, 10-3, 17-3, 17-8, 24-8 (repos), 29-8, 36-8, 36-13, 43-13, 43-20 .

ASM Clermont. Nouveau; Penaud, Ezeala (Barraque, 56e), Simone (Plisson, 79e), Raka ; (o) Plisson (Belleau, 52), (m) Bézy (Jauneau, 64) ; Cancoriet (Tixeront, 23), Dessaigne (Pélissié, mt), Iturria (cap.); Jedrasiak, Lanen (Vahamahina, 32); Ojovan (Dzmanashvili, 72), Beheregaray, Falgoux (Beria, 52).

Lyon O. Berdeu ; Dumortier, Parisien, Tuisova, Nakaitaci (Regard, 47e) ; (o) Smith (Veredamu, 55 ans), (m) Couilloud (cap.) (Pellissier, 55 ans) ; Sunset (Saginade, 51), Botha, Lambey (Guillard, 47) ; Geraci, Mayavanua ; Tafili (Fotuaika, 47), Coltman (Charcosset, 51), Kaabeche (S. Taofifenua, 52).

Frédéric Verna

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*