Cinquième. Le Prix de Soulac à Vincennes ce jeudi 3 novembre 2022. – Angers Info

Le Prix de Soulac à Vincennes ce jeudi 3 novembre 2022.

Rendez-vous à Vincennes ce jeudi 3 novembre 2022 pour le Tiercé-Quarté-Quinté+, dans cette épreuve le Prix de Soulac affronte des partants. La course se déroulera sur 2700 mètres, et sera dotée de 65 000 €.

Dans cette épreuve, après une pause dans sa carrière, Fighter Smart (9) est arrivé cet été aux stands de Junior Guelpa. Ses trois sorties d’automne ont été discrètes, c’est le moins qu’on puisse dire. Pour la première fois cette année, il sera pieds nus à quatre pattes. Malgré cela, il est très difficile de l’imaginer dans un rôle principal. Pourtant, le pari est favorable, sans jeunes ni étrangers. Il est encore un simple outsider.Pour sa réapparition après trois mois d’absence, le 14 octobre, Flower Ball (13 ans) n’a pas pu menacer. Elle a les moyens de gagner une telle course, si elle est au top. Faites évoluer la voie pour cette nouvelle tentative. De plus, il faut attendre avant de le tenir. Brillant l’hiver dernier, il faudra le suivre lors de ce rendez-vous. Ici, il faut scruter leur comportement.

les secrets du génie

Carlos Julien Bigeon : Le Saint Haufor (1) a fait un bon hiver dernier et a progressé. Il n’a plus beaucoup de marge de manœuvre, principalement parce qu’il manque de maniabilité. Sa condition physique est bonne et l’entrée est encore favorable, sans les 6 ans. Il serait risqué de le radier complètement, car il est capable de rivaliser avec de tels chevaux, alors qu’il n’est pas à blâmer.

Franck Leblanc : Fragonard Délo (2) a encore bien couru, récemment à Caen, où il n’a été battu que par des 6 ans. Il est apparu dans de beaux lots au cours des deux derniers mois. Jeudi, le compromis est favorable et l’opposition me semble plus dans les cordes. Il a besoin d’une bonne séquence, mais il devrait prendre une place à ce niveau.

Clément Thomas : Etoile de Quesny (3) a été un peu mou la dernière fois, surtout quand il a tenu la distance. Elle n’a pas eu un bon spectacle cet automne, se faisant souvent éliminer. Elle n’était pas à sa place dans les bénéfices. Sa dernière sortie lui a fait du bien. Cette fois, elle sera pieds nus des quatre pieds. À l’entraînement, il a retrouvé ses gaz. Je m’attends à une bonne performance, du moins pour les places.

Jean Michel Baldwin : Falco d’Havaroche (4) était préparé pour cette course. Il n’est à Grosbois que depuis peu de temps et s’entraîne bien le matin. Tout est bien présenté à l’avance. Il est capable de se battre pour les premières places, avec une nette progression.

Adrien Pereira : Cela fait un bon mois que Flower By Magalou (5) n’a pas été vue en compétition, mais elle avait l’air bien lors de son travail lundi matin. Je pense qu’il est capable d’offrir sa bonne valeur. Vous n’avez qu’à faire la ligne droite avec. Ce n’est jamais facile à ce niveau. Si je terminais dans le cinquième gagnant, ce serait déjà bien.

Silvain Roger : Le Figaro de Larré (6) est le vrai cheval monté. Au trot, c’est quand même un peu difficile, on ne peut pas tout lâcher. Il a une très bonne entrée le 17 novembre en hausse. Ici, c’est une course de préparation à cet événement.

Cyrille Buhigné: Ezalyo Smart (7) a fait une belle rentrée. Donc, je l’ai amené à huit jours pour lui faire courir avant cet engagement. La piste était collante et elle a un peu lutté. Depuis lors, il a été tonique à l’entraînement et parfait au rythme. C’est direct, c’est le plus important. C’est un cheval de classe. Pour les premières places, ce sera encore un peu court mais vous pouvez remplir l’objectif.

Jean-Marie Monclin: Fawley Buissonay (8) est pratiquement efficace à chacune de ses sorties. De plus, il reste à une bonne quatrième place. Il va bien. Il n’a pas une énorme marge, mais si les leaders sont à moins d’une tête en début de ligne droite, il peut encore nous faire plaisir.

Pierre Belloche: Lors de leur retour, Forum Meslois (10) a manqué de ressources pour finir mais ce n’était pas une catastrophe. C’est une course sans train qui s’est déroulée dans la dernière section. A vingt-cinq mètres, c’était trop difficile. On espère le revoir bien courir, se faire plaquer de face et pieds nus par derrière. Il semble être sur la bonne voie, mais il a encore besoin d’être rassuré.

Emmanuel Varin : Fée de Ranchval (11 ans) n’a pas réussi à faire la course lors de ses dernières sorties. Le nez au vent ces derniers temps, n’a pas pu s’étendre. J’attendais cette course serrée, sans les européennes. Nous courrons à l’économie et nous atteindrons l’étape finale. Elle est en pleine forme. Avec un parcours sans faute, il ne devrait pas être trop loin.

Eddy Planchenault : Eliot d’Ambri (12 ans) n’a pas démérité dernièrement à Caen, alors qu’il participait à sa deuxième course de préparation. Depuis, il a gagné en condition. Il faudra peut-être encore une vraie course pour être à 100%, mais ça me semble bien. Il fait face à un engagement idéal et a terminé troisième de cette épreuve l’an dernier, au bon moment. C’est compétitif pour les places.

Pascual Monthule : Récemment, j’avais demandé à mon fils Hugues de l’emmener rapidement à la corde. Eliska Berry (14 ans) s’est ensuite retrouvée trop loin derrière dans le match de relais pour espérer revenir. Sa forme ne fait aucun doute. Cette fois, il sera piloté de manière plus offensive. Le compromis est idéal et ce cours ne la dérangera pas. Une place est à portée de main.

Hervé Sionneau: Il n’a pas très bien fait depuis son retour à la compétition début septembre. C’est vrai que Deus Ex Machina (15 ans) est encore sur plusieurs disqualifications, mais il a par moments montré qu’il était en pleine ascension. A l’entraînement, il me semble même très bon. Il est difficile de le recommander aux parieurs, mais il lui suffirait de rester au trot pour faire les bons papiers dans un tel événement.

Patrick Toutain : Le Concerto Cointerie (16) a été joué notamment récemment à Caen. Il aurait pris au moins la quatrième place s’il avait pu s’exprimer plus tôt. Je lui avais pris les rênes, il est bien mieux ainsi. Je suis resté à l’étage et je serai pieds nus pour cet engagement sur mesure. Il y a tout juste un an, il avait trotté 1’12″9 sur 2 850 mètres. Je serai déçu s’il ne termine pas cinquième.

Un résumé : 12-4-8-2-11-16-3-5 Le résumé presse : 12 – 8 – 3 – 11 – 16 – 1 – 2 – 4

Équidia :4-11-12-8-3-14-9-7
Europe1 : 4-8-3-11-12-1-2-5
Le Parisien : 4-8-16-11-12-2-9-14
L’Alsace :4-8-11-12-16-5-3-2
Paris Turf : 4-8-11-3-16-12-2-7
RTL : 4-8-12-2-11-3-16-9

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*