Ferrari dévoile son Hypercar pour les 24 Heures du Mans

Ferrari déjà en tête Attendue ce dimanche, la révélation de l’Hypercar italienne a finalement eu lieu ce samedi soir lors du gala des Finali Mondiali, à Imola. La firme italienne a ainsi confirmé son engagement pour le prochain championnat du mondeEndurance FIA ainsi qu’au Centenaire des 24 Heures du Mans avec cette LMH nommée 499P. Le nom dérive de la cylindrée unitaire du moteur, ajoutée à l’initiale du prototype, une combinaison fréquemment utilisée par la marque dans son passé lointain dans la discipline.

Deux exemplaires de la Ferrari 499P seront présentés à Sebring (Etats-Unis) les 11 et 12 mars 2023 pour le Prologue de la saison de NOUS C avant les débuts en compétition officielle le 17 mars pour les 1000 Miles. les deux voitures cheval cabré portera la livrée dévoilée ce samedi soir, une robe rouge et jaune. Une décoration qui établit le lien intergénérationnel avec la 312P des années 70, dont la dernière itération, la 312 BP, utilisait ce même code couleur en 1973 lors du dernier passage de la marque transalpine sur la classique Sarthoise. Le design de ce nouveau prototype a été défini avec le soutien du Ferrari Stylistic Center, sous la direction de Flavio Manzoni.

Ferrari utilisera les numéros 50 et 51

“Pour toute l’équipe et moi-même, c’est une période passionnante, déclare Ferdinando Canizzo, responsable du développement. Nous savons que nous avons une immense responsabilité. Nous avons conçu et construit une toute nouvelle voiture qui est particulièrement complexe dans tous ses aspects.

C’est un défi sans précédent qui a motivé toutes les personnes, toutes les parties, tous les départements de notre entreprise qui ont été impliqués dans ce projet. Partir de zéro a été une source de motivation unique et continue pour trouver des solutions efficaces qui garantiraient le niveau de performance et de fiabilité du 499P.

Du shakedown à la première course, nous avons prévu un programme de développement très intense, à la fois sur le banc d’essai et sur la piste, qui a fourni des retours intéressants. Le travail de synthèse qui nous attend dans les prochaines semaines nous verra participer à de nouveaux tests sur piste qui serviront au développement et à l’intégration finale de tous les systèmes.

Il reste encore de nombreux kilomètres à parcourir, mais l’équipe est consciente de l’importance du projet et continuera à faire preuve d’engagement, de passion, de maturité et d’un grand professionnalisme. »

©Ferrari

Le visage avec le numéro incrusté dans un cercle fait également référence aux décorations des années 1970, notamment la Ferrari 330 P3/4 et son triplé retentissant aux 24 Heures de Daytona 1967. Les numéros de course des deux futurs représentants de la marque dans la catégorie Hypercar ont été annoncées en même temps.

De retour dans les sport-prototypes un demi-siècle après avoir quitté le championnat des voitures de sport fin 1973, l’un d’eux portera symboliquement le numéro 50, tandis que le second portera le numéro 51, autre numéro significatif dans l’histoire de cheval cabré en Endurance grâce à ses succès de ces dernières années, notamment par AF Corse en WEC. Les deux LMH seront pilotés en piste par les techniciens et ingénieurs de Maranello en collaboration avec l’équipe italienne.

” Un rêve devenu réalité “

“Le 499P nous permet de concourir à nouveau pour la victoire en WEC, ajoute John Elkann, PDG de Ferrari. Lorsque nous avons décidé de parier sur ce projet, nous nous sommes engagés sur la voie de l’innovation et du développement, fidèles à notre tradition qui considère la piste comme le terrain idéal pour repousser les limites des solutions technologiques de pointe. .

Des solutions qui seront enfin transférées dans nos tramways. Nous abordons ce défi avec humilité, conscients d’une histoire qui nous a menés à plus de 20 titres en Championnat du Monde d’Endurance et 9 victoires au général aux 24 Heures du Mans. »

Pour Antonello Coletta, responsable des activités sportives chez Ferrari, « Le 499P est un rêve devenu réalité. » “Aujourd’hui est un moment important pour tous ceux qui ont travaillé si dur sur ce projet au cours des deux dernières années. Il développe Nous avons voulu rendre hommage à notre histoire avec de nombreuses références, grandes et petites, à un passé plein de tubes et de titres.

Nous le faisons en regardant vers l’avenir, en créant un manifeste de notre engagement envers le Championnat du Monde d’Endurance. La 499P est un prototype résolument Ferrari, au sens plein du terme, et nous sommes très heureux de la montrer à nos clients et aux nombreux fans et passionnés de la marque. »

©Ferrari

Quant aux pilotes, Ferrari laisse encore planer le suspense et devra attendre la fin de l’année pour les dévoiler. Pourtant, Antonello Coletta, directeur des programmes de résistance du constructeur, a assuré qu’ils seront choisis dans la famille Ferrari.

Bien que non confirmés, Alessandro Pier Guidi, James Calado, Antonio Fuoco, Nicklas Nielsen et Alessio Rovera, tous pilotes officiels Compétition GT Ça devrait être. Réserviste de la Scuderia à Formule 1Antonio Giovinazzi est également une possibilité.

Quant aux équipes clientes potentielles, la marque se donne un an de compétition pour évaluer la possibilité d’amener plus de 499P sur la grille en 2024.

LIRE AUSSI > IMAGES – Deux Ferrari LMH en piste à Monza

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*