Fujifilm X-T5 : 40 Mpx, 6.2K et un châssis éprouvé dans la pure tradition Fuji

Moins de 6 mois et déjà trois boîtes

Décidément, on n’arrête plus Fuji en ce second semestre 2022. Outre les lancements d’objectifs ici et là-bas, la firme japonaise commercialise depuis juin 2022 son troisième boitier à capteur APS-C avec le X-T5. Pour faciliter la production, la firme joue un peu en proposant des appareils esthétiquement très similaires ; en fait, seul le capteur est différent entre les X-H2S et X-H2. Avec le X-T5 on se retrouve -comme prévu- devant un carter très proche du X-T4. Et il n’y a toujours pas de successeur au X-T30 en vue.

Dans la plus pure tradition Fuji

Du X-T4, il reprend les courbes et l’ADN classiques de Fuji, avec une pléthore de cadrans pour un appareil qui a toujours l’air vintage. Il conserve également un double port de carte SD (UHS-II), mais sans prise en charge de la carte CFexpress de type B comme sur le X-H2(S). Le viseur hérite également de la définition du X-T4 (3,69 Mpts), mais améliore légèrement le grossissement à 0,8x.

Fujifilm X-T5 : 40 Mpx, 6.2K et un châssis éprouvé dans la pure tradition Fuji

Plutôt poids plume

Pour le moniteur, Fuji opère un retour au temps des X-T3, en réinstallant un écran LCD inclinable de 1,84 Mpts. Choix étrange alors que le X-T4 disposait d’un écran sur rotule. En fait, le X-T5, s’il n’y avait pas sa poignée légèrement plus profonde, ressemble plus à un X-T3. Il est également presque plus compact que ce dernier (129,5 x 91 x 63,8 mm) et à 557 g, il est 50 g plus léger que le X-T4. Bon choix.

Fujifilm X-T5 : 40 Mpx, 6.2K et un châssis éprouvé dans la pure tradition Fuji

Publicité, votre contenu suit ci-dessous

Un X-H2 déguisé

Le Fujifilm X-T5 hérite également des derniers développements réalisés avec la série XH. Ainsi, le capteur (toujours stabilisé sur cinq axes) est désormais le X-Trans BSI CMOS 5 HR de 40,2 Mpx, accompagné du CPU X-Processor 5, qui équipe déjà le X-H2 que nous avons testé début octobre. 2022. Aussi, en termes de fonctions photographiques, le X-T5 est en fait une copie conforme du X-H2.

Fujifilm X-T5 : 40 Mpx, 6.2K et un châssis éprouvé dans la pure tradition Fuji

Il utilise le même système de mise au point automatique de nouvelle génération, que nous avons trouvé assez efficace. Il bénéficie également de l’obturateur électronique le plus rapide du marché, capable d’atteindre 1/180 000 s. La rafale atteint 15 ips en obturateur mécanique, 13 en électronique et même 20 ips avec un recadrage de 1,29x.

Fujifilm X-T5 : 40 Mpx, 6.2K et un châssis éprouvé dans la pure tradition Fuji

8K remplacé par 6,2K

Si les fonctions de la photo sont identiques à celles du X-H2, on pense notamment au mode 160 Mpx du décalage de pixels -, les capacités vidéo de la box sont cependant moins avancées. Alors que le X-H2 offre 8K@30fps en Apple ProRes HQ 4:2:2, le X-T5 est “seulement” limité à 6.2K@30fps en 4:2:2 10-bit, All-In ou Long-GOP en interne (max. 360 Mbt/s)… mais en interne il n’y a pas de ProRes à l’horizon.

Fujifilm X-T5 : 40 Mpx, 6.2K et un châssis éprouvé dans la pure tradition Fuji

La sortie micro-HDMI (type D) permet 6.2K Apple ProRes Raw 12 bits ou Blackmagic Raw. La limitation de 29 minutes consécutives n’est plus applicable et l’appareil pourrait tenir environ 90 minutes en filmant en 6,2K avant de surchauffer.

Ralenti jusqu’à 240 ips et Full HD

Pour les autres formats, vous pouvez compter sur la 4K UHD ou DCI, en mode classique jusqu’à 60fps ou en haute qualité (cette dernière limitée à 30fps). Pour ceux qui aiment le ralenti, il peut monter jusqu’à 240 ips en Full HD. Les différents registres sont bien sûr inclus.

Publicité, votre contenu suit ci-dessous

Fujifilm X-T5 : 40 Mpx, 6.2K et un châssis éprouvé dans la pure tradition Fuji

Parallèlement au lancement du X-T5, Fujifilm présente une poignée spécialement conçue, la MHG-XT5. Il ne sera pas nécessaire de l’enlever pour changer la batterie ou la carte SD. La base est également compatible avec le système de connexion rapide Arca-Swiss.

Prix ​​et disponibilité

Le Fujifilm X-T5 sera disponible (en noir ou argent) à partir du 17 novembre 2022 au prix de base de 1 999 €, soit une augmentation de 200 € par rapport au prix de lancement du X-T4 en 2020. Il y aura deux kits disponibles . Le premier, qui comprend l’appareil photo et le Fujinon XF 18-55 mm F2.8 R LM OIS, vous coûtera 2 399 €. Le second, avec la carrosserie et le Fujinon XF 16-80 mm F4 R OIS WR, sera vendu 2 499 €. La poignée MHG-XT5 sera proposée à 149 €.

Fujifilm X-T5 : 40 Mpx, 6.2K et un châssis éprouvé dans la pure tradition Fuji

bonne compétition

Forcément, ce X-T5 va se retrouver aux prises avec le X-H2 Il propose 250 € plus cher, mais tellement similaire. Il est également en concurrence directe avec son prédécesseur, le X-T4. Certaines caméras 24×36 sous la barre des 2 000 € seront également en compétition, comme la Sony Alpha 7C (A7C)qui ne se classe pas au dernier rang en termes de compacité, ou le panasonic lumix s5génial en vidéo. Enfin, il est un rival de choix pour le Canon EOS R7qui a aussi quelque chose sous le capot.

Publicité, votre contenu suit ci-dessous

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*