Gros lifting ? C’est fini !

Très régulièrement, nous journalistes recevons des communiqués de presse révélant le restylage de tel ou tel modèle. Et de plus en plus on se demande : « mais qu’est-ce qui a changé ? » J’ai dû faire beaucoup de choses pour vous présenter la « news » en vidéo. allons-y. Dans le même genre, très malin qui permet au premier coup d’oeil de différencier le courant LCI BMW Série 3 de ceux qui ne sont pas LCI, du moins de l’extérieur.

Peut-être le restylage le plus abouti de tous les temps : celui de la Citroën DS qui reçoit en 1967 cette magnifique face avant à quatre phares sous verrière.
Peut-être le restylage le plus abouti de tous les temps : celui de la Citroën DS qui reçoit en 1967 cette magnifique face avant à quatre phares sous verrière.

Cependant, de nombreuses voitures ont eu une belle seconde vie après avoir été rénovées. C’était pratiquement la norme. se souvenir du Citroën Visa, sauvée par des coups de peinture noire et l’ajout d’un habillage plastique, en 1981. Toujours chez Citroën, la DS connaît presque une renaissance en 1967, lorsqu’elle reçoit cette remarquable face avant à quatre phares sous verrière.

Contrairement à la DS de 1967, le Kia XCeed vient de bénéficier d'un relooking quasi invisible.
Contrairement à la DS de 1967, le Kia XCeed vient de bénéficier d’un relooking quasi invisible.

Le BX est entré en orbite commerciale en 1986, quatre ans après son apparition, avec un style plus calme et un nouvel intérieur. Et que dire de la pâle C5, qui gagne beaucoup en caractère à partir de 2003 ? Lequel est le dernier à être retravaillé tous les deux dans le double chevron.

Renault ? L’ancien de la Régie était un expert dans le domaine, révisant en profondeur ses R25 en 1988, R21 en 1989 et R19 en 1991. Avant, arrière, tableau de bord, tout y était. Comme pour la Clio II en 2001. La Clio III a aussi souffert du bistouri, mais elle n’en est pas vraiment contente. Depuis ? La chirurgie a fait place au botox homéopathique.

Peugeot elle cède beaucoup moins aux sirènes du restylage, la plus notable bénéficiaire de ce procédé étant la 305 de 1982 qui est presque entièrement refaite, tant côté carrosserie et habitacle que train avant et moteurs. Citons aussi la 406, révisée par Pininfarina en 1999, ou la 106 un peu moins retravaillée. Depuis, les détails ont changé au Sochalien.

Fortement redessinée en 1989, la Fiat Uno a relancé sa carrière avec succès.
Fortement redessinée en 1989, la Fiat Uno a relancé sa carrière avec succès.

En Italie, Fiat a largement repensé ses modèles. Outre la 132, presque entièrement refaite en 1974 (elle est mal née), on pense notamment à la Uno, revue de fond en comble en 1989 (une opération qui a coûté très cher), à la Croma, effectivement relancée en 1991, de la Multipla, qui connut une deuxième série à partir de 2004, où elle perdit ses moulures avant très controversées, ou sur la Croma II, très rajeunie en étant équipée des phares… Bravo II. Mais hélas, la Punto II a raté le coche en 2003, lorsqu’elle s’est parée d’un museau de style VW Polo. Mais ce n’est rien comparé au fiasco de la Punto Evo, une affreuse Grande Punto en 2009, qui a fait chuter les ventes ! Depuis… Comme les autres, le géant italien s’en tient à de timides injections de collagène ici et là.

BMW a ruiné la Série 1 F20 en 2011. En 2015, le restylage a relevé la barre.
BMW a ruiné la Série 1 F20 en 2011. En 2015, le restylage a relevé la barre.

Allemagne ? Même combat. Audi, par exemple, a complètement revu sa 80 en 1991 (look, arrière, suspension) ou encore sa A4 B6, devenue B7 en 2006. Depuis ? On revoit le style dentelle. Je me souviens aussi avoir plaisanté en 2014 sur le restyling de l’A6 C7, si ténu que même le service presse de la marque confondait ses pinceaux sur sa fiche de présentation, mélangeant par inadvertance des photos de l’ancien modèle et du nouveau…

Gué il a également effectué des restylings similaires à des refontes. On pense, par exemple, à la Fiesta, en 1995, qui en plus d’une façade ovoïde, a bénéficié d’importantes modifications structurelles. Il faut dire que le mannequin, apparu en 1989, n’était pas très bien né. Mais il a aussi procédé très longuement à la Mondeo I, en 1996, trois ans après son lancement.

BMW est l’un des derniers à redessiner ostensiblement l’un de ses modèles, la Série 1 F20 en 2015. Mercedes C’était aussi fort avec la Classe E W212 2009, largement restylée en 2013, mais depuis…

En 2001, la VW Passat a été redessinée dans un esprit
En 2001, la VW Passat a été redessinée dans une philosophie de “grenouille qui veut être plus grosse que le bœuf”. Mais cela a fonctionné.

Chez vw, la tendance est similaire. La Polo II est passée aux phares carrés en 1990 (tout en recevant un nouveau tableau de bord), la III a également été radicalement modifiée en 1999 (inspirée du restylage de la Fiat Punto II, soit dit en passant), la IV a abandonné ses quatre phares en 2005 et après… Détail, tu l’as deviné!

La VW Passat de quatrième génération, par exemple, a troqué sa calandre filiforme pour une calandre avant en 2001 (comme la Citroën Visa, mais à l’envers), mais elle a été la dernière à évoluer aussi profondément. Plus précisément, passant de la cinquième à la sixième itération en 2010, il a suivi ce que Peugeot a fait avec la 308 en 2008, VW passant de la Golf II à la Golf III en 1991, voire dans une moindre mesure Renault dont la Clio est fondamentalement déguisée. . et équipé de nouveaux moteurs. On garde la partie inférieure de la voiture, c’est-à-dire sa plate-forme, ses suspensions, même certains moteurs, on change complètement sa forme et on présente le tout comme un nouveau modèle.

Cette tendance s’est généralisée, ce qui présente de nombreux avantages en termes de coûts de développement. En raison des normes de plus en plus strictes, la modification de tôlerie coûte de plus en plus cher, et est tout aussi inutile lorsqu’il s’agit de modifier un tableau de bord. Ainsi, au lieu de procéder à un restylage massif comme dans les années 80, une mise à jour un peu plus profonde est effectuée, permettant de présenter le résultat non pas comme une évolution mais comme un tout nouveau modèle, conçu à moindre coût.

Sorti en 2012, le Tesla Model S n'a pas beaucoup changé depuis lors.  Et si le constructeur commençait déjà à se reposer sur ses lauriers ?
Sorti en 2012, le Tesla Model S n’a pas beaucoup changé depuis lors. Et si le constructeur commençait déjà à se reposer sur ses lauriers ?

Il faut dire que les plateformes, comme le reste, sont toujours plus chères à concevoir, d’autant plus qu’elles doivent être utilisées pour une multitude de modèles souvent très différents. Une tendance initiée par Fiat avec la Type en 1988 et poussée à l’extrême par le groupe VW. Avantage, développer des gammes à moindre coût, mais aussi donner l’illusion de nouveautés constantes, afin de relancer l’intérêt des acheteurs. Inconvénients : des évolutions de fond trop lentes, qui ont ouvert la voie à des constructeurs disruptifs, comme Tesla, qui à son tour modifie légèrement ses modèles…

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*