Colmate de Barbudo, Sulfate de Bakwa (7/10)

Il a beaucoup joué devant sa ligne en début de partie, et pas sa ligne de but, la ligne des 16 mètres, pour récupérer les nombreuses passes adverses trop longues. Des relances sans fioritures, juste au point. Spotter sur la tentative de lob de 35m de Demoncy (20e).

Changement de musique en début de 2e mi-temps, avec deux arrêts sur sa ligne (46e, 49e) et aussi une reprise ratée très dangereuse sur un rouge debout à 30 mètres.

Clément Michelin 3/10

Bref tout au long, mais j’ai entendu dire que c’était un peu court tout au long. Dès le 13e au départ de Demoncy, un manque de positionnement pour la première grosse occasion d’Annecy, et encore le 26e en raison de la même situation dangereuse. Et entre…

Il a beaucoup joué devant sa ligne en début de partie, et pas sa ligne de but, la ligne des 16 mètres, pour récupérer les nombreuses passes adverses trop longues. Des relances sans fioritures, juste au point. Spotter sur la tentative de lob de 35m de Demoncy (20e).

Changement de musique en début de 2e mi-temps, avec deux arrêts sur sa ligne (46e, 49e) et aussi une reprise ratée très dangereuse sur un rouge debout à 30 mètres.

Clément Michelin 3/10

Bref tout au long, mais j’ai entendu dire que c’était un peu court tout au long. Dès le 13e au départ de Demoncy, un manque de positionnement pour la première grosse occasion d’Annecy, et encore le 26e en raison de la même situation dangereuse. Et entre les deux, il court à nouveau pour obtenir une relance de Poussin un peu longue mais pas si longue.

Idem dès le début de la 2e mi-temps pour la belle occasion de la 46e). Un geste d’agacement incompréhensible chez un adversaire, en l’absence de tout contact.

Junior Mwanga 6/10

Grâce à la rotation, il est parti à la place de Gregersen et nous ne nous en sommes pas plaints. Rien de bien fou du côté offensif, mais le flanc droit de la défense, très sollicité par Annecy, avait besoin d’un pneu de secours côté Michelin. Le manque de soutien lui a fait perdre un ballon au poste de dernier défenseur, un don abusé par Annecy.

Belle occasion, à trois mètres du but dans un corner bordelais, mais sa reprise n’a pas trouvé l’angle pour passer la forêt de jambes devant lui (55e).

Yoann Barbet © 7/10

Un capitaine, toujours sur la passerelle, pour sentir d’où vient le vent des attaques adverses pour couper passes et courses. Rassurant par sa présence physique et sa précision technique, Maja, à 50 mètres de lui, a tenté d’appeler dès que Barbet a eu le ballon, c’est-à-dire. Et aussi présent dans la mini-tempête de fin de pause, où il a perdu un duel (30e) dans sa surface, le seul de la période. Le même dans celui du second, et de rester sur le domaine maritime, un phare, immobile et éclairant dans le tumulte désordonné de sa défense.

Vital Nsmiba 7/10

Bon centre pour la première occasion de Bakwa, centre parfait pour le but à la 22e minute. Entre les deux, du bon et du moins bon, au marquage et à la récupération. Barbet vous a couvert, heureusement. Peur pour son intervention dans la surface sur Testud (61e), mais tout compte fait, l’arbitre n’a pas jugé qu’il y avait faute.

Il a regardé le rapide Baldé qui est entré en jeu à la 65e minute, dont cette superbe entrée sur un ballon nul (90+1). Impeccable dans la deuxième partie.

Danylo Ignatenko 5/10

Il a gagné ses duels, imposé sa puissance physique. Mais avec le ballon, c’était encore un peu trop gâché, alors que le milieu de terrain bordelais en avait assez pour distribuer le jeu dans les espaces laissés par la défense adverse. Il hausse le ton en 2ème mi-temps avec un tir sauvé par… Maja ; en montant aussi au pressing, avec ce côté incontrôlable qui lui a valu un carton jaune pour une entrée d’urgence à 100 mètres de son but.

Tom Lacoux 5/10

Point bas, prudent face à sa défense, il a joué ce rôle avec un ou deux effacements avec, dès la 4e, une remise dangereuse qui offre une chance aux Haut-Savoyards, mal utilisés. Mais c’est aussi lui qui trouve Maja d’une passe axiale perçant le rideau opposé, prélude au but de Bakwa. Aussi celui qui enfonce le ballon dans le pied, à la 30e, sans réaliser l’une des bonnes passes possibles, mais au moins il tient bon et met une bonne faute entre les tacles adverses. Un symbole de son parti, courageux. Remplacé par Depussay (75e).

Issouf Sisokho 4/10

Déception. Très brouillon, peu conseillé dans le choix des passes, ou alors imprécis techniquement, il n’a pas assez pesé dans le match bordelais. Sortant d’un turn-over complet, il offrait une occasion de tir à Demoncy (20). Remplacé par Fransergio (65e)

Alberto Ellis 5/10

Sur un contre lancé par Ignatenko, il sortait après une bonne course, en retrait de l’aile gauche, ponctuée d’une frappe trop faible (15e). Il a avalé les espaces qui s’ouvraient très souvent devant lui, sans conclure, comme dans cette belle passe de Maja et une autre frappe trop molle en angle fermé (55º) repoussée par Escales en corner. Remplacé par Davitashvili (65e).

Josh Maja 6/10

Très surveillé, il a joué son marqueur désormais habituel, glissant le long du terrain d’une trentaine de mètres pour jouer en pivot, ce qu’il a parfaitement fait dans le but de Bakwa, sur une belle occasion d’Elis (55e).

Au sommet, plus discret, un contrôle raté, à l’heure du jeu, l’a privé de briller également dans ce record. Et un manque de spontanéité sur une belle occasion quand Bakwa a renvoyé l’ouverture qu’il venait de réaliser sur l’aile droite dans la surface (81e). Remplacé par Delaurier-Chaubet (82e).

Dilane Bakwa 7/10

Escales, le gardien adverse, a sauvé son premier tir (5e), ​​poussé le suivant vers le poteau (16e), deux frappes envoyées du droit de la surface. Il remet Bakwa dans l’axe au point de penalty pour capter un centre de Nsimba, là, c’est un but. Ajout d’appels, débordements, centre parfait pour Ignatenko (52e).

baka


baka

GUILLAUME BONNAUD/SUD OUEST

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*