“Il n’a jamais vu ses petits-enfants” (VIDEO)

Lundi 24 octobre, les offres TF1 un nouvel après-midi en compagnie de Remplaçant, le plus célèbre entrepreneur de l’éducation nationale sur le petit écran, incarné par Joey Starr. Le baccalauréat français approche à grands pas. Les étudiants ont peur et remettent en question l’enseignement de Nicolás Valeyre, en qui ils ont de moins en moins confiance. Une fois n’est pas coutume, le professeur de français ne se sent pas à la hauteur. Pour changer de cap, il a une idée… “à la Valeyre”. Cela suffira-t-il ? La réponse à la fin de ce nouvel épisode inédit (déjà disponible sud Salto). Mais avant ça, joey starr explique pourquoi il est si attaché à son personnage.

“Je ne suis pas allé très loin à l’école. Ce rôle est comme un cours de rattrapage rapide.”

Télé-Loisirs : Depuis le début de la série, votre personnage s’est montré particulièrement patient avec Maclou, le professeur insensible incarné par Sébastien Chassagne. Dans la vie, as-tu des amis comme lui ?

Joey Star : [Il sourit.] Oui, des gens qui se cherchent mais pas pour les mêmes raisons. J’en ai et je suis surpris car la patience n’est pas un muscle pour moi.

La suite sous cette annonce

Dans l’épisode proposé le lundi 24 octobre, Nicolás Valeyre prépare une blanquette de veau. Et vous cuisinez ?

Blanquette moins mais oui, je cuisine. Je n’ai pas de spécialité particulière à part vider le frigo donc je ne jette rien. On va dire que je suis assez bon en “cuisine du pauvre” : avec un bâton, un morceau de bois et un pneu, j’arrive à faire un plat.

Qu’est-ce qui vous plaît dans votre personnage et dans cette série ?

Le rôle du professeur de français ! Je ne suis pas allé à l’école très loin, donc c’est comme un cours accéléré. J’ai aussi la chance d’avoir un bon casting. Je n’ai jamais pris de cours de théâtre, ça me fait travailler. Et l’éducation est une couche par laquelle nous sommes tous passés : elle parle à tout le monde.

“Mon père n’a jamais vu ses petits-enfants”

La comédie est un genre que vous dominez moins mais que vous aimez ?

J’aime être acteur et un acteur doit tout faire. Je choisis ce que je fais en fonction du contenu et du sens. Il faut que ça m’intéresse, que j’aime ce que je raconte. Après, s’il passe à la comédie ou autre chose, peu importe.

La suite sous cette annonce

Toujours dans cet épisode, Nicolás Valeyre organise une sortie en forêt et porte des chaussures peu adaptées. Iriez-vous avec ce type de chaussures?

Oui, cet été, j’étais dans les bois du sud-ouest de Birkenstock avec mes enfants. Je peux même marcher pieds nus !

Cet épisode nous permet aussi de découvrir son père, avec qui il a coupé les ponts. L’occasion d’un face-à-face qui fait écho à votre histoire personnelle. Avez-vous eu l’idée?

J’ai une histoire personnelle assez solide, donc ça résonne encore un peu, mais ce sont les scénaristes qui ont eu l’idée. Ils m’ont dit dans quelle direction nous allions aller, mais ce n’était pas un choix de ma part.

Vos relations avec votre père se sont-elles apaisées ?

Je vais juste vous dire que mon père n’a jamais vu ses petits-enfants. Alors ils ne lui ont rien fait.

Tu aimerais?

Pour eux, c’est nécessaire. Est essentiel. Rencontrer ses parents fait partie de son parcours.

Y aura-t-il plus d’épisodes ? Remplaçant ?

La suite sous cette annonce

C’est dans les tuyaux. Avec la fin qui reste en suspens, qui rappelle que chaque jour est une question… Mais je ne veux rien spoiler.

“Quand Josée Dayan t’appelle, tu tiens bon”

Art sera diffusé le jeudi 20 octobre Le monde de demain, qui retrace l’histoire du hip-hop en France et la naissance du NTM. Que penses-tu ?

Je pense que les acteurs sont bons mais je ne suis pas d’accord avec l’approche.

Mais tu as participé…

Oui, je ne dis pas que les personnes qui ont été nommées sont incompétentes, loin de là, mais à mon avis, nous n’avons pas pris les bonnes personnes pour le faire. Au niveau de la réalisation en tout cas. Je trouve que les curseurs ne sont pas là où ils devraient être. Mais ce qui est intéressant, c’est que cela fera découvrir à beaucoup de gens l’énergie qui était là à ce moment-là. Et c’est positif. Je reconnais qu’il y a beaucoup de points positifs dans cette série, mais je n’ai pas été traité comme je l’aurais souhaité.

Le mardi 7 novembre, vous serez également au casting de Diane de Poitier en France 2…

La suite sous cette annonce

Oui, quand Josée Dayan t’appelle, tu baisses les bras !

Même toi ?

Pour elle, oui. J’aime le côté old school. Contrairement à ce que vous pourriez penser de moi, je suis un assez bon soldat. Je n’avais jamais fait de film d’époque, avec des costumes. J’aimais aussi l’idée qu’on ne parle pas français mais François. J’ai aimé tout le folklore. J’aimais aussi prendre des cours d’équitation.

Le streaming est essentiel pour JoeyStarr

Vous commencerez également à filmer. Machine, une série pour l’art.

Oui, j’étais attiré par l’idée du marxisme et du kung-fu. Et surtout, à travers cette fiction, iodée doit expliquer aux jeunes générations la différence entre marxisme, syndicalisme et communisme.

La diffusion est importante pour vous ?

J’aime bien la gaudriole mais je me dis que le vecteur premier c’est la mémoire et l’héritage. C’est la démarche que j’ai quand je vais voir une exposition ou au théâtre. Quand quelqu’un me dit quelque chose, nous sommes dans l’héritage. Toute histoire que vous me racontez, j’aime.

La suite sous cette annonce

Vous jouez un professeur de français, mais vous auriez pu jouer un professeur de philosophie après tout !

En tant qu’acteur oui, dans la vraie vie, ça aurait été contre la philosophie.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*