ces cinq anciens candidats qui n’ont pas un bon souvenir de l’émission

Si les habitués du programme se souviennent des critiques faites au programme par Jean-Pascal Lacoste ou Georges-Alain Jones à cette époque, il y a cependant d’autres anciens élèves de la académie des étoiles qui s’appuyait sur le fond de l’émission. Cinq d’entre eux se souviennent de leur voyage sur le étoile ici.

1. Olivia Ruiz (Saison 1) : “Ce que je regrette, c’est le soutien”

Olivia Ruiz est, sans aucun doute, l’une des anciennes candidates au télécrochet qui nourrit le plus de ressentiment envers le académie des étoiles . Celle qui a atteint les demi-finales de la première édition a rapidement coupé les ponts à son départ, précisant qu’elle ne souhaitait plus que son image soit associée à l’émission.

Contrairement à la plupart de ses anciennes coéquipières, la Carcassonne n’a pas assisté à la prime exceptionnelle des vingt ans diffusée sur TF1 en novembre 2021. A plusieurs reprises dans les médias, l’interprète de la femme au chocolat affirmé avoir ressenti “manipulé quand j’étais au château.

Dernièrement, Olivia Ruiz Il regrette aussi que la production ne soit pas plus présente à la fin du show. « Encore faut-il réaliser à quel point la chose est éphémère. Nous sommes très prudents, très impliqués. Et puis, du jour au lendemain, il ne reste plus rien.s’est exprimé en mai dernier sur le plateau de inscription inattendueen RTL. « Ce que je déplore un peu, c’est l’accompagnement. J’espère que les choses changeront dans cette édition. Vous ne pouvez pas utiliser les gens et fermer la porte derrière eux quand vous en avez besoin. Surtout parce que ce sont des âges où nous sommes si fragiles : 18, 20 ans… »ajouté qui a nettement tracé son chemin depuis, loin de l’ombre académie des étoiles.

2. Pierre Nesta (Saison 3) : “Je n’attends pas ma liberté, je la prends”

Les fidèles de la académie des étoiles Il n’a sans doute pas oublié Pierre Nesta, candidat de la saison 3. Puis, à 23 ans, il s’est brillamment illustré lors d’une belle époque en assumant le dangereux titre de Reine, Rhapsodie bohémienne. A la fin de sa prestation, il a porté un coup, offrant une première dans l’histoire de l’émission. “Je remercie tous ceux qui ont voté pour moi et je leur donne une date pour la tournée. Je remercie le public, tous mes proches et ma famille”.lancé au début avant d’ajouter calmement : « Alors je vais y aller, un peu comme un prince. Je ne retournerai pas au château.”. Malgré les efforts de nikos pour tenter de le conserver, le candidat n’a pas reculé. “C’est très gentil Nikos mais je n’attends pas qu’on me rende ma liberté, je la prends”terminé à l’époque.

Un jeu surprenant qui finalement ne l’était pas tant pour cet artiste singulier qui se sentait trop à l’étroit dans le château de Dammarie-les-Lys. « Après 10 semaines au château, j’ai atteint ma limite. Tournant jour et nuit, les leçons, le tournage bonus, j’ai eu l’impression de devoir rapidement prendre du recul et me reposer. Le rythme était intense et la pression difficile à tenir pour un esprit libre comme moi à cette époque », a-t-il confié à Télé Loisirs. Pas en vain, cet artiste voyageur s’est embarqué à 30 ans sur un voilier pendant plusieurs mois.

3. Emma Daumas (Saison 2) : “C’était destructeur pour moi”

Emma Daumas a pour sa part officié durant la saison 2 de The académie des étoilesen 2002. Considérée quelque chose comme “la peste” de la saison, la jeune femme qui a également participé à graines d’étoiles en 2000, il pouvait se vanter de n’avoir jamais été nommé par les enseignants. Eliminé en demi-finale contre le futur vainqueur, Nolwenn Leroycette Avignonnaise a aussi gardé un souvenir amer de ce programme.

Celui qui a eu une liaison au château avec un certain Fabien a vécu une très mauvaise expérience avec les contrecoups de cette médiatisation fulgurante : “Pour certaines personnes, cela peut être destructeur, pour moi ça l’était. J’ai eu une très mauvaise expérience de ne plus m’appartenir, de ne plus vraiment savoir qui j’étais, où j’étais.s’est-il confié en toute transparence à TV Magazine.

4. Cyril Cinélu (Saison 6) : “Je n’ai pas eu le soutien que je méritais”

Le 22 décembre 2006, Cyril Cinélu était sacré grand vainqueur de la sixième saison de la académie des étoiles. Il n’a que 19 ans. Quelques années plus tard, cet artiste capable d’atteindre des notes très aiguës excellait également dans le télécrochet. Le facteur X en Angleterre. Mais pour lui aussi, l’après étoile ca C’était une grosse déception.

invité sur Ils ont fait la une des journaux chez VL Media, Cyril Cinélu s’est montré assez critique sur l’émission : « Nous sommes vraiment arrivés à une période où, il faut bien le dire, la Star Ac s’essoufflait. Déjà une sixième saison. Aussi, j’ai rompu mon contrat au bout d’un an et demi, car pendant un an et demi je n’ai pas eu beaucoup de nouvelles. J’étais en tournée et personne ne m’a appelé pour me dire ce qui allait se passer. Je n’ai pas eu le soutien que je méritais.”il se plaignit non sans amertume.

5. Jill Vandermeulen (Saison 5) : « J’étais épuisée. J’ai vraiment perdu l’équilibre.”

Jill Vandermeulen a participé à la cinquième saison de la académie des étoiles, en 2005. Une fois de plus, la sortie s’avère particulièrement cahoteuse et délicate pour le brillant candidat belge alors âgé de 17 ans. Dans une interview accordée à Jeremstar en juillet 2022, celui qui n’a été éliminé qu’après un mois d’aventure dénonçait l’attitude de la production : « Ils m’ont imposé un style vestimentaire qui ne me convenait pas du tout. En bonus, je portais toujours des jupes super courtes. Une fois j’ai demandé : ‘Puis-je avoir un pantalon ou un autre look ?’ Ils m’ont dit : ‘Non, non, parce que la production veut qu’on voie tes jambes.’ J’avais 17 ans, mais il fallait déjà que je me sexualise un peu, j’étais la bimbo du truc, le mannequin, donc il fallait que je montre mon corps. Et je me souviens d’avoir eu un reflet de la production à l’intérieur du château parce que je ne m’habillais pas assez provocateur.”m’a fait confiance

Le manque de soutien et le sentiment d’abandon à la fin du spectacle lui ont également été préjudiciables. “J’étais épuisé. J’ai vraiment perdu l’équilibre à ce moment-là. Je me suis dit ‘ma future carrière potentielle est gâchée, ça a gâché ma vie, les gens me détestent’ et j’ai avalé deux anxiolytiques. C’est ma mère qui m’a trouvé inconscient chez mon ex-petit ami. Et j’ai été transporté d’urgence aux urgences le lendemain matin., a-t-elle également raconté. Un drame évité de justesse pour Jill Vandermeulen, qui est toujours très mécontente de la production. “A ce jour, je suis toujours terriblement offensé par la façon dont j’ai été traité à mon âge et le manque d’humanisme que j’ai vécu après la production”il a pointé.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*