Ja Morant et Desmond Bane plus forts que Kevin Durant et Kyrie Irving

je mords (38 points, 8 rebonds, 7 passes) d’une part ; Kevin Durant (37 points, 5 rebonds) et Kyrie Irving (37 points, 8 rebonds, 5 passes) de l’autre : il y a eu du spectacle et beaucoup de points à Tennessee, lors du duel entre memphis et brooklynà qui les grizzlis il a finalement été victorieux (134-124).

Une mésaventure qui réseaux doit beaucoup à son troisième trimestre raté et à son réveil Desmond Fléau (38 points, 7 passes), auteur de 32 points, uniquement en seconde période !

A RETENIR

La deuxième partie XXL de Desmond Bane. A la mi-temps, l’arrière de Memphis n’avait que 6 petits points. C’est à ce moment-là qu’il est revenu des vestiaires avec un visage complètement différent, pour marquer 19 points dans le seul troisième quart-temps, avant d’en ajouter 13 dans le quatrième ! Incandescent à 3 points (8/11), le joueur de 24 ans en a profité pour établir son nouveau record de buts et secouer ce match avec son coup de chaud.

Brooklyn hors jeu après la pause. En tête à la mi-temps (69-64) et séduisants collectivement derrière Kevin Durant et Kyrie Irving, les Nets ont lamentablement tanké au troisième quart-temps. Dominés 39 à 25, ils ont pris l’eau défensivement, face aux attaques de Ja Morant et surtout Desmond Bane, tout en étant moins rayonnants offensivement. Puis, malgré les efforts répétés de “KD” et de Kyrie, les hommes de Steve Nash n’ont jamais pu remonter au tableau d’affichage, encore moins élever le ton en défense, pour renverser la vapeur…

TOPS/FLOPS

je mords. Si c’est le réveil de Desmond Bane qui a permis aux Grizzlies de s’imposer ce soir, il ne faut pas oublier l’importance du meneur All-Star dans ce succès. Très agressif vers le cercle (11 tirs tentés), mais aussi précis de loin (4/6), il a guidé son équipe du début à la fin comme à son habitude, partant à toute allure puis surfant son bon départ. Avant de s’effacer pour laisser la lumière à Bane, qui avait la main chaude.

Kevin Durant et Kyrie Irving. Malgré la défaite, le duo Durant/Irving a fait de son mieux pour repartir de Memphis avec la victoire. Insaisissables du début à la fin, les deux génies de Brooklyn se sont relayés pour harceler la défense adverse, manquant très peu et contribuant dans presque tous les domaines du jeu. Assez pour aujourd’hui, mais on sent qu’ils s’échauffent doucement, ce qui ne peut être que bon signe pour les Nets…

Santi Aldama. Plus que Brandon Clarke (13 points), l’Espagnol était la troisième option la plus menaçante pour les Grizzlies ce soir. Auteur de 17 points, sans rien forcer (6/8 aux tirs, dont 2/4 sur 3 pts), le solide ailier de 21 ans confirme son bon début de saison où, en remplacement de Jaren Jackson Jr, il se montre précieux dans le quintet Memphis starter.

Nic Claxton. Dans l’ombre du duo Durant/Irving, le centre de 23 ans a fait son boulot à la raquette, compilant 16 points, 7 rebonds et 2 contres. Solide, il a été efficace dans l’ensemble (7/10 au tir) et a su bien utiliser les balles qui lui tombaient sous la main en attaque, dissuadant certaines attaques adverses en défense en prime.

Ben Simmons. Comme prévu, le début de saison de l’Australien est compliqué et il va falloir être patient avec lui. Limité à 7 points et 8 passes décisives en 28 minutes, il termine la rencontre majoritairement avec 5 revirements et 6 fautes. Manquant de rythme et de repères dans cette équipe, le All-Star inside n’est actuellement pas à la hauteur de son statut au sein de la franchise new-yorkaise.

ruisseaux dillon. Tour gagnant, mais décevant pour le Canadien, qui y disputait son premier match de la saison. Il le termine avec seulement 4 petits points encaissés, 2/13 au tir et 0/5 sur 3 points. Désireux de (trop) bien faire les choses, l’arrière-garde des Grizzlies a poussé fort en attaque, parfois trop arrosé lorsque le jeu appelait autre chose. A noter toutefois qu’il reste fidèle à lui-même dans l’attitude, lui qui a fritté à l’occasion avec Kevin Durant ou Kyrie Irving.

LA CONTINUATION

Memphis (3-1) : voyage à Sacramento, nuit du jeudi au vendredi (04h00).

Brooklyn (1-2) : voyage à Milwaukee, la nuit du mercredi au jeudi (01h30).

memphis / 134 Coups rebondit
joueurs le minimum Coups 3 pointes LF SOIT J PS la source en toi pb Connecticut +/- points évaluer
S. Aldama 32 6/8 2/4 3/3 deux deux 4 0 1 1 0 1 +17 17 vingt-et-un
D. flux 24 2/13 0/5 0/0 0 0 0 1 3 0 deux 0 +7 4 -8
oui adams 31 3/5 0/0 3/6 4 9 13 deux deux 1 0 1 +20 9 vingt-et-un
J. Morant 3. 4 12/22 4/6 10/11 deux 6 8 sept 1 deux deux 0 +20 38 42
ré. perdition 32 21/14 8/11 23 0 1 1 sept 5 1 1 1 +18 38 39
B.Clarke 17 4/5 0/0 5/6 0 deux deux deux 4 0 1 0 -dix 13 14
J. La Ravia Onze 0/2 0/0 0/0 1 1 deux 0 deux 0 0 0 -4 0 0
vous jones 24 4/10 0/1 0/0 deux 1 3 1 deux 0 deux 0 -12 8 4
J.Konchar 26 23 23 1/2 1 3 4 0 1 deux 0 0 -4 sept Onze
d roddy 8 0/5 0/4 0/0 0 1 1 1 1 0 0 0 -deux 0 -3
47/94 16/34 24/31 12 26 38 vingt-et-un 22 sept 8 3 134 141
brooklyn / 124 Coups rebondit
joueurs le minimum Coups 3 pointes LF SOIT J PS la source en toi pb Connecticut +/- points évaluer
K Durant 39 14/20 1/3 8/9 1 4 5 4 4 0 1 0 -dix 37 38
R. O’Neale 36 3/12 2/7 0/0 1 deux 3 4 3 1 0 deux -9 8 9
n.m. klaxon 33 7/10 0/0 2/2 deux 5 sept 0 4 0 0 deux -deux seize 22
k irving 39 14/24 2/6 7/8 deux 6 8 5 3 deux 3 deux -9 37 40
B. Simmons 28 2/5 0/1 3/5 0 3 3 8 6 1 5 0 -seize sept 9
j harris 23 3/9 2/7 0/0 deux 3 5 deux 4 0 0 1 +12 8 dix
Y.Watanabe 6 0/1 0/1 0/0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 0 -1
D. Sharpe quinze 2/2 0/0 1/2 0 3 3 1 5 0 1 0 -8 5 sept
P. Mills 19 2/4 2/4 0/0 1 0 1 deux 0 0 0 0 -sept 6 sept
E.Sumner 3 0/0 0/0 0/0 0 0 0 1 0 0 1 0 -1 0 0
47/87 29/09 21/26 9 26 35 27 30 4 Onze sept 124 141

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*