Arrêt pour le Merlu, expulsé du podium ! – Rapport et NOTES des joueurs (Lorient 1-2 Nice) – Football

Au terme d’une seconde période bien moins aboutie que la première, Lorient s’est incliné face à Nice (1-2) ce dimanche, dans le cadre de la 13e journée de Ligue 1. Le Morbihannais cède sa place sur le podium aux Rennais.

exploser

Atal galis après une belle course en solitaire dans le secteur.

Fin de série pour Lorient ! Après huit matches sans la moindre défaite, les Merlus se sont inclinés ce dimanche face à Nice (1-2), dans le cadre de la 13e journée de Ligue 1.

Un résultat qui les éloigne donc du podium après la victoire de Rennes face à Montpellier (3-0) en début d’après-midi. Et surtout, un scénario frustrant pour les hommes de Régis Le Bris, incapables de percer dans un premier acte à sens unique, malgré de belles occasions de but… En face, les Niois ont fini par se réveiller, et cela leur a fait mal.

Ouattara bat l’infranchissable Schmeichel

Dans un Moustoir brûlant, les Aiglons ont également eu le premier ballon de but grâce au titulaire surprise Barkley, qui a gâché un beau centre d’Atal. Une alerte reçue cinq sur cinq par les Merlus, qui ont fait irruption dans la cage de la Nioise à travers la foule. Laporte, Diarra, Le Fe… ils sont tous tombés sur un incroyable Schmeichel, auteur de quatre arrêts décisifs lors du premier acte. En revanche, le gardien danois a été impuissant face à la tête plutôt décentrée de Ouattara pour la première (1-0, 18) !

Avant la pause, les troupes de Lucien Favre ont tout de même fini par se réveiller. Notamment grâce au détonateur Atal, très proche de l’égalisation après un superbe rush solo. Au retour des vestiaires, les Loorientai se sont mis à ronronner, tandis que les Niois ont continué à pousser. Et ça a fini par payer. Merci qui? L’incontournable Atal, qui a joué avec plusieurs rivaux avant de trouver le petit filet de Mvogo (1-1, 61e). Coup dur pour les Bretons après les nombreuses occasions manquées en première mi-temps, suivies d’une autre…

Laborde baigne le mouchoir !

A peine entré en jeu, Laborde a eu l’occasion de voir son tir contré par Talbi… directement dans les filets de Mvogo, impuissant sur place (1-2, 70e) ! Douch Moustoir, et Aiglons totalement gratuits : Pp, assez discret ce soir, faisant presque une pause dans la foule, deux fois. Merlus, d’abord renversé par le deuxième but niois, a fini par réagir grâce à Aouchiche, mais sa frappe a été repoussée par Lotomba sur la ligne. Fin de série et mauvaise opération pour Lorient, qui a cédé sa place sur le podium à Rennes.

La note du match : 7/10

Avec Lorient, les audiences sont généralement bonnes cette saison. Et cette fois, l’adversaire est là aussi pour une raison. Chaque équipe aura eu son moment, mais en général on a assisté à un beau match de Ligue 1 avec des buts, de l’intensité, du beau jeu et surtout un suspense incroyable.

Les objectifs :

– En corner, Le Fe trouve la tête de Ouattara, qui décroise parfaitement sa frappe du casque pour tromper Schmeichel (1-0, 18e).

– Atal, encore une fois, joue avec plusieurs rivaux dans la zone avant de retrouver le petit réseau de Mvogo. Quel but (1-1, 61) !

– Boudaoui trouve Laborde dans la région. L’ancien Rennais saisit l’occasion et voit sa frappe contrée par Talbi… droit dans le but de Mvogo (1-2, 70e).

REMARQUES sur les joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

Homme du match : Youcef Atal (8/10)

Qui d’autre ? Schmeichel aurait également pu prétendre au titre d’homme du match grâce à ses nombreux arrêts décisifs, mais c’est Atal qui a réveillé ses coéquipiers en fin de première mi-temps. Il a déjà réussi à égaliser après une première attaque en solitaire, mais Mvogo a bien fermé les jambes. Au lieu de cela, le gardien de Lorient n’a rien pu faire dans le deuxième festival algérien. A noter aussi sa passe qui aurait dû être décisive pour Barkley peu après le coup d’envoi.Remplacé dans la foule à son but par Jordan Lotomba (non non)auteur d’un sauvetage sur votre ligne dans le temps additionnel.

LORIEN :

Yvon Mvogo (5) : Un match forcément frustrant pour le gardien lorientais, qui ne peut pas faire grand-chose avec les deux buts encaissés. Abandonné par sa défense sur celle d’Atal et victime de la contre-attaque de Talbi sur celle de Laborde, Mvogo a aussi sauvé les siens juste avant la pause sur une première attaque en solitaire du flanc droit algérien.

Gdon Kalulu (5,5) – On savait qu’il s’appliquait plus offensivement, mais Kalulu a un peu gâché ses centres contre les Aiglons. Défensivement, rien à lui reprocher, le jeu discret de Brahimi en est la preuve.

Julien Laporte (6) : toujours aussi précis et propre à la reprise, le défenseur central a visiblement souffert en fin de match, comme toute son équipe. Mais d’abord il a rendu une copie très propre, à laquelle on aurait même pu rajouter un but si Schmeichel n’avait pas dévié sa belle tête en première mi-temps.

Montassar Talbi (3) : un match oublié pour le défenseur central. Atal s’apprêtait à marquer en fin de première mi-temps après l’avoir humilié dans la surface, et Laborde a fait trembler les filets grâce à lui lors du deuxième acte. Un contre involontaire, certes, mais chargé de conséquences pour son équipe.

Vincent Le Goff (4) : Après un bon début de match, toujours avec la même générosité sur son flanc gauche, Le Goff a progressivement reculé devant les relances d’Atal. Et il n’a jamais réussi à trouver la solution face à l’Algérien, qui l’a joué dans le but égalisateur.

Bonke Innocent (4) : Auteur d’une excellente première mi-temps, comme beaucoup de ses coéquipiers, Innocent a perdu le duel au milieu de terrain après la pause. Et à propos du but d’Atal, sa glissade coûte cher… Remplacement de la 85e minute par Adil Aouchiche (non non)qui a vu son ballon égalisateur repoussé hors de la ligne par Lotomba.

Stéphane Diarra (5,5) : une première étape XXL… mais peu prolifique. Malgré les grosses situations, Diarra a toujours trouvé les gants de Schmeichel. Et son équipe a vite regretté les nombreuses occasions manquées… Il a remplacé la 60e minute par Terem Moffi (non non).

Enzo Le Fe (7) : très bon Le Fe, encore une fois. Le milieu offensif a brillé en première période, au cours de laquelle il a offert à Ouattara un but sur corner, et n’a pas perdu en seconde période. Remplacer la minute 84 par Ibrahima Kon (non non).

Julien Ponceau (5,5) : On pourrait faire le même reproche qu’à Diarra. Car Ponceau a aussi brillé dans le premier acte, mais il n’a pas été assez tueur devant la cage. A l’image de cette action où il déplace son partenaire dans la surface, alors que le tir semblait indispensable. Remplacer la minute 71 par Quentin Boisgard (non non).

Tho Le Bris (5) : auteur lui aussi d’un bon début de match, Le Bris a commencé à jouer quand Atal s’est mis à jouer. Et l’Algérien a remporté le duel, qu’il soit offensif ou défensif. Remplacer la minute 71 par Yoann Cathline (non non).

Dango Ouattara (7) : silencieux lors de ses trois dernières sorties, l’attaquant burkinabé a retrouvé le chemin des buts grâce à une belle tête. Fougueux lors du premier acte, il a offert plusieurs balles de break à ses coéquipiers, qui n’en ont pas profité. On l’a moins vu en seconde période.

BEAU :

Kasper Schmeichel (8) : Sans un grand Schmeichel, Nice serait allé aux vestiaires à la mi-temps avec plus d’un but encaissé. Mais hormis le but de Ouattara, le Danois a tout sauvé : Laporte, Diarra deux fois, Le Fe… Tout le monde était énervé contre l’ex-joueur de Leicester, qui a terminé la rencontre avec six arrêts à son actif !

Youcef Atal (8) : voir ci-dessus.

Jean-Clair Todibo (6) : battu en première mi-temps, le défenseur central est revenu en tête après la pause. Et Nice a commencé à jouer quand Todibo a réussi à stabiliser sa défense.

Dante (6) : Comme Todibo, le capitaine niois a montré un bien meilleur visage après la pause. S’il a perdu son duel avec Ouattara en première mi-temps, il a gagné son duel avec Moffi en seconde.

Melvin Bard (5,5) : à la rue en première mi-temps, le latéral gauche niois s’est repris au retour des vestiaires et n’a plus laissé le moindre espace à Ponceau et Diarra. Offensivement, il s’est aussi réveillé après la pause.

Hichem Boudaoui (5,5) : Méconnaissable en première mi-temps et auteur d’un jeu délicat sur l’ensemble, Boudaoui a sauvé sa prestation avec la passe décisive à Laborde. Remplacer la minute 89 par Joe Bryan (pas pas).

Pablo Rosario (6) : incapable de trouver le bon rythme lors du premier acte, celui qui aide parfois en défense centrale a inversé la tendance dès lors. Après la pause, il a récupéré de nombreux ballons et s’est créé de nombreuses occasions.

Mario Lemina (4) : une rencontre délicate pour l’ancien Marseillais. En première mi-temps, il a perdu quelques ballons qui auraient pu se traduire par des buts pour Lorient, mais Schmeichel l’a arrêté. Au final, Nice a beaucoup mieux joué après son départ. Remplacer la minute 62 par Aaron Ramsey (non non)auteur d’une belle entre en jeu.

Bilal Brahimi (5) : Très discret tout au long du match, Brahimi a perdu son duel avec Kalulu. Et difficile d’augmenter sa note avec cette passe décisive pour Atal, qui a fait tout le boulot derrière.

Nicolás Pepe (6) : trop solitaire et donc fantomatique en première mi-temps, Pp s’est réveillé après la pause avec plusieurs situations dangereuses. Quand le ballon atteint ses pieds, à la fin il se passe toujours quelque chose… Il remplace 90+2º par Khphren Thuram (non non).

Ross Barkley (2) – Attendu sur le banc, Barkley aurait bien fait de s’y asseoir au coup d’envoi. Il ne lui a fallu que quelques secondes pour rater une belle occasion sur un caviar d’Atal, et c’est lui qui a marqué Ouattara dans le but lorientais. Logiquement, il a remplacé la 46e minute par Rue Laborde (6)très chanceux d’avoir marqué le but gagnant grâce à un blocage de Talbi.

+ Retrouvez les résultats et le tableau de la Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, qui ont été les meilleurs et les pires joueurs du match ? Commentez dans la case “commentaires” ci-dessous !

LORIENT 1-2 NICE (mes-tps : 1-0) – FRANCE – Ligue 1 / 13e journée
Stade : Stade Yves Allainmat-Le Moustoir, Lorient – Arbitre : Clément Turpin, France

mais : D. Ouattara (18e) pour LORIENT – Y. Atal (61e) G. Laborde (69e) pour NICE
avertissements : – M. Lémina (58e)pour NICE

LORIEN : Y.MvogoJ.Laporte, M.TalbiG. Kalulu, V. Le GoffB. Innocent (A. Aouchiche, 85e)S. Diarra (T. Moffi, 60e), E. Le Fé (I. Con, 84e), J. Ponceau (Q. Boisgard, 71), T. Le Bris (Y. Cathline, 71e)D.Ouattara

BEAU : K. SchmeichelJ. Todibo, danteY. Atal (J. Lotomba, 62e), M.BardH. Boudaoui (J. Bryan, 88e), P. Rosario, M. Lemina (A. Ramsey, 62e), B.BrahimiN. Pp (K. Thuram-Ulien, 90+3e), R. Barkley (G. Laborde, 46e)

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*