Cinquième. Le Prix Le Parisien à ParisLongchamp ce dimanche 23 octobre 2022. – Angers Info

Adressez-vous à ParisLongchamp ce dimanche 23 octobre 2022 pour le Tiercé-Quarté-Quinté+. Dans cette épreuve, le Prix Le Parisien affronte des partants. La course se déroulera sur 2 200 mètres, et sera dotée de 50 000 €.

Dans cette épreuve, Narcos (2) a galopé en avant et a trop “roulé” sur son avant-dernière tentative. Quant à son dernier départ, il ne s’est pas mal terminé après avoir travaillé dur en début de course. S’il peut être décontracté lors d’un rendez-vous rythmé dimanche, cet adepte de la piste douce peut se réhabiliter ici. Après une rentrée encourageante le 9 septembre dernier, on espérait mieux pour son retour dans les handicaps ces derniers temps. Grimpant de peu derrière les leaders, Sweet Victory (3) s’est vite enlisé dans la phase finale. Peut-être a-t-il imputé la réaction négative à sa bonne course de retour. Les 2 200 mètres qui correspondent parfaitement à ses aptitudes, on se gardera de la condamner témérairement. Après deux sorties estivales particulièrement discrètes, M. Xoo (4 ans) vient de faire son chemin. Cette journée s’est terminée correctement côté cordes, dans un handicap similaire à celui du jour. Sa situation dans l’équilibre pondéral s’améliore périodiquement, on se gardera bien de l’écarter totalement dimanche. Gaidar (8 ans) est d’abord né pour se familiariser avec les sommets, pas pour affronter les rudes épreuves que sont les gros handicaps. Ses deux tentatives dans cette catégorie sont très encourageantes. Grâce à quelques progrès logiques et légitimes, il semble capable de jouer les premiers rôles dimanche.Vainqueur de deux handicaps ces dernières semaines, Maktava (14 ans) n’a plus qu’une petite marge sur l’échelle des valeurs. Il aurait eu une chance théorique plus prépondérante dans la seconde épreuve, profitant du dégagement de son partenaire. Dans la première partie de ce “split”, votre tâche n’est pas évidente. Cependant, à en juger par ses meilleurs titres, on se gardera bien de l’écarter radicalement.

les secrets du génie

Didier Prodhomme: Prince de Montfort (1) vient de supprimer un événement similaire. Il a été pénalisé au poids et se rapproche de lui. On veut profiter de sa forme, d’autant plus qu’il a été préparé pour la chute et les terrains lourds. La séquence 16 n’est pas très inconfortable pour lui. Il n’aime pas être “emballé”. Les 2 200 mètres sont un peu sa distance limite, mais il devra s’adapter.

Elijah Mikhalides : La dernière fois, Hayzum (5) n’était pas content en sortant des stands de départ, puis s’est retrouvé un peu loin derrière, avant de finir très fort à l’extérieur. Il a réalisé une superbe performance. J’espère que le sol est très doux, car il l’aime beaucoup. Je vois une première chance.

Gavin Hernon : Well and Truly (6) était malade à la fin de l’année dernière. Nous avons pris notre temps avec elle, d’autant plus qu’elle avait été “prise au galop” le jour de son retour au Lion-d’Angers. Alors, un programme provincial lui a été inventé pour lui remonter le moral. Récemment, dans une société cotée, il a fait un très bon parcours. Il est compétitif dans sa valeur. Nous attendons un bon comportement.

Mme Pia Brandt : Depuis son arrivée à l’écurie, tout va dans le bon sens. Septième à Dieppe courant très bien, Woot City (7) vient de nous montrer qu’il progressait encore et qu’il était compétitif en cinquième. Il n’a pas une énorme marge sur l’échelle des valeurs, mais avec une conduite souple, il peut se battre pour les premières places, d’autant plus qu’il aime les pistes très souples.

Andreas Suboricos : Étant donné que Blind Buy (9) s’est bien remis de ses efforts récents, aime le terrain lourd et n’a pas le choix dans les engagements, je l’ai complété. C’est une bonne occasion de courir. Ce ne sera pas facile maintenant qu’il est sous penalty, mais il a facilement gagné la dernière fois.

Jean François Gribomont: Lepti Prinsadi (10) est un cheval élégant qui n’a plus de place pour le poids, à cette valeur. Actuellement, il conserve une forme brillante, il en est donc au début. Difficile d’être affirmatif pour le succès mais il y a une place possible.

Andréas Wohler : Manganelli (11 ans) a bien couru la dernière fois et semble de mieux en mieux. J’en suis très contente. De plus, il aime les sols très mous. C’est la première fois qu’il joue un handicap en France, mais j’ai hâte de voir son comportement.

Yan Lener : Queen Lady (12 ans) continue d’avoir plusieurs bons départs à ce niveau. Nous l’avons aligné ici, car il est vraiment à son meilleur et aime les sentiers accidentés. Les 2 200 mètres représentent peut-être le maximum de son plateau. Il devrait s’adapter avec bonheur aux conditions de course d’aujourd’hui. Nous comptons dessus !

Marian Falk Weissmeier: La dernière fois Calcutta Cup (13) s’est imposée très facilement à Strasbourg. Il aime les terrains meubles. Comme il est sous penalty, ce ne sera pas facile, mais il est en pleine forme et je pense qu’il a de bonnes chances d’être dans le top cinq.

Georgios Alimpisis : Naishan (15 ans) a profité d’une pause bien méritée cet été. Dimanche, c’est la rentrée. C’est vrai que c’est un cheval confirmé à ce niveau et très à l’aise sur terrain souple, mais il reste surtout une reprise de contact.

Gorges de Dalibor : On l’a essayé au niveau Listed mais c’est très difficile pour Zaracampa (16). La distance doit être parfaite et il aime les terrains meubles. Ce n’est pas une course facile, mais il est en forme et sa situation de poids lui permet de bien se défendre. Nous essaierons d’obtenir un bon résultat.

Un résumé : 12-8-1-9-7-5-11-2 Le résumé presse :: 7 – 12 – 1 – 10 – 5 – 8 – 2 – 9

Équidia :7-8-12-1-5-3-2-13
Europe1 : 12-1-7-5-8-10-2-11
Le Parisien : 8-5-7-1-12-2-13-10
L’Alsace :8-12-10-2-7-6-9-1
Paris Turf : 12-5-1-7-2-8-13-10
RTL : 1-7-5-8-12-2-10-3

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*