Frappés d’un petit point à Orlando, les Warriors plongent dans la crise !

Cinq matchs, cinq défaites ! C’est le record des Warriors sur cette saison, et les champions NBA n’arrivent même pas à gagner à Orlando, dernier de la Conférence Est ! Une défaite d’un petit point (130-129), après un ultime échec de Klay Thompson, mais auteur de son meilleur match de la saison. C’est la sixième défaite en neuf matchs pour Golden State, et encore une fois c’est le banc qui a pesé sur l’équipe.

Parce que les partants avaient mis l’équipe sur la bonne voie avec une course de 11-0 pour prendre une avance de 10 points. Klay Thompson intervient, Kevon Looney domine dans la peinture et Stephen Curry joue Stephen Curry. Mais dès que Steve Kerr ouvre son banc, c’est la catastrophe… Le Magic fait 10-0 avec Franz Wagner et Chuma Okeke à la fin. Après douze minutes, tout est à refaire pour les Warriors (30-30).

Klay Thompson rate le coup gagnant

La continuation ? Même scénario, dès que Curry est sur le terrain, tout va bien. Il a marqué 11 points en fin de première mi-temps et Golden State est entré aux vestiaires avec 12 points d’avance (65-53). De retour des vestiaires, Klay Thompson prend le relais, et l’écart atteint 16 points (78-62). Et puis, comme au premier quart-temps, les rotations cassent la dynamique. Les remplaçants ne défendent pas, et le Magic Riot enregistre 21 points en quatre minutes ! Paolo Banchero fait tinter la charge, et seul Curry, laissé au sol, flotte.

Grâce à RJ Hampton, le Magic est allé 10-2 au milieu du 4e quart-temps pour prendre une avance de huit points (112-104). C’est Looney qui a la maison et maintient les Warriors à flot (115-114). Curry reprend son festival et rend l’avantage aux siens au début du “moment argent” (120-119).

Le match final est étouffant avec Curry contre le reste du monde. Il met ses trois lancers pour conserver ce petit avantage (123-122), mais par derrière il perd un ballon. Jalen Suggs le pénalise pour donner au Magic une avance de quatre points (130-126) avec 30 secondes à jouer. Kerr met tout en œuvre avec Poole et Ty Jerome sur le terrain. C’est Thompson qui apporte les siens à un petit point (130-129). Banchero perd le ballon derrière ! Les Warriors ont cinq secondes pour marquer le panier gagnant. C’est Thompson qui s’y tient, mais le rate. Les Warriors perdent pour la sixième fois en neuf matchs…

A RETENIR

La bataille de rebond. Pendant un quart-temps, les Warriors ont dominé dans la raquette avec Kevon Looney à la touche et aux rebonds offensifs. Et puis plus rien… Cette équipe manque de dynamisme et d’agressivité, et le contraste est saisissant avec un jeune Magic qui saute dans tous les sens.

La piètre défense des Warriors. Le manque d’agressivité au rebond se retrouve aussi en défense avec seulement cinq interceptions pour les Warriors qui cumulent 130 points ! Comme les Warriors défendent mal (même Draymond Green…), ils font des erreurs. 32 au total pour offrir 46 lancers francs aux joueurs de Magic ! Comme un Poole ou un Wiseman, il n’y a pas de désir dans les rotations ou les situations individuelles. Et quand on laisse Okeke pendant cinq minutes pour prendre sereinement ses tirs à 3 points, ça gâche tout l’avantage pris jusqu’ici…

Une salle maudite. Les Warriors n’ont plus gagné à Orlando depuis 2017…

TOPS/FLOPS

Jalen Sugg. Son meilleur match en NBA avec 26 points et 9 passes décisives, et on retrouve Gonzaga’s Suggs, qui n’a pas peur des gros coups. Son “money time” est un modèle dans son genre, et pourtant il devait répondre aux “Splash Brothers”.

Stephen Curry. Il est clair qu’il n’a rien à se reprocher. Il joue 38 minutes et c’est trop, mais Steve Kerr n’a pas le choix. D’abord parce que leur leader joue extraordinairement bien, mais aussi parce que l’équipe ne ressemble à rien dès qu’il part…

la banque magique. Ce sont les remplaçants qui ont réveillé l’équipe avec Chuma Okeke au premier quart ou RJ Hampton en seconde période. Avec de nombreuses blessures, il y a du temps de jeu pour récupérer et de la confiance pour se développer.

⛔️ James Wiseman. C’est un fantôme… Il a eu presque plus de fautes que de points en plusieurs matchs. C’est vrai qu’il n’a pas joué depuis 18 mois, mais il plombe son équipe avec sa naïveté en défense et son manque d’engagement.

LA CONTINUATION

Magie (2-7) : réception des Kings le samedi soir

Guerriers (3-6) : Dos à dos vendredi soir contre les Pélicans

orlando / 130 Coups rebondit
joueurs le minimum Coups 3 pointes LF SOIT J PS la source en toi pb Connecticut +/- points évaluer
p banquier 36 8/17 0/4 6/9 0 8 8 3 3 0 5 1 -19 22 17
F.Wagner 37 7/12 1/1 4/5 0 3 3 deux deux 0 4 0 +2 19 14
W.Carter Jr. 33 4/9 2/4 4/6 1 sept 8 deux 3 1 deux 1 -deux 14 17
b était 19 23 0/1 0/0 1 5 6 1 1 0 0 deux -Onze 4 12
j.suggestions 36 17/09 2/6 6/11 0 1 1 9 4 4 3 0 -3 26 24
c oeufs 27 4/6 3/5 5/6 deux sept 9 3 deux 0 0 1 +13 seize 26
C.Houstan 5 0/1 0/1 2/2 1 0 1 0 1 deux 0 0 +11 deux 4
M.Bamba 6 0/0 0/0 0/0 0 deux deux 0 1 0 1 0 -4 0 1
r j hampton vingt 4/6 3/5 4/4 deux 1 3 0 3 1 3 1 +6 quinze quinze
k harris vingt-et-un 4/7 23 23 4 1 5 0 deux 1 1 0 +12 12 13
42/78 13/30 33/46 Onze 35 46 vingt 22 9 19 6 130 143
état d’or / 129 Coups rebondit
joueurs le minimum Coups 3 pointes LF SOIT J PS La source en toi pb Connecticut +/- points évaluer
vert d 30 4/5 0/0 0/1 0 5 5 sept 6 1 0 0 +5 8 19
A. Wiggins 33 6/12 2/5 1/3 1 deux 3 3 3 0 3 deux +3 quinze 12
k looney 29 8/11 0/0 1/1 deux 5 sept 3 5 1 0 0 +10 17 25
s’éclipser 38 13/22 8/15 5/5 1 deux 3 9 3 0 5 0 +4 39 37
k thompson 3. 4 10/24 7/15 0/0 1 3 4 3 deux 1 0 0 +13 27 vingt-et-un
j vert seize 3/5 1/1 0/0 deux 4 6 0 5 0 1 1 -quinze sept Onze
J Wiseman dix 1/3 0/0 0/0 1 deux 3 1 3 1 0 0 -9 deux 5
T. Jérôme 14 1/2 0/1 0/0 0 0 0 deux 1 0 1 0 +3 deux deux
J. Poole 24 4/12 1/5 23 1 1 deux deux deux 0 4 0 -dix Onze deux
de mauvaise humeur 12 0/1 0/1 1/2 0 deux deux 0 deux 1 0 0 -9 1 deux
50/97 19/43 10/15 9 26 35 30 32 5 14 3 129 136

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*