Giannis et les Bucks toujours invaincus, la rechute des Lakers…

Le bilan de la nuit en NBA, celui des Bucks de Giannis Antetokounmpo

Messieurs @ Pistons : 112-88
Chaleur @ stimulateur cardiaque : 99-101
bibelots @ Sixers : 106-104
réseaux @ Assistants : 128-86
Taureaux @ celtes : 119-123
Frelons @ les grizzlis : 99-130
Ciseaux @ Éperons : 113-106
rapaces @ Non-conformistes : 110-111
Guerriers @ pélicans : 105-114
dollars @ Loups des bois : 115-102
Trail Blazers @ Soleils : 108-106
le jazz @Lakers : 130-116

Giannis et les Bucks 8-0 !

– La seule équipe invaincue de la NBA poursuit sa séquence parfaite. Se déplaçant sur le terrain des Minnesota Timberwolves (115-102), les Milwaukee Bucks ont obtenu un succès logique dans la foulée de Giannis Antetokounmpo (26 points, 14 rebonds, 11 passes), mais aussi vacances juniors (29points).

Un match maîtrisé pour la franchise du Wisconsin, qui a ainsi réalisé le meilleur début de saison de son histoire. Malgré les bonnes copies deanthony edward (24 points) et Villages de Karl-Anthony (22 points), les deux hommes étaient trop seuls pour les loups. Au contraire, Milwaukee a créé un écart au cours du match. Avec notamment une belle contribution de Bobby Portis (18 points, 8 rebonds) en sortie de banc.

Déjà la rechute pour les Lakers

– Après deux victoires consécutives, les Los Angeles Lakers ont renoué avec la défaite en accueillant les Utah Jazz (116-130). grâce à un Lauri Markkanen (27 points et 12 rebonds) Ardente, la formation de Salt Lake City a profité des énormes lacunes défensives des Californiens.

Bien aidé par les idées de jordan clarkson (20 points) et Colin Sexton (17 points), le Jazz a fait la différence. Et pourtant, Los Angeles a pu compter sur une excellente russell westbrook (26 points) sur le banc ! Mais collectivement, les Lakers étaient un cran en dessous avec des performances moyennes pour Anthony Davis (22 points) et James Lebron (17 points).

Russell Westbrook, le but audacieux des Lakers en 6e homme

La victoire controversée des Blazers, le show DeRozan pour rien

– Auteurs d’un bon début de saison, les Portland Trail Blazers ont confirmé sur le terrain des Phoenix Suns (108-106). Problème, cette victoire a été entachée d’une énorme erreur d’arbitrage. à la porte, subvention de paille (30 points) a donné ce succès à son équipe. Mais l’ancien joueur d’Oklahoma City Thunder a clairement fait un grand pas…

Grâce à la clémence des arbitres, les Blazers repartaient de Phoenix avec la victoire. même maladroit Devin Booker (25 points) a fait de son mieux pour résister avec Deandre Ayton (24points). Mais les Soleils étaient généralement trop vagues sur l’image d’un Chris Paul limité à 7 points.

– Par un bel après-midi, DeMar DeRozan (46 points) A proposé une fête royale. Et pourtant, les Boston Celtics ont battu les Chicago Bulls (123-119). Alors quoi Nikola Vučević (24 points, 12 rebonds) et Zach LaVine (16 points) a tenté de soutenir ses arrières, le patron des Celtics a également répondu présent.

Avec 36 points, 12 rebonds et 6 passes décisives, Jayson Tatum Il montra le chemin à son peuple. Et comme souvent depuis le début de la saison, Malcom Brogdon (25 points) a fait la différence depuis le banc.

Les Knicks renversent les Sixers, le Heat et le skate Golden State…

– maintenant sans james durcir, blessés, les Philadelphia Sixers ont été défaits par les New York Knicks (106-104). Cependant, Tyrese Maxey (31 points) a pris ses responsabilités. Mais sans Joël Embidson soutien était limité, même si tobias harris (23 points) ont répondu présent.

Un temps mort au score, les Knicks ne l’ont jamais lâché. Et ils pouvaient compter sur jalen brunson (23 points), rj barrette (22 points) et Obi Toppin (17 points) pour encaisser puis gagner sur le fil. Notez le rôle limité deEvan Fournier hors du banc : 2 points en 14 minutes.

James Harden absent un mois, ça se complique pour Philadelphie

– Les Miami Heat connaissent également un début de saison lent. Sur le jeu, les Floridiens sont tombés sur le parquet des Indiana Pacers (99-101). Au troisième quart-temps, le Heat est finalement devenu trop court pour renverser les Pacers.

même imprécis, Tyler Herro (29 points) a fait du mieux qu’il a pu, mais l’absence de Jimmy Butler a trop pesé. Devant, bouclier ami (25 points) a confirmé sa bonne forme, alors que Tyrese Halliburton (22 points) était fidèle à lui-même. Comme suit, Benoît Mathurin (23 points) a eu un grand impact.

– Comme Miami, les Golden State Warriors ne parviennent pas à décoller cette saison. Face aux Pélicans de la Nouvelle-Orléans (105-1114), l’actuel champion NBA a enchaîné une 5e défaite consécutive. Mais dans ce jeu consécutif, Steve Kerr il avait décidé de protéger ses cadres.

Ainsi, son équipe B n’a pas démérité, mais cela n’a pas suffi. très désordonné, jordan poole (20 points) ne pouvait pas utiliser le sien. A l’inverse, Brandon Ingram (26 points) était solide et bien soutenu par CJ McCollum (20 points), Larry Nance Jr. (20 points) et zion williamson (16points).

Les Warriors, l’énorme gueule de bois du champion…

Doncic mène les Mavs, le tour des Nets

Luka Doncic encore une fois fait la différence pour les Dallas Mavericks. Grâce au Slovène (35 points), les Texans ont battu les Raptors de Toronto (111-110). Avec un 8e match consécutif depuis le début de la saison à plus de 30 points, il devient le deuxième joueur à réaliser cet exploit en NBA après chambellan flétrir.

Cela faisait longtemps qu’ils n’avaient pas marqué, les Raptors ont fait un énorme retour dans le money time. Mais malgré les efforts deet anunoby (27 points), les Canadiens ont finalement échoué. En face, Doncic était trop fort.

– toujours sans Kawhi LéonardLes Clippers de Los Angeles peuvent se reposer paul-georges (32 points). En patron, il a mené son équipe sur le terrain des San Antonio Spurs (113-106). Avec 5 autres joueurs marquant plus de 11 points, le collectif californien a bien performé pour tirer le meilleur parti des Texans.

Cependant, depuis le banc, Devin Vassell (29 points) a lancé un excellent match. Mais j’étais trop seul…

– Pour le premier jeu sans Kyrie Irvinginterrompu, Kevin Durant décidé de s’occuper de tout. D’une grande facilité, KD a permis aux Brooklyn Nets de s’imposer face aux Washington Wizards (128-86) avec 28 points et 11 passes décisives.

À l’intérieur, Nic Claxton (18 points, 9 rebonds) a également fait du bon travail. Alors que Bradley Beal (20 points) a fait de son mieux pour combler les lacunes de son équipe. Gardez à l’esprit que Durant a fait du sale boulot sur Daniel Gaffford

– Dans le même temps, les Memphis Grizzlies ont également joué contre les Charlotte Hornets (130-99). Bien supérieurs collectivement, les Grizzlies n’ont pas eu besoin de pousser. Avec un temps de jeu réduit, je mords (12 points, 11 passes décisives) n’a pas eu besoin de forcer son talent.

Avec l’énorme travail du 5 majeur de Memphis, dont un Steven Adams avec 13 points et 19 rebonds, ce match a vite tourné en faveur des Grizzlies.

– Enfin, les Cleveland Cavaliers ont aussi joué contre les Detroit Pistons (112-88). Un succès logique pour la formation de l’Ohio, qui a rapidement creusé l’écart en Jarrett Allen (23 points) et kevin aime (21points).

même sans donovan mitchell, les Cavs ont montré une réelle force collective. Oui Cade Cunningham (19 points) n’était pas suffisant pour concourir.

5 raisons de croire à Cleveland pour aller en finale de la Conf.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*